Archives for novembre 2017

Remise de certificat de reconnaissance et l’emploi de la 1ère classe.

La place d’Armes de la 1ère Région Militaire a servi de cadre lundi 20 novembre 2017 à la remise de certificats de reconnaissance et l’emploi de 1ère classe aux éléments de la 132ème CIM de Gao qui se sont fait remarquer par leur dévouement  et leur courage au travail. Une vingtaine de sous-officiers et militaires du rang ont reçu le Certificat de reconnaissance .Dans le lot 18 soldats ont également été distingués au grade de 1ère classe.

Le Commandant  de Régiment du secteur I de Gao, le Lieutenant-Colonel Kolè Ballo a déclaré qu’aucun militaire seul ne peut apporter un résultat favorable. Il a lancé un appel aux éléments de son Régiment d’accompagner le commandement dans son travail. Selon lui, c’est le résultat de l’ensemble du régiment  qui vient d’être récompenser par les chefs.

Sergent d’Aviation Alou Kola Traoré

Gao : La 132ème CIM désormais un outil de combat entre les mains des autorités militaires.

La 132ème CIM de Gao en totalité a suivi du 11 au 21 novembre 2017 une formation sur le combat de l’infanterie et le déminage avec des militaires français du Sénégal. C’est le cadre de l’opérationnalisation du G5 Sahel. Pendant dix jours, ces militaires ont montré leur savoir faire et leur expertise. Les instructeurs se disent confiants des Soldats maliens pour les missions assignées.

Au terme de cette formation une cérémonie de remise des attestations aux stagiaires a été organisée le mercredi 22 sur la place d’Armes de la 1ère Région Militaire. Le représentant  du Commandant de la force Barkhane, le Colonel Sermirald a déclaré que les soldats maliens sont aguerris pour faire face à des missions futures.

Sergent d’Aviation Alou Kola Traoré

Coopération : Remise de chariots remorques

Les Pays-Bas renforcent la capacité opérationnelle de la 1ère Région Militaire.

La Place d’Armes de la 1ère Région Militaire a vécu le lundi 13 novembre 2017 la cérémonie de remise de chariots remorques à la 312ème CIM de Gao. Ce don vient renforcer la capacité des troupes déployées dans les opérations. Ce matériel facilitera également les manœuvres des militaires dans les zones de défenses. A en croire le Colonel néerlandais Beaufort, son pays a déployé ses troupes au nord du Mali pour appuyer les FAMa dans leur mission régalienne. Selon lui, les pays du Sahel doivent conjuguer leurs efforts pour lutter contre le terrorisme. Le colonel Beaufort a affirmé qu’aucun pays n’est à l’abri du terrorisme. Les forces étrangères ainsi que celle du Mali doivent mutuellement se concerter pour relever le défi. Il a enfin révélé que son pays sera toujours disponible pour aider le Mali.

Sergent d’Aviation Alou Kola Traoré

Sécurisation des zones minières: des FAMa trouvent la mort à Kangaba

Quatre personnels de la Gendarmerie Nationale, dont l’adjoint au commandant de compagnie de Kati, ont trouvé la mort le lundi 27 novembre 2017 lors d’une opération de sécurisation des populations sur le site d’exploitation minière de Niaouleni. Cette localité est située dans le cercle de Kangaba, à la frontière guinéenne.

Ils ont été victimes de tirs de ressortissants guinéens suite à un conflit consécutif à l’exploitation minière sur ce site entre le village malien de Niaouleni et un autre village guinéen.

Les honneurs militaires leurs seront rendus le mercredi 29 novembre 2017 au camp II de la Gendarmerie à Bamako.

Explosion d’une mine sur l’axe Nampala-Diabaly

Dans l’après-midi, du dimanche 26 novembre 2017, les FAMa ont eu une explosion contre un véhicule FAMa entre Nampala et Diabaly. L’on ne déplore aucune victime humaine.

Les FAMa repoussent une attaque terroriste à Ménaka

Dans la nuit du 24 au 25 novembre 2017, des hommes armés ont tenté de cambrioler les bureaux de l’ONG IRC de Ménaka. Une riposte rapide des gardes en faction au gouvernorat a permis de les repousser. Le coordinateur de l’ONG IRC et le gardien ont été blessés.

Lutte antiterroriste : une patrouille conjointe FAMa-MINUSMA attaquée

Une patrouille conjointe FAMa-MINUSMA a été attaquée le vendredi 24 novembre 2017 dans le secteur d’Indelimane. Le bilan fait état d’un mort et d’un blessé côté FAMa et côté MINUSMA 3 morts et 15 blessés.

