Archives for mercredi 3 janvier 2018

MDAC: Présentation des vœux au ministre Tiéna Coulibaly par ses plus proches collaborateurs

La salle de conférence du MDAC a abrité respectivement, ce mercredi 03 janvier 2018, la cérémonie de présentation des vœux des membres du Cabinet, des Chefs d’Etats-majors et Directeurs de Services au ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéna Coulibaly.

Une année s’achève, une nouvelle commence et il est donc de coutume de se souhaiter les meilleurs vœux. Le MDAC n’a pas dérogé à cela et c’est dans ce sens que les membres du cabinet ont d’abord félicité le Ministre Coulibaly pour sa reconduction, témoignage de la confiance du Président de la République en lui. Ils lui ont ensuite présenté leurs meilleurs vœux de nouvel an. En retour, le Ministre Coulibaly a souhaité également une bonne et heureuse année 2018 à tous ainsi qu’aux familles. Il ne souhaite pas que l’année 2018 soit le prolongement de 2017 sachant que l’année 2017 a été une année éprouvante pour notre peuple et pour notre armée. Il a félicité toute son équipe et les encourage de continuer à mouiller le maillot car tant que les attaques continuent, le travail n’est pas achevé. Pour lui, son rôle est d’être le leader, de mobiliser sa troupe.

Quelques minutes plus tard, c’était au tour du Chef d’Etat-major Général des Armées, des différents Chefs d’Etats-Majors et Directeurs de Service de continuer dans la même mouvance pour souhaiter à leur tour leurs vœux les meilleurs au Ministre Coulibaly.

 

2ème CL Valentin Roger Diallo

2ème CL Sidi Mariko

Tombouctou: Le président de la commission défense de l’Assemblée Nationale fête le réveillon avec les FAMa

Le président de la commission défense de l’assemblée nationale, l’honorable Karim KEITA accompagné d’une forte délégation s’est rendu le 31 décembre 2017 à Tombouctou. Il était venu dans le cadre de fêter le réveillon à côté des FAMa tout en leurs exprimant sa profonde gratitude.  

Après avoir été accueilli par le commandant de zone de Tombouctou, le Colonel Abass Dembélé, la délégation a tout de suite rendu une visite de courtoisie à l’Imam de la mosquée de ‘’Djingareiber’’. Là-bas, des bénédictions ont été faites pour un retour rapide de la paix et de la cohésion sociale.

L’hôte du jour a également assisté à des exercices de simulation de libération d’otage et de neutralisation.  Un exercice de tir à balle réelle a aussi été fait pour impressionner la délégation.

 

Des démonstrations qui n’ont pas laissé insensibles le président de la commission défense, l’honorable Karim KEITA. ‘’ J’ai été vraiment impressionné par la capacité opérationnelle des FAMa et de l’initiative dégagée par le commandement pour faire face aux difficultés du terrain. Je vous donne l’assurance que la commission ne ménagera aucun effort pour renforcer vos capacités  en vue de contribuer à la montée en puissance des Forces armées et de sécurité du Mali’’, a-t-il déclaré.

Selon lui, des moyens sont, ou en cours de mobilisation pour donner à l’Armée son image d’antan. Il reconnait que les FAMa doivent évoluer avec les réalités du moment.

Il a en outre expliqué que son choix de venir à Tombouctou n’est pas fortuit.  Il s’agissait de venir fêter et soutenir les FAMa qui ont laissé derrière eux des épouses, enfants et parents pour sécuriser les personnes et leurs biens.

Le commandant de zone, le Colonel Abass Dembélé lui en retour a remercié la commission pour le choix porté sur la région de Tombouctou et a souhaité ses meilleurs vœux de 2018 à la commission et l’ensemble des FAMa et leurs épouses dans un Mali un et indivisible.

La délégation de la commission défense s’est par ailleurs rendue au poste de sécurité d’Acharane situé à 40 km de Tombouctou sur la route de Goundam. Ici, la délégation a pu constater de visu la détermination, les conditions de travail et vie des hommes.

Cal Alhassane ALDJOUMATI

Génie Militaire : des partants à la retraite honorés

Le Chef d’Etat-major Général Adjoint des Armées, le Général de Brigade Abdoulaye Coulibaly a rendu un hommage mérité le 29 décembre 2017 aux 27 personnels partants à la retraite du Génie Militaire. C’était à l’occasion de la cérémonie de la grande couleur organisée sur la place d’armes du 34ème Bataillon du Génie Militaire.

Ils sont 11 officiers et 16 sous-officiers à faire valoir leur droit à la retraite à partir du 31 décembre 2017. Selon le chef de corps du 34ème B.G, le Lieutenant-colonel Sidy Lamine Traoré, cette cérémonie vise à encourager et accompagner les dignes fils du Génie qui vont aller se reposer après plusieurs années de  bons et loyaux services rendu à la nation.’’ C’est le lieu de remercier à sa juste valeur ces retraités pour les efforts consentis et toutes les souffrances physiques et morales qu’ils ont endurés en raison de la spécificité des missions’’, a-t-il soutenu.

‘’Vous avez su par vos qualités exceptionnelles et la correction de votre attitude au sein des FAMa, vous faire estimer et respecter aussi bien par vos supérieurs et vos subordonnés. Vous avez en résumé  rempli votre mandat à la satisfaction de tous’’, a poursuivi le Lieutenant-colonel Traoré.

En outre, il a précisé que la Direction du Génie et ses partenaires infatigables sont entrain de se battre corps et âmes pour que le Génie garde son drapeau de corps spécialiste. C’est pourquoi, dit-il que plusieurs formations ont été organisées sur les techniques de recherche et de neutralisation des engins explosifs par les instructeurs américains et l’UNMAS.

