Archives for juin 2017

Audience au MDAC

Maliens et suédois renforcent leur coopération militaire

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéna Coulibaly a reçu en audience mercredi 28 juin 2017 le Général d’armée aérienne Micael Byden chef d’état-major général  des armées de la Suèdoise. Cette rencontre vise à renforcer la coopération militaire entre nos deux pays et explorer les voies pour davantage participer à la sécurisation du territoire malien dans le cadre de la MINUSMA.

A sa sortie d’audience le général d’armée Micael Byden a expliqué que cette visite lui a permis d’être plus édifié sur la situation sécuritaire du Mali. Il a alors promis que va améliorer sa coopération militaire aux côtés du Mali dans un délai raisonnable. Il a indiqué qu’il mettra son séjour à profit pour rencontrer les autorités de la MINUSMA.

Selon Byden, son pays s’est engagé au Mali pour le long terme.

Le chef d’état-major général des Armées, le Général M’Bemba Moussa Keita a exprimé sa satisfaction pour la présence de la Suède dans notre pays dans le cadre des engagements opérationnels aux côtés des forces armées maliennes. Il a remercié le chef d’état-major suédois pour son attachement à la coopération entre nos armées.

A/C.N.Dakouo

Le CEMGA sur le terrain

La nouvelle vision du commandement portée à la troupe

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées était sur le terrain du 21 au 24 juin 2017. Accompagné de certains Chefs d’état-major et Directeurs de Services, le général de brigade Mbemba Moussa Kéita s’est rendu en 2è et 8è régions militaires, notamment à Nampala, Biabaly, Ségou, Koutiala et Sikasso.

Nommé récemment à la tête des FAMa, le nouveau CEMGA tâte le pouls du terrain. Pour constater de visu en vue des solutions les meilleurs ou d’éventuels correctifs. Mais il s’agissait surtout pour lui de porter sa vision du commandement à la troupe. Cette vision s’articule autour des points ci-après : l’amélioration de la chaine de commandement incluant tous les aspects tels le rétablissement de la confiance, le renforcement des capacités, la mutualisation des efforts, le raffermissement de la cohésion et de la fraternité d’armes, etc.

Le deuxième pilier consiste à rendre beaucoup plus efficientes les opérations, notamment l’opération Dambé.

L’occasion a été opportune pour le nouveau CEMGA de rendre un hommage mérité aux troupes sur le terrain. A Nampala comme à Ségou, le Général M’Bemba Kéita s’est incliné devant la tombe de nos vaillants combattants tombés en défendant le pays.

Nampala symbolise la résilience, le sacrifice, la discipline et le don de soi des FAMa dans la lutte contre le terrorisme et la défense de l’intégrité territoriale. Cependant, au-delà des nombreuses attritions constatées, les troupes affichent un bon moral et se disent prêtes pour accompagner le CEMGA dans sa vision, du reste indispensable pour le succès des armes. C’est pour cela d’ailleurs il y accorde la préséance de sa visite de terrain.

Partout où il est passé, le CEMGA, le général s’est entretenu avec la troupe pour ainsi recenser les préoccupations. Les ressources du pays ne permettant pas de tout gérer au même moment, il y a donc lieu de gérer les priorités, recommande le CEMGA.

A Nampala, la délégation a rendu visite au chef de village. Le général a confié les FAMa au chef de village en lui demandant de bien veiller sur eux. El Hadj Boukary Ba a exprimé toute sa satisfaction, promettant de tout mettre en œuvre  pour sensibiliser les populations. Le président des jeunes, lui se démarque des terroristes qui ne veulent pas de la paix. Le jeune Ousmane Ba invite à cultiver une confiance mutuelle et réciproque entre jeunes et FAMa à Nampala.

C’est un instant de plaisir d’accueillir un responsable militaire sur le théâtre d’opérations. En l’occurrence un CEMGA. Nous en sommes fort heureux. C’est là l’état d’esprit de nombre de personnels FAMa interrogés à Nampala. A leurs dires, cette visite de terrain présente deux intérêts. D’abord elle permet au chef de ne pas se faire raconter la réalité. Ensuite c’est une occasion pour la troupe sur le terrain de s’assurer que ses préoccupations majeures sont confiées à la bonne personne.

A Dogofry, la délégation a aussi serré la main au personnel du détachement Air. Le Général Keïta a apprécié à sa juste valeur l’appui aérien aux troupes.

Dans l’ensemble, les menaces sur le terrain à Nampala ont pour noms : enlèvements, embuscades, engins explosifs improvisés (EEI), endoctrinement et harcèlement, explique le coordinateur du secteur 5, le lieutenant-colonel Didier Dembélé.

Après Ségou, Diabaly et Nampala, le CEMGA et sa délégation ont été  accueilli au centre de permanence d’infanterie de Koutiala. Après Koutiala, la délégation a mis le cap sur Sikasso où se trouve le centre de commandement de la 8ème région militaire. Là, le Général a apporté les mêmes réponses aux préoccupations déjà exprimées à Ségou, Diabaly et Nampala.

