Archives for octobre 2018

L’armée de terre jauge la combativité du personnel opérationnel

Ce Prix d’Aptitude Opérationnelle de l’Armée de Terre (PAOAT), qui est à sa deuxième édition a eu lieu le lundi 15 octobre 2018 au camp Cheickou Amadou Tall de Ségou. En présence du Chef d’Etat-major de l’Armée de terre, le Général de brigade Abdrahamane Baby, cette 2ème édition marque une étape décisive dans le fonctionnement du corps des fantassins. Le PAOAT a été initié et créé par décision N°0711/CEM-AT/IAT du 1er mars 2017 modifiée par la décision N°0593/CEM-AT/CAB du 12 février 2018. Il a pour objet d’entretenir une saine émulation tout en renforçant l’esprit de corps, de cohésion et de fraternité d’armes entre l’ensemble du personnel de l’Armée de terre. La première dans la région de Sikasso a donné un résultat plus que satisfaisante.Plus de 200 personnes venues des différentes régions militaires et des éléments en formation classique ont participé à cette compétition. Elles vont être soumises, pendant 3 jours, aux épreuves physiques et militaires. Les meilleurs seront classés en tête de leurs armes, à savoir l’Infanterie, l’Arme  Blindée de Cavalerie et l’Artillerie.

Visite du MDAC : dernière étape à Bamako

Les Directions des Ressources Humaines, du Génie Militaire, des Ecoles Militaires, du Sport Militaire et l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Beye ont reçu, le mardi 16 août 2018, le ministre de la Défense et des Anciens Combattants, le Pr Tièmoko Sangaré.

Dans toutes ces structures les difficultés sont identiques. Il s’agit, notamment des problèmes d’infrastructure et de la formation du personnel. Le Pr Tièmoko Sangaré dit avoir noté toutes les préoccupations des uns et des autres. Au cours de cette visite, le ministre a procédé à la signature de partenariat pour la paix entre le Maroc et  le Mali à l’Ecole de Maintien de la Paix. Le MDAC s’est réjoui de l’effort fournis par les départements respectifs.

Selon lui, beaucoup de progrès ont été faits dans les rangs des Forces de Défense et de Sécurité à travers la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire. Le chef Suprême des Armées réitère son engagement afin que les Forces de Défense et de Sécurité soient dans une condition confortable, a fait savoir le Pr Tièmoko Sangaré. Cela s’est déjà matérialisé par l’élaboration de la LOPM 1ère Génération, poursuit le ministre. Enfin le ministre de la Défense a appelé chaque citoyen à apporter son soutien aux FAMa.

Visite MDAC : Une autre étape…

L’Etat-major de la Garde nationale, la Direction des Transmissions et des Télécommunications des Armées (DTTA), l’Office Nationale des Anciens Combattants (ONAC) et la Direction de la Justice Militaire ont reçu ce lundi 15 octobre 2018, le Pr Tièmoko Sangaré, chef du département. L’équité, la justice et la cohésion sont les mots d’ordre du MDAC partout où il passe. Les échanges ont porté sur les spécificités des missions assignées à chaque structure visitée. Toutes choses qui édifient le ministre dans ses futures prises de décisions. Pour mesurer les difficultés auxquelles sont confrontés les services, le ministre a complété les échanges par la visite des locaux.

Le directeur de la justice militaire a profité de cette occasion pour proposer au MDAC la création des tribunaux militaires et des cours d’appels ainsi que leur mise en fonction.

Le Pr Tièmoko Sangaré se dit préoccuper et conscient des attentes de tout un chacun.

L’Armée de l’Air : enfin un Foyer au féminin

D’un coup total de 25 millions de FCFA, La MINUSMA offre aux veuves et épouses militaires de l’armée de l’Air à Sénou, un Centre Multifonctionnel appelé « Foyer Féminin ». Ce centre permettra aux femmes de la base 101 de mener en plein temps des activités génératrices de revenus. Ce Foyer Féminin est composé d’un hangar pour la teinture et la savonnerie, une salle de formation, une salle de couture, un magasin et des latrines.