Le Directeur du Génie Militaire, le Colonel Boukary Diallo a pour sa part souligné que les retraités vont certes observer le repos mais pas pour toujours. ‘’ Quant on a besoin de leur expertise on va aller les chercher pour qu’ils viennent transmettre leur savoir-faire et leur savoir-être à la jeune génération, avant de poursuivre qu’il accorde une confiance totale à la relève qui est appelée à prendre le relais’’, a-t-il martelé.

Très ému, Le chef d’Etat-Major Général Adjoint des Armées, le Général de Brigade Abdoulaye Coulibaly, a chaleureusement remercié les partants pour avoir porté aussi longtemps le flambeau. Mais il a tenu à lancer un grand défi à la jeune génération. ‘’ C’est tout le peuple malien qui compte sur les sapeurs pour que nos routes soient praticables. Les Forces de défense et sécurité ne mèneront à bien leurs missions que lorsque le Génie sera là pour les aider à neutraliser et à détruire les engins explosifs improvisés que les terroristes mettent sur nos passages pour nous décourager et nous empêcher d’accomplir nos missions’’, a-t-il prévenu.

Cependant, faut-il le rappeler que des lettres de félicitation et des certificats de bonne conduite ont   été décernés aux partants à la retraite.

MDL/C Dramane Dembélé

Nouvel an Le CEMGA au plus près de la troupe à GAO Le CEMGA en Papa Noël du nouvel an

La comparaison vaut son pesant. La visite du CEMGA dans les garnisons de la première Région Militaire vête la situation du père noël. Il ne s’agit point non plus d’infantiliser nos soldats. Loin s’en faut. Nous sommes heureux. Nous comblés. Nous remercions le Chef d’Etat-major pour cette visite ici à Tessalit, Bourèm, Ménaka, Gao…tels sont les mots de nombre de soldats FAMa.

La joie se lisait sur les visages. Une délivrance. En père noël, le Général apporte une lueur d’espoir. Un espoir né d’une attention à leur endroit. Comme pour dire : l’on ne vous oublie pas. Et cela a été ressenti un peu partout.

L’occasion a été donc propice pour le CEMGA de dialoguer sur les postures dispensables pour faire face à la situation. C’est donc presque en apôtres de la bonne nouvelle que le Général M’Bemba Moussa Kéïta et sa délégation ont été accueillis. Cette pédagogie a permis de mieux communiquer sur les préoccupations opérationnelles.

Partout, le Général invite les FAMa au respect des populations, leur raison d’être et le baromètre des opérations. La nouvelle vision du commandement a été aussi largement partagée avec la troupe.

Le CEMGA le général M’Bemba Moussa Keita réveillonne à Gao

C’est à bord d’un avion de l’Armée de l’Air que le Chef d’Etat-major général des Armées, le Général de brigade M’Bemba Moussa Kéïta accompagné d’une forte délégation a atterri à l’aéroport militaire de Gao. Il était venu non seulement passer le réveillon du nouvel An avec la troupe de la première région militaire, mais aussi et surtout leur apporter le message de soutien et d’encouragement du président de la République et de l’ensemble du peuple malien.

Cette visite de trois jours du Chef d’Etat-major des Armées visait à faire passer le message de reconnaissance  et de gratitude du Chef suprême des Armées et de l’ensemble du peuple malien aux hommes pour tous les efforts qu’ils sont en train de mener pour assurer la sécurité dans pays. Dès son arrivée dans la capitale des Askia, le Général M’Bemba Moussa Keita a respecté la tradition en déposant une gerbe de fleur à la stèle dédiée aux morts maliens et étrangers arrachés brutalement à notre affection pour la cause du Mali.

Après ce passage, le  Chef d’Etat-major des Armées  a rendu visite aux blessés de guerre à l’infirmerie de  garnison du Camp Fihroun AG Alansar. Ici, il a pu se procurer de l’état de santé des blessés avant des les rassurer du soutien sans faille des autorités. En plus, il se dit impressionner par leur volonté de vite revenir pour toujours continuer à défendre le pays.

‘’ Les FAMa sont dans un processus de reconstruction en  même temps nous avons une forte tension liée à un engagement très élevé de nos formations. Les gens sont motivés de continuer servir le peuple malien et de tout mettre en œuvre pour assurer la sécurité  et la paix dans les régions nord. C’est notre vocation et ils ne ménageront aucun effort pour pouvoir relever ce défi. En dépit des très grandes difficultés de l’environnement opérationnel dans lequel nous nous trouvons, les hommes se dépend sans compter parce qu’ils ont compris que personne d’autre ne viendra faire la paix à la place des maliens. On ne pourra pas réussir cette tâche difficile s’il ya pas un accompagnement des populations. Et heureusement cet accompagnement ne fait pas défaut. Les autorités mettront tout en œuvre pour aller dans ce sens’’, a-t-il martelé.

En outre, le CEMGA a déclaré que la remontée puissance des FAMa est irréversible avant d’ajouter que trois principes de guerre sont aujourd’hui indispensables pour nous  pour avoir la situation à notre faveur.  Il s’agit de la liberté d’action, la liberté d’économie et la concentration des efforts. ‘’ Nous allons mettre tous les efforts à ce niveau pour gagner sur l’ennemi. C’est à ce seul prix qu’on aura le succès des armés du Mali’’, a résumé le Général M’Bemba Moussa Keita.

MDL/C Dramane Dembélé