Archives for vendredi 8 juin 2018

Epreuves du DEF au centre du pays : les FAMa apportent leur soutien au bon déroulement

L’examen du Diplôme d’Etudes Fondamentales (DEF) s’est déroulé du lundi 4 au mercredi 6 juin 2018 au Mali. Au centre du pays, les FAMa ont apporté leur soutien pour le succès de l’événement.

Les FAMa ont par exemple convoyé les sujets d’examen jusqu’à Hombori où elles les ont sécurisés. Les militaires maliens ont surtout aidé et assisté des surveillants à pouvoir rejoindre leur centre de surveillance. L’on peut citer à cet effet le cas de ceux du centre de Madougou (cercle de Koro).

Dans les secteurs de Douentza-Hombori, les FAMa ont patrouillé permanemment d’un centre à un autre pour ainsi assurer la quiétude et la sécurité des épreuves du DEF, session de juin 2018. Les patrouilles ont été étendues à la quasi-totalité des localités abritant des centres d’examen dans le centre du pays. Qu’il s’agisse de Bandiagara, Djenné, Konna, Kouakourou, Teninkou ou encore Bouguel et Konio Madiama.

Pour les besoins, toutes les forces de la région et du secteur 4 de l’opération Dambé (militaires, gardes, gendarmes et policiers) étaient mobilisées.

Les épreuves se sont déroulées normalement. L’on ne déplore aucun incident majeur au centre du pays lors des épreuves du DEF, session 2018.

Les FAMa sont mobilisées afin que les enfants singulièrement puissent bénéficier du droit à l’instruction, à l’éducation sur toute l’étendue du territoire national.

Un gendarme lâchement assassiné ce matin à Gossi

Un gendarme a été lâchement assassiné, ce jeudi 7 juin 2018, aux environs de 4 heures à Gossi. L’Adjudant Oumar Sissoko dit Baros, en venant prendre service au poste de contrôle de la localité, a  été la cible de 2 terroristes qui ont mortellement ouvert le feu sur lui. Le gendarme a succombé à ses blessures.

P M K : journée d’excellences : Ils se démarquent…

Le prytanée militaire de Kati a célébré sa traditionnelle journée de l’excellence. La cérémonie s’est déroulée ce jeudi 7 juin 2018 dans la cours de ladite école, sous la présidence du Ministre de la Sécurité et de la Protection, le Général de division Salif Traoré.

Le Top des tops ce jeudi 7 juin 2018 est l’élève Salif Tiecoura Togola de la terminale (Sciences Exactes) avec une moyenne de 15,21. Togola reçoit le grand prix d’honneur, prix décerné à l’élève qui a fait montre de bonne conduite, d’assiduité et qui a obtenu de bons résultats au cours des trois années de l’enseignement secondaire. En plus du prix d’honneur il reçoit une moto Djakarta et 500 000 FCFA pour magnifier ses durs labeurs de son cycle de Prytanée.

La journée d’excellence du prytanée militaire a pour but de créer un sentiment d’émulation entre les enfants afin d’augmenter les performances scolaires et de rester dans la philosophie de l’école qui peut figurer parmi les élites.

Elle récompense les élèves qui se sont le plus distingués au cours de l’année scolaire  sur le plan des études, de la rigueur, de la discipline, du sport etc.

Plusieurs distinctions et prix ont été attribués aux enseignants, aux encadreurs et aux élèves méritants qui sont entres autres : le prix des majors de classe (élèves ayant obtenu une moyenne supérieure ou égale à 14 et n’ayant raté la moyenne dans aucune matière durant l’année scolaire), le prix des meilleurs élèves au concours de langue, le prix de compétition en athlétisme, le prix des meilleurs élèves en rédaction, le prix de l’excellence etc.

Le prix de l’excellence qui récompense la conduite, le bon esprit de camaraderie et les bons résultats scolaires a été remis à Bamary Sidiki Diallo de la terminale (sciences sociales).  Il a obtenu 15,96 de moyenne.

Ce dernier a reçu un lot de cadeaux composé d’une moto djakarta et une somme de 50 000 FCFA. Le commandant de l’école, le Lieutenant-Colonel Sadio Camara, a encouragé  ses élevés et les a invité a plus de bravoure et d’abnégation : « vous devez serrer la ceinture, retroussez vos manches, multipliez vos chances de réussir. Ne baissez jamais les bras quels que soient les problèmes. C’est à ce prix que vous obtiendrez, partout et pour toujours d’excellents résultats ».

Le chef d’Etat-major Général des Armées, le Général de Division M’bemba Moussa Keita a déclaré que les récipiendaires ont de réelles capacités utiles à notre armée. Selon lui, ils doivent être encouragés et soutenus en vue d’en faire des ressources humaines sûres et disponibles.