Archives for jeudi 6 septembre 2018

Le 333ème RCP fête 57 ans de saut

Le 57eme anniversaire du parachutisme au Mali a eu lieu, le jeudi 6 septembre 2018, sur la place d’armes du 33ème régiment des commandos parachutistes. C’était sous la présidence du chef d’Etat-major de l’armée de Terre, le général de brigade Abdrahamane Baby.

Ce 6 septembre marque la date du premier saut effectué en 1961 par feu l’adjudant Baba Sidi Traoré, breveté 001 de l’armée malienne.

Au cours de cette cérémonie, les commandos ont fait des démonstrations qui sont, entre autres, le saut para, le close combat, le tour d’atterrissage et le tour de sortie.

Le commandant du 333e régiment des commandos parachutistes, le lieutenant-colonel Moussa Ongoïba, a fait observer une minute de silence à la mémoire de tous nos compatriotes tombés pour la cause du Mali.

Pour le parrain de cet évènement, le colonel-major Eloi Togo à la retraite, c’est une satisfaction de parrainer ce 57eme  anniversaire du premier saut au Mali. Selon lui, l’histoire nous rend fort et c’est une bonne chose de revaloriser et de redynamiser la mémoire des premiers qui ont sauté et qui permettent de transmettre la tradition.

Le commandant du secteur 1 à N’Délimane et à Ménaka

Porteur du message d’encouragement et d’assurance des plus hautes autorités du pays pour donner du tonus aux infatigables défenseurs du territoire, à N’Délimane et à Ménaka,  le colonel Yacouba Sanogo pour voir ses hommes. C’était le mercredi 5 septembre 2018. L’objectif principal de cette visite de terrain consiste pour le commandant du secteur 1 de contribuer au renforcement du moral de la troupe et d’améliorer de façon efficace et progressive les conditions de vie des troupes à N’Délimane et à Ménaka. Occasion pour les hommes engagés sur le terrain d’exprimer leur satisfaction.

‘’ Cette rencontre avec le commandant du secteur 1 nous a permis d’expliquer les problèmes cruciaux auxquels nous sommes confrontés. Il nous a donné de l’assurance en ce qui concerne nos difficultés ’’, a indiqué, l’adjudant Yaya Koloma, chef section Codo à Ménaka.Pour sa part, le colonel Sanogo se dit impressionné par le degré d’engagement des éléments à se battre pour le pays. C’est pourquoi admet-il que malgré des difficultés, ces éléments ont remporté de nombreux succès ces derniers temps, avant d’ajouter que le soldat malien est aujourd’hui déterminé à remplir les missions qui lui sont confiées par les plus hautes autorités du pays.

Cependant, le commandant du secteur 1 a rappelé que des efforts sont en train d’être fournis afin de doter suffisamment tout le secteur en moyens roulants et d’autres équipements. Il a aussi remercié les forces partenaires du Mali, notamment la force Barkhane pour le soutien inconsidérable qu’elle ne cesse d’apporter aux FAMa.

Camp Cheick Sidi Bekaye : le grand rendez-vous des couleurs

Tombouctou marque les temps forts des retrouvailles classique le 3 septembre 2018 sur la place d’arme du camp. Cette cérémonie, dénommée « Grandes couleurs « , se déroule le 1er lundi de chaque mois, un espace qui donne l’occasion au chef d’échanger largement avec ses subordonnés pour bien soudés les combattants.

Le Lieutenant-colonel Mamoud Berthe, le Directeur régional des services de santé de Tombouctou a saisi l’occasion pour expliquer deux maladies ravageuses et leur mode de prévention. Il s’agit du Sida et l’hépatite B.Le colonel Abass Dembélé a invité les chauffeurs à être assidus, disciplinés et sereins afin de préserver la vie de leurs accompagnons d’armes lors des différents déplacements. La cérémonie a pris fin par l’exercice préparatoire du défilé du 22 septembre 2018.