Archives for jeudi 18 octobre 2018

Région militaire de Tombouctou : Barkhane change de main

Le commandement régional de Barkhane change de main à Tombouctou. C’est le commandant Jean-Yves qui est désormais aux commandes. Il remplace le commandant David en fin de mission à Tombouctou.

Le départ du sortant a fait l’objet d’une cérémonie qui a eu lieu le mercredi 17 octobre 2018 à la place d’armes du camp fort de Cheick Sidi Bekaye.

L’occasion a été opportune pour le commandant de  zone du secteur N°3, le colonel Abass Dembélé  de féliciter son compagnon d’armes pour le soutien indéfectible aux Forces de défense et de sécurité sur tous les plans. Le colonel Dembélé espère que le nouveau commandant régional de Barkhane, le commandant Jean-Yves, œuvrera avec le même dynamisme pour cette coopération bilatérale bénéfique pour nous tous.

Des échanges de cadeaux ont agrémenté la cérémonie.  Le commandant sortant de la force Barkhane, le commandant David, a félicité les Forces de défense et de sécurité maliennes pour leur dévouement, leur détermination, leur courage et leur collaboration franche pour la sécurisation des personnes et de leurs biens pour le retour de la paix.

Un autre grand témoin de l’armée s’éclipse

Le capitaine Seydou Traoré  né  vers 1932 était de ceux qui ont quitté la patrie pour défendre. Parti du Soudan français comme engagé volontaire pour l’armée coloniale, il a regagné le bercail à l’éclatement de la fédération du Mali, répondant sans hésitation à l’appel de la Mère patrie. Il incorpore l’armée française en 1952. Le Capitaine Traoré a porté haut l’étendard du Mali nouveau partout où le besoin s’est fait sentir, malgré la modestie des moyens. Il a donné ses lettres de noblesse, à la jeune Armée Malienne et à plusieurs de ses cadets et fils, le désir de faire carrière dans ce corps. Il octroie  la médaille commémorative de campagne et devient Chevalier de l’Ordre national du Mali en 1974.

Ce meneur d’hommes avéré, intelligent, travailleur, s’imposant une discipline martiale, le Capitaine Seydou a fait l’unanimité sur sa personne et sur ses compétences. Les témoignages sincères et émouvants de ses plus proches, des compagnons d’armes et amis en disent long. Le Capitaine Seydou Traoré repose désormais au cimetière de Kati-malibougou. Dors en paix mon Capitaine.

Les cérémonies funèbres du capitaine Seydou Traoré ont eu lieu le mercredi 17 octobre 2018 à son domicile à Kati-malibougou. Il s’en allé laissant derrière lui, parents, amis et collaborateurs inconsolables.