Archives for vendredi 8 juillet 2016

Armée de Terre : Le Chef d’État-major a fêté l’Aid El Fitr avec les FAMa à Nara

DSC_0426Quelques semaines après sa prise de commandement de l’Etat-major de l’Armée de Terre, le colonel-major Abdrahamane Baby, accompagné de son staff, a séjourné du 4 au 6 juillet 2016, à Nara, une localité située à 400 Km environs de Bamako.

Cette visite avait pour objectif non seulement d’apporter un soutien moral aux troupes déployées dans cette garnison à l’occasion de la Fête de Ramadan, mais aussi de s’enquérir des conditions de vie et de travail de ces forces engagées sur le terrain et leur transmettre les salutations et les encouragements de la hiérarchie militaire.

A l’arrivée dans la 32ème Régiment d’infanterie motorisée au Camp Mohamed Ould Issa de Nara, le colonel-major Abdrahamane Baby a eu droit à tous les honneurs militaires avant d’être invité dans la Salle d’Opération pour un point de situation.

DSC_0460Dans cette salle, le commandant du secteur N°5 de l’Opération Maliba, le lieutenant-colonel Mamadou S. Koné a, dans son intervention, expliqué que Nara, 1er sous-secteur du secteur N°5 est limité au Nord par la Mauritanie, à l’Ouest par la 222ème Compagnie (Diabaly), au Sud par les cercles de Banamba et Kolokani et à l’Est par le 42ème Régiment de Nioro.

Il a ajouté que le sous-secteur de Nara qui a en charge la sécurisation des personnes et leurs biens est caractérisé par la forêt de Ouagadou qui constitue une tanière idéale pour les bandits armés. Elle est caractérisée aussi par certains grands axes tels que Bamako-Nara, Nara-Guiré, Guiré-Diabaly, etc.

Le commandant du sous-secteur N°5 de l’Opération Maliba, le lieutenant-colonel Mamadou S. Koné a aussi rappelé les grands évènements qui ont marqué le secteur depuis sa création au 5 février 2015. Il a evoqué la présence des bandits armés à savoir AQMI, Front Libération du Macina et Ançar-Dine. En outre, ces bandits ont tout fait pour couper l’axe Nampala-Diabaly communément appelé ‘’Bande d’Aouzou’’ et cela à travers plusieurs embuscades, précédées de poses d’engins explosifs improvisés. Ainsi, lors d’une attaque, l’ennemi a été violemment repoussé par nos forces qui ont fait une bonne moisson en saisissant 2 véhicules TOYOTA, des 12,7 mm, des PKM, des LRAC, des batteries, des fils conducteurs, des charges et des détonateurs, a-t-il révélé.

DSC_0475Après cette présentation, le Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre, le colonel-major Abdrahamane Baby et son staff se sont inclinés pieusement sur les tombes aux soldats décédés le 29 mars dernier.

Ensuite la délégation a visité les différentes positions de sécurité du camp sous la conduite du commandant du sous-secteur N°1 (Nara), le lieutenant-colonel Aly Bayoko et le chef de détachement de sécurité, le lieutenant Demba N’Daou. C’est ainsi que le colonel major Baby a instruit au commandement de procéder souvent à des exercices de simulation pour améliorer la qualité de sécurité. Il leur a demandé de prendre à bras le corps leur propre sécurité. Le chef d’état-major les a aussi instruit de toujours gérer leurs problèmes par priorité et par urgence.

Un autre temps fort de ce séjour à Nara fut la rencontre du CEM/AT avec la troupe pour recueillir leurs préoccupations. Ainsi, les questions d’indemnisation des victimes des évènements de 2012, de participationt au cours de formations rationnelles accélérées des chauffeurs (Cours FRAC) ont entre autres été évoquées.

Les épouses des militaires de Nara ne sont pas restées en marge de cette visite, car à travers leur porte-parole, Mme Koné Mariam Doumbia, elles ont évoqué leurs préoccupations qui sont entre autres la construction d’un jardin d’enfants dans le camp, le transport de leurs enfants dans les écoles de la ville, la construction des logements.

Au cours de cette visite, le Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre, le colonel-major Abdrahamane Baby et sa délégation ont participé à la prière de Ramadan ou ‘’Séli Fouka’’. Après cette prière, ils ont rendu visite aux autorités coutumières et locales de Nara où le CEM/AT a remis une enveloppe symbolique à l’imam de la grande Mosquée de Nara et au chef de village. Celles-ci se réjouissent de la visite du colonel-major et surtout en cette fête de Ramadan. Elles ont formulé des vœux pour le Mali et l’Armée malienne.

Le CEMAT a aussi rendu visite au Commissariat de police, à la brigade de la Gendarmerie, au peloton de la garde et au poste de douane. En vue de renforcer la cohésion entre les forces armées et de sécurité de Nara, le colonel-major Baby a partagé un repas de corps avec toutes ces forces.

Dans son interview le colonel-major Abdrahamane Baby, a affirmé qu’il est venu passer la fête de l’Aïd El Fitr avec les troupes sur le terrain, car, elles exécutent une mission noble. Les FAMa sont déployées partout au Mali. Il se dit fier du travail accompli par les forces armées et de sécurité de Nara. Il les exhorte à plus de vigilance. Le point de situation présenté par le commandant du secteur N°5, le lieutenant-colonel Mamadou S. Koné  a permis de voir les menaces, les difficultés et de se rappeler les exploits que les militaires ont eu à accomplir à Nara, notamment l’attaque du 27 juin 2015 où nos soldats ont vaillamment combattu et défendu la ville.

Le commandant du sous-secteur de Nara, le lieutenant-colonel Aly Bayoko a, au nom de ses éléments, apprécié la visite du colonel-major Baby et lui a souhaité bonne chance pour sa nouvelle fonction.

Quant aux autorités coutumières et locales, elles se disent honorées par cette visite.

Envoyés spéciaux

Sgt Malamine Tangara

Cal Seydou Diarra