Partout où il est passé, le Général de Brigade  M’Bemba Moussa Keïta a dit toute sa joie de constater le courage, l’engagement et la volonté des troupes à accomplir avec fierté sa mission. Sa première visite, en tant que Chef d’Etat-major Général des Armées lui a permis de constater de visu les fragilités opérationnelles requérant une attention soutenue. Il a exhorté les soldats à changer leur posture opérationnelle par rapport aux nouvelles menaces.

Le CEMGA  invite tous et chacun à la sincérité, la vérité et la collégialité. Il demande de travailler plus afin de mieux maitriser l’environnement. Il a insisté sur le fait qu’il faut à tout prix éviter les amalgames et les stigmatisations. Au demeurant, les opérations devraient placer les populations au cœur.

Présentation de vœux au MDAC

La chaine de commandement militaire se soumet à une vieille traditionnelle

A l’occasion de la célébration de la fête de Ramadan, les responsables militaires ont présenté mardi 27 juin 2017 leurs vœux au Ministre de la Défense et des Anciens Combattants Tièna Coulibaly dans la salle de conférence de son département.

C’est à cette occasion que le chargé de la communication du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, M. Boubacar Diallo a adressé au nom de l’ensemble des Chefs militaires les vœux de santé, prospérité, longévité et implore le tout puissant pour le retour rapide de la paix, de la sécurité et de la cohésion sociale dans notre pays.

En retour le Ministre Tièna Coulibaly a invité les chefs militaires à travailler en synergie afin de réussir leur mission commune de protection du territoire national, les citoyens et leurs biens au prix de leur vie.

2ème Cl Zeïnabou KONE

RECRUTEMENT 2017 DES FAMa

COMMUNIQUE

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées porte à l’attention des candidats déclarés admissibles à la première phase du recrutement 2017 dans les Forces Armées et de Sécurité que les visites corporelles s’effectueront le 26 juin 2017 et jours suivants, conformément à ce qui suit :

-Les admissibles de Kayes se présenteront à l’Infirmerie de Garnison de Kayes ;

-Les admissibles des cercles de Banamba, Koulikoro et Nara à l’Infirmerie de Garnison de Koulikoro ;

-Les admissibles de Kangaba et de Dioila à l’Infirmerie de Garnison de la Direction des Ecoles Militaires EX-SNJ ;

-Les admissibles de Kati et Kolokani à l’Infirmerie hôpital de Kati ;

-Les admissibles de la région de Sikasso à l’Infirmerie de Garnison de Sikasso ;

-Les admissibles de la région de Ségou à l’Infirmerie de Garnison de Ségou ;

-Les admissibles de la région de Mopti à l’Infirmerie de Garnison de l’Armée de Terre de Sévaré ;

-Les admissibles de la région de Tombouctou à l’Infirmerie de Garnison de Tombouctou ;

-Les admissibles des régions de Gao, Kidal, Taoudenit et Ménaka à l’Infirmerie de l’hôpital de Gao ;

-Les admissibles de l’Armée de l’Air à Bamako à l’Infirmerie Centrale de l’Armée de l’Air ;

-Les admissibles de la Garde Nationale de Bamako à l’Infirmerie de Garnison de la Garde Nationale ;

-Les admissibles de la Gendarmerie de Bamako à l’Infirmerie de Garnison de l’Ecole de la Gendarmerie ;

-Le reste des candidats admissibles de Bamako à l’Infirmerie hôpital de Bamako ;

Les candidats doivent se munir de leur carte NINA ou de la copie de leur fiche individuelle.

Pour tout autre renseignement complémentaire, contactez la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées au 20 23 25 03 ou consultez le site des FAMa : www.fama.ml

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées compte sur la bonne compréhension de tous.

La très bonne réaction du GTIA DEBO

Ce jour 22 juin 2017 vers 17H40 à Boni, (localité située entre Douentza et Hombori) quatre individus armés ont tiré sur un gendarme en service. Cet agent fut blessé. La riposte du GTIA DEBO a été sans sommation. Cette promptitude s’est soldée par la neutralisation totale de deux assaillants et une moto saisie.

Les FAMa déterminées poursuivent sans relâche les recherches pour traquer d’éventuels bandits qui seraient postés dans la zone.

COMMUNIQUÉ DU CHEF D’ÉTAT-MAJOR GÉNÉRAL DES ARMÉES

COMMUNIQUE

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées porte à l’attention des candidats déclarés admissibles à la première phase du recrutement 2017 dans les Forces Armées et de Sécurité, après examen des dossiers, que les visites corporelles s’effectueront le 26 juin 2017 et jours suivants, s’il y a lieu.