Le Commandant de la Région Aérienne N°1, le Colonel Mohamed I Dolo a souligné que ce complexe sera également un cadre d’information et de sensibilisation sur les thèmes relatifs aux droits des femmes à travers des échanges d’expériences.

Il faut enfin souligner que les femmes bénéficiaires ont à travers leur présidente d’association, demandé d’électrifier le centre et une adduction d’eau potable afin d’éviter les difficultés à l’avenir.

2ème Classe Hamadou Makounou

Partage et cohésion : la DTTA s’illustre

A l’instar des autres corps au sein des forces de défense, la direction des Transmissions et des Télécommunications des Armées (DTTA) a servi son plat dans la convivialité, le vendredi 12 octobre 2018. Le directeur de la DTTA, le colonel major Moussa Moriba Traoré a invité tous les transmetteurs à partager ce moment inoubliable avec d’autres frères d’armes et les partenaires chinois. Le colonel major Traoré a profité de  l’occasion pour féliciter les nouveaux promus de la DTTA et a aussi encouragé ceux qui n’en ont pas eu d’être serein. Il se dit fier d’avoir un pourcentage acceptable pour les promotions de 2018.  Il a encouragé les transmetteurs à maintenir leur cohésion partout où ils se trouvent et sur toute l’étendue du territoire Malien. Lors du défilé du 22 septembre 2018, a-t-il évoqué, la DTTA a occupé la 3ème place.

Le général Amadou Sagafourou Guèye, à son tour a rappelé que la  DTTA a été créée en 1985. Il se dit très heureux de partager ce jour-ci avec la famille DTTA.

Journée du Sapeur : la mémoire collective

Dans le cadre de la célébration de la journée du sapeur, les 34ème et 26ème  bataillons du Génie militaire ont organisé un cross-country le vendredi 12 octobre 2018 à Bapho. Plus de 900 personnes composées des militaires ont pris part à ce cross-country. Il s’agit de ceux sont actuellement en formation classique à Bapho. A ceux-ci s’ajoutent des éléments des 2 bataillons et des civils.

Cette journée marque le 55ème anniversaire de la création de la 1ère compagnie du génie militaire. Pour donner l’engouement à cette fête des autorités militaires, des chefs de villages, des retraités et des populations des villages environ étaient présents.

Cette cérémonie pleine de signification interpelle plus d’un pour le renforcement des capacités, la cohésion au sein du corps et le  rapprochement des FAMa aux populations. La direction du Génie militaire est une entité intégrante des FAMa. Pour le directeur du Génie militaire le colonel-major Boubacar Diallo c’est une journée de mémoire collective.

Le colonel-major Diallo a souligné que tous les sapeurs ont répondu présent, les sapeurs de la gendarmerie, de la Garde nationale ainsi que ceux qui sont à la retraite. Il souhaite que la célébration de cette journée du 12 octobre soit pérenne.

Les coureurs étaient en 2 groupes le 1er en rouge et  le 2ème en jaune. Le personnel féminin, les militaires de la classe 1994 et les civils en jaune ont parcouru 4 km le soldat de 2ème Kafouné Mariko fut 1er,  Joseph D Samaké 2ème et Mamadou Kamaté 3ème tous de la classe 94. Tandis que les autres qui étaient en rouge ont fait 7 km et le soldat de 2ème cl Djakary Dacko est arrivé en tête suivi du 2ème cl Moussa Traoré et le 2ème cl Gaoussou Dembélé a pris la 3ème place.

2ème Classe Sidi Mariko

Le MDAC encourage et exprime sa disponibilité aux FAMa

Ce vendredi 12 octobre 2018 était les Directions Centrale des Services de Santé des Armées (DCSSA) et du Matériel des Hydrocarbures et du Transport des Armées (DMHTA) de recevoir le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants (MDAC), le Pr. Tièmoko Sangaré.

