Archives for lundi 11 septembre 2017

Attaque à Gao

Ce matin du lundi 11 Septembre, il y a eu des tirs de mortiers près du 8ème quartier sur Gao, notamment la zone aéroportuaire et le camp FAMa.

Les FAMa déplorent 02 blessés légers et des recherches sont en cours.

Repas de corps à Sévaré : En bon Malinké le chef suprême des armées a réclamé sa part dans le menu présenté: « la pâte d’arachide »

Après la visite inaugurale du PC de la force conjointe du G5-Sahel, le Président de la République, Chef Suprême  des Armées, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keïta s’est rendu au camp militaire de Sévaré pour partager un repas de corps avec les porteurs d’uniforme de la place d’armes de la 6ème Région Militaire. Le repas de corps est un instant de partage, de cohésion et de culture de l’esprit de camaraderie dans la vie militaire. Tous les porteurs d’uniformes de Sévaré étaient présents à ce repas de corps qui magnifie l’appartenance des militaires et paramilitaires à un Mali un et indivisible. L’objectif  était aussi de rappeler qu’ils ont une mission commune et qu’ils sont complémentaires.

Le commandant de la 6ème région militaire, le colonel Daoud Aly Mohammedin a souhaité la bienvenue au Président et à sa délégation. Il a ajouté qu’il est très honoré de recevoir le chef suprême des armées qui est très engagé pour l’amélioration de la sécurité des populations et leurs biens. Le commandant de la 6ème région militaire a rappelé l’intérêt particulier que le Président IBK accorde aux forces armées et de sécurité. Il a noté que l’armée est la première épouse d’un Etat et les militaires sont en train de monter en puissance. Il a souligné que sa Région Militaire est très honorée car, elle a reçu la semaine dernière la visite du chef d’état-major Général des Armées et de tous les chefs d’état-major et directeurs de services. Il a insisté sur le fait que l’Armée est dans une  pleine dynamique de montée en puissance et ses préoccupations sont prises en compte se félicite le colonel Daoud.

Il  a souligné que la balle est dans leur camp et que personne ne fera ce Mali à leur place. Selon lui, leur devoir, la défense opérationnelle du territoire, la protection des populations et de leurs biens, c’est leur mission et personne ne la fera à leur place. Il a promis d’accompagner le Président à rassurer la population, en leur procurant une réelle sécurité.

Le chef suprême des armées a affirmé qu’aucun sacrifice n’est de trop pour les Forces Armées et de Sécurité. Il a signalé que c’est un bonheur réel pour lui de partager ce repas de corps avec les éléments de la 6ème Région Militaire. Il note que ce repas de corps a suscité chez lui un sentiment de communion et de convivialité. Il a souligné qu’au prix du mérite, la nation est reconnaissante. Il a invité les hommes au courage à la rigueur, à la persévérance et à servir avec dévouement.

IBK a promis de tout mettre en œuvre pour mettre les hommes à hauteur de mission. Il a indiqué que les militaires méritent que la nation les envoie en mission et les sécurises. Il a exprimé sa fierté quand il a vu la CASA en atterrissant et le super Puma qui a amené la CEMGA à Léré le jeudi. Il a promis de faire en sorte que le vecteur aérien militaire prenne de la vigueur et aussi des dotations en véhicules blindés. Le Président s’est ensuite rendu à Mopti où il a rencontré le gouverneur les notabilités et les populations avant de rentrer à Bamako.

                                                                                    E/spéciale A/C.N.Dakouo

 

Visite du PC G5-Sahel par le Président de la République, Chef Suprême des Armées: Les premières opérations de terrain démarrent en principe le mois prochain

Le Président de la République, Chef Suprême des Armées, Président en exercice du G5-Sahel, son excellence Ibrahim Boubacar Keïta a effectué le samedi 09 septembre 2017 une visite inaugurale au poste de commandement de la force conjointe du G5-Sahel à Sévaré. Ce PC est désormais opérationnel conformément au calendrier établi par le dernier sommet des Chefs d’Etat de l’organisation tenu à Koulouba le 02 juillet 2017. Tous les ingrédients sont désormais en place pour le démarrage des activités de la force conjointe du G5 en octobre.

