Archives for vendredi 9 février 2018

La gendarmerie élargit son espace de protection: deux nouvelles brigades désormais ouvertes à Dialakorodji-safo et Ouezindougou

Les communes de Dialakorodji-Safo et Ouezindougou disposent désormais de leur propre brigade de Gendarmerie. La cérémonie officielle d’inauguration de ces deux unités de Brigades s’est déroulée, le vendredi 9 février 2018, en présence du ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré et du Directeur Général de la Gendarmerie, le Colonel-major Satigui dit Moro Sidibé.

La réalisation de ces deux infrastructures a coûté la bagatelle de 126 millions de F CFA.   Dans son intervention, le ministre Salif Traoré a d’abord rendu hommage aux autorités communales qui n’ont ménagé aucun effort pour l’installation de ces postes de sécurité dans ces zones stratégiques de lutte contre l’insécurité dans nos villes. Ensuite, il a expliqué, que la sécurité des personnes et leurs biens, constitue un souci majeur du gouvernement.

Pour l’atteinte de cet objectif, le Général Traoré a invité les populations locales à plus de collaboration avec les forces de sécurité, soutenant que sans renseignements le but recherché ne saurait être atteint. Puis de poursuivre que de telles initiatives sont également prévues dans d’autres localités afin de rapprocher davantage la sécurité des populations.       

Même message de la part du DG de la Gendarmerie, le Colonel-major Satigui dit Moro Sidibé qui a à son tour exhorté les populations des deux communes à plus de vigilance.

 2ème Cl Djénèbou dite Mah Diakité

Génie Militaire : 17 officiers outillés contre des engins explosifs

Le Génie militaire entend se mettre à niveau pour faire face aux défis sécuritaires dont notre pays est confronté depuis quelques années. C’est dans ce cadre que le centre de coordination des opérations neutralisation et destruction des engins explosifs improvisés a initié une formation  de 5 jours à l’intention de 17 officiers venus des différents Etats-majors. La cérémonie de remise d’attestations s’est déroulée, le vendredi 9 février 2018, en son sein en présence de nombreuses personnalités.

Cette formation rentre dans le cadre du renforcement de la capacité  des officiers au sein des Etats-majors dans le but de pouvoir planifier, concevoir, conduire, contrôler et coordonner des opérations C-IED sur les théâtres d’opérations extérieurs ainsi que sur le territoire national.

Ainsi, pour  le Commandant Jérôme Dejouy, directeur de formation, la présente session permettra aux FAMa de faire face aux différentes missions et de minimiser les risques liés aux engins explosifs improvisés. C’est pourquoi,  Il a  exhorté les stagiaires de continuer à travailler dans le domaine de la lutte contre IED (engins explosifs improvisés); se renseigner en permanence sur l’évolution  de la menace au niveau du Mali afin de perfectionner leurs différents outils.

Des conseils que le porte-parole  des stagiaires, le Capitaine Moussa Sangaré, a au nom des siens exprimé leur satisfaction par rapport à la qualité des cours dispensés, avant de poursuivre que les connaissances acquiert pendant le temps de la formation seront utilisées à bon escient.

1ère Cl Yacouba Traoré