Archives for vendredi 8 septembre 2017

Sévaré : Les FAMa à pied d’œuvre pour réserver un accueil mémorable au Président de la République Ibrahim Boubacar Keita

Le Président de la République du Mali, Chef Suprême des Armées, visite le samedi 09 septembre 2017 le Poste de Commandement (PC) de la force du G5 Sahel sis à au Camp militaire à Sévaré.

Toutes les forces armées et de sécurité de la 6ème région militaire ont été mobilisées pour le succès de l’événement. A cet effet, une équipe précurseur EMGA s’est rendue sur place le vendredi 08 septembre. Cette délégation conduite par le colonel Major Abdoulaye Cissé, Sous-chef d’état-major chargé du contrôle opérationnel à l’état-major général des armées, a pu constater de visu le niveau d’organisation sur place. Les travaux d’entretien, de nettoyage avançaient. Les remblais des nids de poule, les actions de salubrité vont bon train à Mopti comme à Sévaré.

Lors d’une rencontre d’évaluation, les derniers réglages sécuritaires, le peaufinement de la coordination, ainsi que les consignes et conseils ont été examinés. Une répétition d’ensemble de tout le scénario a été aussi discutée. Rien n’a été négligé. L’objectif est bien évidemment de réussir cet accueil du chef de l’Etat pour une visite au G5 Sahel à Sévaré.

Il est utile de noter que tout cela participe déjà d’un test grandeur nature de notre engagement, de notre capacité et de notre volonté à accompagner le G5 Sahel en vue de son opérationnalisation.

Pour rappel, le gouvernement du Mali a déjà offert près de treize véhicules au PC G5 Sahel commandé par le Général de Division Didier Dackouo.

Au cours de cette visite, le Président prendra un repas de corps avec la troupe. Il rendra visite aux autorités et notabilités régionales avant de regagner Bamako.

Il est tout aussi important de souligner que les nombreuses rotations aériennes l’ont été à bord d’aéronefs de l’Armée de l’Air.

Vivement donc cette montée en puissance

Le général M’Bemba Moussa Keita donne sa nouvelle vision du commandement aux nouveaux locataires du camp de Léré

En marge de la cérémonie de  transfert du camp de Léré aux FAMa, le chef d’état-major général des armées a rencontré la troupe malienne nouvellement installée. Cette rencontre avait pour but de rehausser le moral des troupes et partager par la même occasion sa vision du commandement avec les hommes. Le général M’Bemba Moussa Keita note que  si, les éléments sont réunis dans un même camp, cela les oblige au courage, à l’entente, à l’abnégation et à l’esprit de sacrifice afin de repousser toutes les velléités ennemies. Il les a invités  à davantage se surpasser pour relever les défis sécuritaires auxquels la nation Mali est confrontée.

Léré a toujours relevé  le défi face à l’insécurité a précisé le général Keita avant d’ajouter que chacun doit jouer sa partition pour que la mission soit un réel succès. Il a exhorté les nouveaux occupants du camp de Léré à travailler avec dévouement et professionnalisme dont le seul leitmotiv est : la vigilance.

Pour le CEMGA, le savoir faire représente 50% des forces. Il a invité les hommes à redoubler d’ardeur avant de noter qu’il faut qu’on se fasse respecter à travers un bon comportement. Il a annoncé que les formations classiques se tiendront désormais annuellement tout en ajoutant qu’un recrutement est en cours pour le renforcement des effectifs et les CAT1, CAT2 auront lieu après la formation des nouvelles recrues. Le général a précisé que les formations seront subordonnées aux tests qui se dérouleront dans la plus grande transparence.

Il a signalé que tous les militaires vont se relayer dans les opérations au Nord pour la défense de la patrie. Il a rappelé que notre armée a l’avantage d’avoir que des engagés volontaires en son sein et que le G5-Sahel est une initiative visant une synergie d’actions pour la sécurité.