Le Chef Suprême des Armées a été accueilli sur le tarmac de l’aéroport de Sévaré par le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéna Coulibaly et le chef d’état-major Général des Armées, le Général M’Bemba Moussa Keita présent sur place depuis le 08 septembre 2017, pour les derniers réglages de cette visite inaugurale du Président. Toute la région de Mopti a été mobilisée pour la circonstance. A sa descente d’avion, il a reçu les honneurs militaires et salué les corps constitués avant de se rendre au PC de la force conjointe du G5-Sahel.

Le Président de la République a été accueilli par le commandant de la force conjointe, le Général de Division Didier Dacko et son personnel dont son adjoint, le Colonel Séré Yaya du Burkina et le chef d’état-major de la force conjointe, le Colonel Mamadou du Niger. IBK a eu un échange à huis-clos avec le commandant de la force en présence des ministres de la Défense, de la sécurité, de l’administration territoriale et du chef d’état-major général des armées. Il a ensuite été informé sur la situation de la force conjointe dans la salle des conférences du PC.

Selon  le commandant de la force conjointe du G5-Sahel,  depuis le mois de juin, des efforts sont en cours pour la mise en place de la force conjointe du G5 sahel qui prend forme progressivement. Il a noté que cette visite inaugurale est une étape décisive dans l’opérationnalisation de la force conjointe qui marque le transfert effectif du PC de Bamako à Sévaré. Il a souligné que les présidents des pays du G5 sont engagés pour cette opérationnalisation, surtout la volonté du Président IBK de donner un coup d’accélérateur à l’implantation de ce PC dans la région de Mopti. Pour lui, la force conjointe a besoin d’assises solides pour être efficace.

Il a signalé que le personnel de ce poste de commandement est en place depuis le 27 août dans des bâtiments rénovés avec 07 véhicules utilitaires, 06 véhicules de transport tout terrain soit un total de 13 véhicules  et une citerne. Il a remercié les partenaires qui ont contribué à la réalisation de ce PC. Le général Dacko a réaffirmé sa détermination à poursuivre l’opérationnalisation de la force conjointe en vue de lutter contre le terrorisme, l’insécurité et le trafic en tout genre dans le Sahel. Il s’agit de la matérialisation de la volonté du chef suprême des armées de faire du Sahel un espace de paix et de développement.

Le Président de la République a suivi une présentation de la force conjointe et ses zones d’actions avant de recevoir un tableau contenant l’insigne du G5-Sahel. Il a ensuite signé le livre d’or de la force conjointe en évoquant les attentes des populations par rapport à cet outil combien précieux dans l’atteinte de la sécurité et la paix dont aspirent ardemment  les populations  pour se consacrer au développement. Toujours dans le livre d’or il a galvanisé le général Dacko et ses troupes en ces termes «Merci chers officiers pionniers dans cette ardente cause que vous avez le redoutable honneur de porter sur les fonts baptismaux. Bon vent à la force conjointe du G5-Sahel. Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République du Mali, Président en exercice du G5-Sahel en visite inaugurale au PC du G5 à Sévaré Mopti ce 09 septembre».  Il a visité les locaux avant de planter un arbre devant le PC pour marquer son passage.

Le Président de la République a souligné qu’il sent ici un vent d’optimisme qui est contagieux. Il a noté que la compétence est perceptible au PC du G5 et qu’il est patient pour la suite de l’évolution de la force conjointe. Il a affirmé qu’il  va dire à ses pairs ce qu’il a vu et qu’il a dit aux éléments du G5 combien tout le Sahel était aujourd’hui à l’écoute de ce qui ce passe à Sévaré. Selon lui, les populations sont impatientes de voir la force conjointe devenir opérationnelle pour leur sécurité, leur sérénité et quiétude ainsi que pour l’aboutissement des actions de développement.

Le chef suprême des Armées a déclaré que la construction d’écoles et d’infrastructures de développement est  compromisse par l’insécurité qu’il faut impérativement jugulée. Il a ajouté qu’il est convaincu que pour le septentrion malien, fort du soutien de la force conjointe, les peuples gardent grand espoir. Il a noté que cette force de résilience va lutter efficacement contre l’insécurité. Pour le Président, cette visite suscite une très grande satisfaction et d’espoir en l’avenir dans ce que les 05 Etats du G5-Sahel ont mis en place.

                                                                                  E/ spéciale A/C.N.Dakouo