Archives for lundi 1 octobre 2018

Repas de corps de la Direction du Commissariat des Armées : un moment de consolidation confraternelle

La Direction du Commissariat des Armées(DCA) respecte la tradition à son tour en rassemblant tout le personnel de sa structure, de la DIRPA et la Direction des finances du matériel pour partager le repas de l’année. Un festin appelé repas de corps chez les militaires qui permet de communier, de marquer la cohésion et le vivre ensemble des hommes sous le drapeau. Pour la DCA, elle a été organisée le lundi 1er octobre 2018 dans les locaux de la dite direction.  C’est dans le cadre toujours des festivités du 22 septembre. C’est dans une atmosphère cordiale et chaleureuse que les hommes ont savouré ce menu riche et inoubliable.

Pour le Directeur de la DCA, le colonel Adama Diarra : « le repas de corps renforce la solidarité entre les militaires. C’est aussi une manière pour les frères d’armes de passer souvent des moments agréables et de renforcer la cohésion sociale au sein des forces armées et de sécurité».

ARMEE DE TERRE : Journée de l’Armée de terre, Devoir de mémoire

 Ce lundi 1er octobre 2018, marque le 58ème anniversaire de la création de l’armée de terre. Une date qui depuis 3 ans permet aux fantassins, blindés, cavaliers, artillères  et d’autres compagnons d’armes de se retrouver pour célébrer les pères fondateurs et les grands hommes qui ont fait l’histoire de notre armée.  A la place d’armes du 20 janvier 1961 de Kati le Commandant de zone, le directeur du musée des armées et le chef d’état-major de l’armée de terre ont retracé les faits d’armes et actions entreprises pour que cette armée soit. Et cette année, le thème retenu par le Chef d’état-major de l’armée de terre, le général Abdrahamane Baby est : « Amour de la patrie pour le Mali, sacrifice au service de la patrie le Mali,  reconnaissance de la patrie envers ses serviteurs ». Cette journée, il faut le dire est célébrée dans toutes les régions militaires sur le territoire.Cette cérémonie pleine de signification interpelle plus d’un pour le renforcement de nos capacités opérationnelle et la cohésion au sein de l’armée. C’est pourquoi le commandant de la 3ème  région militaire le colonel Daoud Aly Mohammedine a tout d’abord rappeler les temps forts et les grandes dates qui ont marqués l’armée de terre. Pour lui, c’est un moment de grande réflexion, de méditation, de solidarité et surtout de recueillement et de prière pour la mémoire de nos illustres et vaillants devanciers tombés sur le champ de l’honneur.Le colonel Daoud a saisi cette occasion pour transmettre à ses hommes des consignes et des règles de bonne conduite.

Selon le chef d’état-major de l’armée de terre, le général de brigade Abdrahamane Baby, cette journée s’inscrit dans la volonté de dynamisation, de codification, de réglementation et d’organisation des activités de tradition au sein de l’armée de terre.

Le général de brigade Abderrahmane Baby rappelle qu’il s’agit de préserver notre mémoire collective et de renforcer au quotidien notre force morale. L’armée de terre à travers sa devise s’applique pour honorer le serment et des valeurs sur le terrain à savoir la discipline, le patriotisme, le don de soi.

Il a noté que c’est le lieu de rendre un vibrant hommage à ceux-là qui ont servi avec honneur et dignité tout en souhaitant qu’ils servent d’exemple aux autres et continuent de nous inspirer en ces temps d’interrogation et de mobilisation générale. Il a profité pour féliciter et encourager tous les militaires qui aujourd’hui illustrent le model de soldat engagé volontaire.La cérémonie a été clôture par une visite de courtoisie rendue aux familles de certains militaires décédés, malades ou retraités.

La Transmission : le mérite à la tâche

Des officiers et sous-officiers  ont reçu leurs médailles de mérite militaire et de commémorative de campagne. C’était au cours de la cérémonie aux grandes couleurs de la Direction des Transmissions et de Télécommunication des Armées ce 1er Octobre 2018. Le Directeur de la DTTA a en ainsi fait d’une pierre deux coups sur la place d’armes au sein de la structure. Ils ont reçu successivement leurs médailles des mains du Directeur de la DTTA et de son adjoint.

 

Selon le Directeur de la DTTA, le colonel-major Moussa Moriba Traoré, de telle cérémonie renforce toujours la cohésion et accorde la confiance des hommes à la hiérarchie. Il se dit fier aujourd’hui et encourage les autres hommes à mouiller le maillot afin d’être parmi les plus méritants.

Le colonel Bréhima Coulibaly et le lieutenant Namory Coulibaly se disent également fier au nom de tous récipiendaires, d’avoir reçu ces médailles. Ils ont saisi l’occasion pour lancer un appel présent à ceux qui n’ont pas eu la chance cette année.