Archives for mercredi 17 janvier 2018

EUCAP-Sahel évalue ses trois années de présence au Mali

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré était présent, mardi 16 janvier 2018, à la cérémonie marquant le 3ème anniversaire d’EUCAP-Sahel Mali. C’était à son siège à Sébénicoro (Bamako). Le thème retenu pour cette année est « Ensemble pour la sécurité de l’Etat de droit au Mali ».

Cette cérémonie visait à célébrer les trois ans d’activités de la mission dans le  renforcement des capacités des Forces de sécurité et l’Etat de droit afin de mieux protéger les populations. Six diplômes symboliques ont été décernés aux  meilleurs stagiaires qui se sont illustrés par leur engagement. Un nouveau bâtiment de 5 salles a également été inauguré.

L’EUCAP-Sahel Mali présente dans notre pays depuis la crise sociopolitique et sécuritaire de 2012, s’est vite attachée à l’appui conseil, à la restructuration, à l’équipement et au renforcement des capacités et compétences des Forces de sécurité. Il faut également noter la décentralisation de ses actions dans les régions de Ségou, Sikasso et Kayes. Ses domaines d’intervention sont variés. Ils vont de la sécurité des frontières aux mouvements de foule en passant par la police judiciaire, la police technique et scientifique.

L’Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, Alain Holleville, a expliqué que la réalisation significative sur des questions d’importance stratégique a marqué l’année 2017. Il s’agit de la création de la Brigade d’Investigation Spécialisée (BIS) et de la Force Spéciale Anti-terroriste(FORSAT), le renforcement des compétences des unités en matière de police judiciaire, de police communautaire et d’ordre public ainsi que la conception du Plan de Sécurisation Intégrée des Régions du Centre(PSIRC). M. Allain Holleville a précisé qu’en 2018, 3 bases des plans d’actions seront élaborées avec les autorités de la Gendarmerie, de la Garde nationale et de la Police nationale.

Le ministre de la Sécurité intérieure et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré, a remercié l’Union européenne, à travers la mission EUCAP- Sahel, pour le travail remarquable abattu dans notre pays. Il a enfin noté que l’œuvre gigantesque qu’EUCAP-Sahel Mali a entreprise mérite d’être salué.

Cependant, il faut rappeler que la mission compte aujourd’hui 150 personnes, Européens et Maliens, qui œuvrent au quotidien à Bamako et à l’intérieur du pays. Cinquante experts européens soutiennent, conseillent et forment leurs camarades maliens.

MDL/C Aminata Konaté