A Kati le ministre a invité les responsables au respect des grands principes: la cohésion, l’éthique et la justice dans leur travail de tous les jours. Pédagogique pour un professeur qui va à la rencontre de la hiérarchie militaire. Dans tous ces services visités, le ministre est en phase avec les responsables pour mettre l’armée dans son contexte d’armée combattante et protectrice.

Selon les 2 Directeurs, le médecin général de Brigade Boubacar Dembélé et le général de Brigade Moustapha Drabo  , cette visite du ministre  donne beaucoup de courage. Une occasion qui leur a permis aussi  d’exposer au ministre les perspectives de leurs structures qui sont capitales pour la bonne marche des Famas.

Une visite des locaux a mis fin à la prise de contact du Pr. Tièmoko.

2ème Classe Jacques Diarra

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants poursuit ses prises de contact avec les différentes structures militaires

L’étape du jeudi 11 octobre 2018 a concerné la Direction du Commissariat des Armées (DCA), la Direction de l’Information et des Relations Publiques des Armées (DIRPA), la Direction de la Sécurité Militaire (DSM), le Musée des Armées et la base aérienne 101 de Sénou.  

Au quatre services, c’est le même rythme et le même exercice. Des appréciations et des recommandations ont meublé cette visite du 11. Selon les particularités du service, le ministre  tire l’attention sur le message du chef suprême des armées. Partout, il a visité les locaux, la logistique disponible et les hommes à l’œuvre.En tant que premier responsable des FAMa, il a exprimé sa totale disponibilité, tout en rappelant aux FAMa le soutien du Chef Suprême des Armées aux FAMa pour relever les défis sécuritaires. Le ministre annonce aux chefs militaires qu’il est venu à la tête du département pour restaurer ces trois mots qui sont «la cohésion, la justice et l’équité », car la résolution des difficultés auxquelles vit l’Armée en dépendent.

Inauguration au Génie Militaire : un soulagement pour le personnel médical

Avec 23 millions de FCFA, le centre de soin et la maternité du génie militaire font peau neuve avec une bretelle de plus de 2 kilomètres de pavage et de dallage à interne. L’infirmerie ‘’hôpital du Génie Militaire de Bamako’’ a aujourd’hui un nouveau visage grâce à un homme engagé pour le mieux-être de son prochain. L’environnement agréable donne aux employés du tonus pour accueillir les malades. Cet environnement pratique pour les mouvements à l’interne et très propre, réduit le mal témoigne un malade. Le général philanthrope était ce jeudi 11 octobre 2018, au 34ème BG du Génie Militaire pour marquer dans les annales un instant solennel souhaité par tous ceux qui lui sont reconnaissant. Selon le directeur du Génie Militaire, le colonel-major Boubacar Diallo, cette réalisation n’est pas une première à l’endroit des FAMa. Le directeur Diallo s’est dit satisfait de ce geste salutaire du donateur. Quant au directeur adjoint de la Direction Centrale du Service de Santé des Armées (DCSSA), le médecin colonel-major Madani Dembélé, cette réalisation dans une structure de santé contribue à l’amélioration des conditions d’hygiènes, ce qui est une grande avancée pour le Génie Militaire. Il a salué le donateur pour son soutien inconditionnel à l’endroit des FAMa.

Après une brève visite des locaux, ils sont allés au repas de corps qui a réuni tous les militaires du génie, les retraités et les invités sur la place d’armes.

Le MDAC au pas de course…

La journée du mardi a été pleine pour le MDAC qui s’est rendu dans plusieurs structures de son département. De l’état-major de l’armée de terre à la direction du service social des armées en passant par la direction générale de la gendarmerie, le constat était acceptable. Pour lui, les conditions de travail des hommes sont à hauteur de souhait.