Le chef d’état-major de la garde nationale,  le colonel Ouahoun Koné a rappelé qu’il faut la cohésion pour la réussite de la mission commune. Il a ajouté que la discipline est obligatoire dans toute armée. Pour le colonel Koné la culture de l’esprit de camaraderie entre tous les militaires présents à Léré sera un facteur déterminant dans la réussite de leurs missions. Il a enfin insisté sur l’entretien du matériel qui constitue un multiplicateur de forces.

A/C.N.Dakouo

Visite de terrain du CEMGA : La localité de Léré désormais sécurisée par les FAMa

Le camp de la MINUSMA à Léré  a été officiellement transféré aux forces armées maliennes le jeudi 07 septembre 2017, lors d’une cérémonie solennelle coprésidée par le chef d’état-major général des armées, le général M’Bemba Moussa Keita et le commandant de la force de la MINUSMA, le général Jean Paul Deconinck.  Cette passation du camp de Léré confirme si besoin en était de la  montée en puissance des forces armées maliennes.

Trois ans presque jour pour jour ce camp était occupé par le contingent burkinabé de la MINUSMA pour la sécurisation de cette partie de notre pays. Après la signature des documents de passation entre le CEMGA, le commandant de la force de la MINUSMA et le chef du contingent Burkinabé,   la montée des couleurs maliennes et la descente du drapeau onusien ont constitué l’acte final de cette passation. Le patron de la MINUSMA, le général Jean Paul Deconinck s’est réjoui de cette cérémonie qui marque sa première prise de parole devant le contingent burkinabé de la MINUSMA, après 5 mois dans notre pays. Il a fait remarquer ce transfert répond à certains de leurs objectifs qui visent à céder la sécurité totale du pays aux forces armées maliennes.

Le général Deconinck a souligné que ce transfert donne plus de possibilité à ses forces d’être déployées en contrôle de zone dans d’autres secteurs du Mali. Il a affirmé que l’acte de jour correspond aux vœux du CEMGA qui envisage un redéploiement des forces armées maliennes sur toute l’étendue du territoire national. Il a réaffirmé la solidarité de sa mission aux forces maliennes car, dit-il nos forces sont  complémentaires quant aux actions de contrôle du terrain, d’appui aux populations et d’appui aux autorités  en vue du retour des services publics et des autorités.

Pour le premier responsable de la MINUSMA, ce 07 septembre 2017 est à marquer d’une pierre blanche car, c’est le premier jalon qui témoigne la montée en puissance des FAMa.

Le chef d’état-major général des armées, le général M’Bemba Moussa Keita a affirmé que ce transfert conforte l’opération ‘’Dambé’’ qui permet, sur des emprises consolidées comme c’est le cas aujourd’hui dans ces infrastructures, à nos forces de mieux se protéger en vue de pouvoir  entreprendre des opérations dynamiques de sécurisation des populations qui sont notre raison d’être. Il a souligné que cet objectif est aujourd’hui une réalité et que si, il a été décidé que les FAMa reprennent de manière autonome la sécurisation du fuseau Ouest, c’est parce que la réalité de la montée en puissance des FAMa n’est plus à contester.

Le général Keita a ajouté que la restructuration et la professionnalisation des forces armées maliennes sont de nos jours des pans assez visibles. Selon le CEMGA, ce sont des actions pareilles que notre pays attend de ses partenaires. Il a  déclaré que les éléments de Léré ont désormais une très belle emprise tout en les invitant à la maintenir en état, en vue d’assurer la sécurité des populations et leurs biens, dans le respect des normes internationales et de nos valeurs traditionnelles. Il a rappelé que notre armée est constituée d’engagés volontaires et la condition militaire à ses exigences dont la discipline  la loyauté et le sacrifice.

Pour le général Keita, les FAMa seront seules à assurer la sécurité du fuseau Ouest malgré qu’elles bénéficient quelques fois du soutien des partenaires. Il a félicité le contingent burkinabé pour le travail accompli. Il a promis de renforcer ce camp après le départ du contingent burkinabé et qu’il s’agira de dégager des volumes de forces pour mener des activités dynamiques sur le terrain.

E/Spéciale A/C.N.Dakouo