EMPABB : L’opportunité de bilan et perspective en vue

La 19ème Session du Conseil d’Administration(CA) de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye s’est tenu le 23 novembre 2017 dans ces locaux. L’évènement était placé sous l’égide du Secrétariat Général du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Général de Brigade Salifou Koné.

Cette session visait l’adoption du procès-verbal de la 18ème Conseil d’Administration(CA), à faire le point de situation sur le personnel et les activités avec les partenaires, mais aussi d’établir la situation financière.

MDL/C Aminata Konaté

LERE : le COMMANDANT DE ZONE DE TOMBOUCTOU EN VISITE DE TERRAIN

Le commandant de zone et chef secteur 3 de l’opération DAMBE, le Colonel Abass DEMBELE à Léré du 18 au 20 novembre 2017. Accompagné d’une forte délégation, le Colonel est en prise de contact avec ses hommes sur le terrain vivent les hommes sur le terrain. Du coup il entend leur livrer le message de la hiérarchie militaire à la troupe. A Léré les échanges ont porté sur la vigilance, la multiplication des interventions contre les terroristes. Le Colonel a rassuré les hommes engagés pour ce combat rude et pénible du moment que les hautes autorités sont à l’écoute et feront tout pour mettre les combattants dans des conditions adéquates et adaptées.

Cal Alhassane ALDJOUMATI

Lutte contre le terrorisme : opération Barkhane menée dans le secteur de Goundam

Barkhane a saisi du matériel et interpellé des suspectes dans la journée du vendredi 17 novembre 2017. Dans la soirée, elle a mené une opération dans le secteur de Goundam. Cette opération a permis la saisie de beaucoup de matériels (armes, munitions, explosifs mine, véhicule) et l’interpellation d’une dizaine de suspectes.

Lutte antiterroriste: les FAMa traquent les malfrats à Dioungani (Koro).

Les FAMa mènent au quotidien des patrouilles à la recherche des terroristes. Dans cette mission, ce jour samedi 18 novembre 2017 vers 11 heures, une mission FAMa est tombée dans une embuscade vers Dioungani (village situé à 70 km de Koro). Le bilan est de 5 FAMa blessés et côté ennemi, il y a eu beaucoup de pertes.

Gao : Les FAMa et la Force Barkhane soutiennent la population de Tessit.

 

Dans le cadre des Actions Civilo-militaires, les FAMa et la force Barkhane ont lancé du 04 au 07 novembre 2017, une opération conjointe du G5 Sahel dans la commune de Tessit (frontière burkinabé).

Cette opération consiste à protéger et à sécuriser les populations et leurs biens et à veiller sur leur santé. Dans ce cadre les deux forces ont remis d’importants lots de produits pharmaceutiques à la population. Le coût global des médicaments est de 3 millions de francs CFA. Au cours des patrouilles, les deux Forces ont arrêté 5 présumés djihadistes à la frontière nigérienne en possession de 14 armes, des munitions de toutes catégories et des explosifs. Ils ont été conduits à Gao pour des enquêtes.

Le médecin Lieutenant Mamadou Sagara a déclaré que son équipe a pu consulter 319 patients, majoritairement composé de femmes et d’enfants. Les 04 jours de consultation ont permis de constater des maladies chroniques.

Pour le Lieutenant Sagara, les pathologies les plus fréquentes dans le Sahel sont entre autres, l’hypertension artérielle, le paludisme, les infections respiratoires, génitales et la malnutrition chez les enfants.

Le chirurgien-dentiste, le médecin Lieutenant Mamane Tangara dit avoir fait 24 extractions liées à des caries dentaires et la consommation excessive de tabac.

Le Directeur Technique de Santé (DTS), le Technicien Supérieur Assadaguida a noté que ce geste témoigne de l’attachement des FAMa à sa population d’où le maintien d’un climat de confiance entre civils et militaires. Il a exhorté les autorités à multiplier ce genre d’action dans le Sahel. Le DTS Assadaguida a déclaré que son service est confronté à certaines difficultés notamment, la rupture des médicaments, le problème de logistique et le manque de personnel qualifié.

Le médecin français, Victor a affirmé que ces pathologies sont fréquentes à tous les niveaux. La protection de la population et de leurs biens sont des priorités pour les FAMa tout comme Barkhane. Il a rappelé que sa force a pour mission d’aider le Mali à combattre le terrorisme dans le Sahel. Le médecin français invite donc la population à une collaboration étroite pour mettre fin au banditisme dans le Sahel.

Sgt d’Aviation Alou Kola TRAORE

Niono : enlèvement du président du tribunal de Niono Les FAMa en mission de poursuite

Le président du tribunal d’instance de Niono, monsieur Soungalo KONE a été enlevé ce soir, le jeudi 16 novembre 2017, chez lui au quartier B5 à Niono par des hommes armés à bord Toyota blanche.