Archives for mercredi 9 mai 2018

2ème Région militaire : le rendez-vous de la vérité

La cérémonie aux grandes couleurs est l’occasion pour les chefs dans les garnisons de rappeler aux soldats les valeurs militaires, la conduite à tenir et les vertus d’une armée. Cette armée en reconstruction demande le rappel à tout militaire d’adopter les vertus cardinales de cette institution. Ainsi sur la place d’armes du camp Checkou Amadou Tall de Ségou, le Colonel Diawara a profilé de ces moments solennels pour donner le message de la hiérarchie. Une armée au service de la Nation, Républicaine et loyale. Cette nouvelle vision permettra de redonner au Mali une armée forte, unie, combative et disciplinée. Pour atteindre cet objectif, des manuels ont été élaborés sur le droit humanitaire et le code de conduite du soldat a fait savoir le colonel Diawara. Il a, dans sa démarche, mis en garde sévèrement tout militaire qui s’adonne à la prise des stupéfiants et même son introduction dans les camps. Une situation qui ne sera plus acceptée ni tolérée  désormais sur les rangs.

                            Aviateur de 1ère Classe Oumar Bagayoko (Ségou)

Les armes des FAMa sous abris

L’ONG Mines Advisory Group (MAG), au profit des Forces de défense et de sécurité, vient de réaliser à Banankoro  et Niamana  des magasins d’armements pour permettre à l’Armée de stocker, protéger et contrôler les armes sur le territoire malien. La cérémonie de remise de ces clés s’est déroulée, le mardi 8 mai 2018, sur la place d’armes du camp Cheickou Amadou Tall de Ségou. Le chef d’état-major général adjoint des armées, le général Abdoulaye Coulibaly, a rappelé à l’occasion que depuis 2013, l’ONG MAG est un partenaire privilégié des forces de défense et de sécurité du Mali. Elle a déjà réhabilité, construit des magasins dans d’autres localités et elle entend couvrir tout le territoire pour mieux protéger la population contre les méfaits de ces armes. L’Ambassadeur de la Norvège au Mali, SEM Ole Andreas Lindeman a rappelé qu’en 2016, la Norvège avait financé un projet régional de MAG au Mali et au Tchad. Selon lui, l’objectif était de réduire le risque de détournement des armes et de munitions pour renforcer la sécurité et la stabilité du Sahel. Il faut noter que 27 officiers ont été outillés pour le suivi de ces actions.

 

      Aviateur de 1ère Classe Oumar Bakayoko

RCP : une reconnaissance méritée

Les combattants du contingent du 33ème Régiment des commando-parachutistes de retour de l’opération  Dambé ont tous été distingués par la hiérarchie. Au nombre de 94, ces officiers, sous-officiers et hommes du rang ont tous bénéficié de la médaille commémorative de campagne pour la reconnaissance nationale. La cérémonie de remise s’est déroulée ce 9 mai 2018 au Camp-para de Djicoroni. Le commandant de régiment, le lieutenant-colonel  Moussa Ongoïba a, au nom des autorités et du président de la République, remis les médailles. Il a ensuite donné le message de félicitations et d’encouragements des chefs. Ces récipiendaires ont jadis évolué sur les théâtres de novembre 2016 à  juillet 2017 dans le secteur  5 (Diabaly, Nampala).

2ème Classe Amadou Moussa  Coulibaly