Archives for mardi 9 janvier 2018

Opérationnalisation du G5-Sahel : La vitesse de croisière prévue pour mars 2018

La réunion Ministérielle Conjointe des pays membres du G5-Sahel s’est ténue du 6 au 08 janvier 2018 à Hôtel de l’Amitié, sur l’opérationnalisation de la Force Conjointe du G5-Sahel (FC-G5S).

 Cette réunion avait pour objectif stratégique d’assurer  l’appropriation par les Etats membres des différentes dimensions du processus d’opérationnalisation de la FC-G5S, aux plans politique, institutionnel, opérationnel, financier, de l’information et la communication.

A l’ouverture des travaux, le Chef Etat-major Général des Armées, le Général de Brigade M’Bemba Moussa Keita a souligné que la réunion conjointe se situe au lendemain de l’adoption à l’unanimité de la résolution 2391 (2017) du 9 décembre 2017 du Conseil de Sécurité sur la Force conjointe du G5-Sahel.

Aussi, intervient-elle au lendemain d’évènements majeurs, qui marquent la montée en puissance de la FC-G5S comme l’inauguration du PCIAT de la force conjointe par le président en exercice du G5-Sahel, le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta, le 9 Septembre 2017 à Sévaré ; le déroulement de la première opération de la force Conjointe (HAXBI) dans le fuseau transfrontalier central, le 27 Octobre 2017; la tenue du Sommet de la Celle Saint-Cloud sur la FC-G5S le 31 Décembre 2017 à New York, a-t-il commenté.

Cette rencontre se tient aussi en marge de la 72ème session de l’Assemblée Générale des Nations Unies, et la réunion ministérielle du Conseil de sécurité des Nations Unies sur le rapport du secrétaire général relatif à la Force conjointe du G5-Sahel.

Le ministre des Affaires Etrangères et Président du Conseil des ministres du G5-Sahel, Tiéman Hubert Coulibaly,  a souligné que la démarche du G5-Sahel devrait avoir les capacités militaires exigées pour atteindre sa pleine opérationnalisation d’ici mars 2018; l’accélération de la mise en œuvre de la résolution 2391 (2017) sur la FC-G5-Sahel; le renforcement du ‘’ Pilotage politique ‘’ de la FCG5-Sahel, par la désignation d’un responsable chargé du plaidoyer politique et sécuritaire et la mise en place rapide d’un mécanisme d’information et de communication performant et proactif.

Il a en plus souligné que la recrudescence des menaces sécuritaires invite  les pays membres à continuer d’être davantage au rendez-vous pour traduire sur le terrain les capacités de restaurer la paix et la sécurité dans l’espace commun.

A l’issue de la réunion, les participants ont formulé des recommandations qui consistent à la création d’un mécanisme de mobilisation de coordination et de gestion des contributions à la force conjointe; l’organisation et  le fonctionnement d’un comité de soutien et de contrôle; l’organisation d’une conférence internationale sur la sécurité et le développement au sahel et enfin  l’organisation de la table ronde pour le financement de la première phase du programme  d’investissements prioritaires 2018-2020. La réunion était placée sous la présidence du  ministre des Affaires Etrangères et Président du Conseil des ministres du G5-Sahel, Tiéman Hubert Coulibaly en présence du Chef d’Etat-major Général des Armées, le Général de Brigade M’Bemba Moussa Keïta et ses pairs des Etats membres.

                                                                      S/C d’Aviation Nassoun Fané

Solidarité : Fally Ipupa aux chevets des orphelins des militaires et paramilitaires

L’artiste congolais Fally Ipupa vient de prouver sa générosité au peuple maliens, en remettant un chèque géant de 10 000 000 de F CFA aux orphelins des militaires et paramilitaires tombés sur le champ d’honneur. C’était le dimanche 7 janvier 2018  à  la place d’Armes du Génie militaire en présence de la Première Dame, Keïta Aminata Maïga.

Prenant la parole, le député de Bourèm Madame Haïdara Aïchata Cissé, a précisé que ce geste d’un artiste étranger à l’endroit d’une couche aussi vulnérable vient en accompagnement des actions entreprises par les plus hautes autorités du pays. ‘’ La Loi d’Orientation et de Programmation Militaire (LOPM) permet un suivi et un accompagnement sans précèdent aux veuves et orphelins de ceux qui ont donné leur vie pour la patrie. En plus de l’acquisition des moyens de combat et transport, cette loi octroie 10 ans de salaire aux familles des disparus dans les opérations de Défense du pays. Il s’agit là d’une avancée significative pour les Forces de défense et de sécurité’’, a-t-elle soutenu.

Quant au généreux donateur, Fally Ipupa, il se dit heureux de contribuer à l’épanouissement des enfants orphelins des militaires et paramilitaires. Aussi, Il a offert à la Première Dame, Keïta Aminata Maïga, son dernier album TOKOOOOS, composé de 18 titres, dont le titre phare est ‘’ELOKO OYO’’ dont la traduction est : « Voilà la chose ».

En retour, la Première Dame, Keïta Aminata Maïga lui a remercié pour  son sens élevé de panafricaniste qui vise à apporter de l’aide aux personnes nécessiteuses de tout pays confondu.  Elle a en outre annoncé que le centre de loisirs, que les enfants réclament, sera réalisé très prochainement.

                                                                            S/C d’Aviation Nassoun FANE