A cet effet, les intéressés se présenteront dans les centres régionaux de recrutement.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées,

Général M’BEMBA MOUSSA KEITA

 

Nord du Mali

Des ennemis de la paix lancent des obus sur Tombouctou

Très tôt le matin du mercredi 21 juin 2017, des obus ont été lancés sur Tombouctou. Ces tirs proviendraient probablement du côté Nord-Est de la Cité des 333 Saints. Aucune précision, ni aucun bilan ne sont encore disponibles. Il est à rappeler que cela est maintenant assez fréquent dans cette localité.

Conflit intercommunautaire entre Peulhs-Dogons à Koro

Les bons offices des FAMa

Suite aux affrontements intercommunautaires entre Peulhs et Dogons vers Dioungani (cercle de Koro) le 18 juin 2017, le bilan est de 31 morts dont 27 Peulhs et 04 Dogons, 09 blessés dont 08 Peulhs et 01 Dogon.

Les FAMa sont intervenues et ont réuni toutes les parties (maires, chefs de village, imams, …) pour leur parler et les faire revenir à la raison.

Les protagonistes ont promis d’arrêter les affrontements.

FAMa

Le poste FAMa de Bamba attaqué par des terroristes

Tôt ce matin du lundi 19 juin 2017, le poste FAMa de Bamba a fait l’objet d’une attaque terroriste. Les FAMa ont repoussé cette attaque.

Le bilan est de :  côté FAMa, 03 blessés dont un grave. Côté assaillants il est d’un mort abandonné sur place.

Vers 6H45, les vecteurs aériens de Barkhane ont survolé la zone, il n’y avait plus d’assaillants.

La réorganisation des dispositifs FAMa était en cours.

FAMa

Le Campement ‘’KANGABA’’ attaqué par des assaillants

Le Campement ‘’KANGABA’’ situé au Nord de Niamana vers Dougourakoro a été attaqué cet après-midi 18 juin 2017 par des hommes armés non-identifiés.

Suivant les premières informations, 32 otages sont libérés. On dénote, bilan provisoire, 02 morts dont 01 franco gabonais, 01 assaillant blessé qui s’est débarrassé de son arme pistolet mitrailleur (PM). En outre, 04 bidons contenant des produits dont la nature est encore ignorée ont été récupérés. Un élément des Forces spéciales d’intervention a été blessé. Les opérations sont toujours en cours.

Les éléments de la FORSAT, à leur arrivée, selon des témoignages, ont eu un échange de tirs avec les assaillants.

Un poste de commandement a été constitué pour une meilleure gestion de cette situation.

A suivre…

 

MINISTERE DE LA DEFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS

COMMUNIQUE N°2017-010/MDAC-CAB

Le ministre de la Défense et des anciens Combattants informe l’opinion nationale et internationale que ce jour, samedi 17 juin 2017, aux environs de 5 heures du matin, le poste FAMa de Bintagoungou dans la région de Tombouctou a fait l’objet d’une attaque terroriste.

Suite à cette attaque, les FAMa déplorent cinq (5) morts, huit (8) blessés et des pertes en matériels.

En cette douloureuse circonstance, le ministre de la Défense et des anciens Combattants s’incline pieusement devant la mémoire des victimes, présente au nom du Président de la République Chef Suprême des Armées, ses condoléances aux familles éplorées et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

                          Bamako, le 17 JUIN 2017

Le Ministre,

Tièna COULIBALY

Officier de l’Ordre National

 

FAMa

Les bandits se sont faits encore signaler à Bintagoungou

Un poste des FAMa à Bintagoungou a été attaqué ce samedi 17 juin 2017 aux environs de 05 heures du matin par des bandits pour le moment non-identifiés. Bintagougou est une localité située dans la région de Tombouctou. Les FAMa déplorent 05 morts, 08 blessés et 09 véhicules perdus. Les blessés ont été transportés à Tombouctou grâce à l’appui de nos partenaires (Barkhane et MINUSMA).

Nous souhaitons prompt rétablissement aux blessés.

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT DE LA REPUBLIQUE DU MALI

  1. Attaque terroriste à la roquette à Kidal*

Le Gouvernement de la République du Mali a appris avec tristesse la mort de trois casques bleus guinéens de la MINUSMA et la blessure de nombreux autres le 09 juin 2017, suite à une attaque terroriste à la roquette à Kidal.

En cette douloureuse circonstance, le Gouvernement présente ses condoléances au Gouvernement de la République sœur de Guinée, aux familles des victimes, à la MINUSMA et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Le Gouvernement condamne ces actes terroristes et réaffirme toute sa détermination dans la lutte contre le terrorisme partout et en toute circonstance, pour la défense du territoire nationale, la protection et la sécurisation des personnes et de leurs biens.

 

Bamako, le 10 juin 2017.

Le Ministre du Commerce, Porte-parole du Gouvernement

M. Abdel Karim KONATE

*le titre : Attaque terroriste à la roquette à Kidal est de la Dirpa