Le ministre se dit partout porteur de deux messages clés pour les hommes et leurs chefs. Il s’agit de celui du président la République qui vise à mettre les FAMa dans des conditions requises pour leur mission régalienne, et celui de sa mission qui consiste à maintenir les forces de défense au top. Chaque responsable à son niveau a fait une présentation succincte de son service en dégageant les activités et missions déjà réalisées et leurs perspectives.

C’est un ministre satisfait de la gendarmerie, de l’armée de terre et de la direction du service social des armées qui promet de transmettre le message à qui de droit. Et cela pour permettre de prendre vite en charge les difficultés qui entravent la bonne marche des services. Il a ensuite félicité les différents chefs pour tout ce qu’ils entreprennent dans le cadre de la défense et de la sauvegarde de la Nation.

SCH Aly I. Maïga

2ème Classe Djénébou dite M. Diakité

Un nouvel engagement de l’Allemagne pour l’EMP

L’Allemagne vient en aide à l’école de maintien de Paix Alioune Blondin Bèye avec un montant de 1,4 millions d’euro, soit plus 600 millions de CFA. La signature  s’est déroulée ce 9 octobre 2018 entre l’ambassadeur d’Allemagne au Mali, Diedrich Becker, et le directeur de l’école, le général de brigade Cheick Fantamady Dembélé.

L’Ambassadeur Becker se dit très heureux et considère que ce fonds sera bien utilisé par l’EMP. Il permettra  a-t-il signalé de financer beaucoup de cours dans le domaine du maintien de la paix comme par exemple pour des observateurs militaires,  pour la coopération civilo-militaire. La République Fédérale d’Allemagne est un partenaire financier privilégié de l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye de Bamako. Le Directeur de l’école très enthousiaste n’a pas tari d’éloge les actes que pose l’Allemagne.

Prise de contact : le MDAC à l’écoute des chefs militaires

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants (MDAC), le Pr Tiémoko Sangaré poursuit sa visite et prise de contact au sein des structures militaires. A l’Etat-major Général des Armées et à la Direction des Finances et du Matériel, le ministre a échangé avec le personnel et les chefs, notamment le général M’Bemba Moussa Keïta et son staff. Le Pr entend comprendre le fonctionnement interne des deux structures et connaitre les difficultés et opportunités des différents services. Le MDAC s’est entretenu avec le chef d’état-major général des armées. Il a saisi l’occasion pour rappeler que depuis l’application de la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire (LOPM),  beaucoup d’efforts ont été consentis pour mettre l’Armée dans les conditions idoines. Le ministre se dit rassurer de l’engagement des chefs militaires. Il a signalé la nécessité du renforcement de la cohésion au sein des Forces armées et de sécurité.Tout en prêchant pour la cohésion des forces, il a beaucoup insisté sur le rehaussement du moral des troupes au moment des opérations. L’Etat-major Général des Armées a-t-il fait savoir est le fondement de l’Armée malienne, pour cela il demande une attention particulière.

Le MDAC dans les locaux de l’IGAS

Le ministre de la Défense et des Anciens Combattants (MDAC), le Pr Tièmoko Sangaré, a effectué une visité de prise de contact à  l’Inspection Générale des Armées et Services(IGAS), le 8 octobre 2018.

Le service de contrôle des armées a été le premier à recevoir le nouveau ministre de la Défense et des Anciens Combattants.   Le ministre a échangé avec les responsables de ladite structure. Les échanges ont permis au Pr Tièmoko Sangaré de constater les efforts, les difficultés de l’inspection générale des armées et services.Ces difficultés sont, entre autres, le manque de ressources humaines, le manque de locaux adéquats pour l’IGAS.  A cela s’ajoute la non-prise en compte des rapports d’inspection des inspecteurs.

Le Pr Sangaré a rassuré  l’inspecteur en chef des armées et services, le Général de Division Ibrahim Dahirou Dembélé, de sa disponibilité à accompagner, à travailler avec l’IGAS. Il a déclaré qu’il fera tout son possible afin de remédier les difficultés de l’Inspection Générale des Armées et Services.