Archives for mercredi 16 janvier 2019

Le 20 janvier s’annonce

Pour un devoir de rappel, les FAMa s’apprêtent à donner de la joie et de la communion au peuple malien. Déjà Kati s’est réveillé au son de la fanfare et de la cadence des militaires avant le jour J. 58 ans de l’Armée malienne, de l’armée mature se réclame, se fête avec le peuple. Cette allure martiale ce matin était supervisée par le Chef d’état-major général des armées, le général M’Bemba Moussa Keïta. Certains chefs d’états-majors et directeurs de services des Forces de défense et de sécurité étaient également présents.Après l’exercice de défilé, le Chef d’état-major général des armées, les chefs d’états-majors et directeurs de services se sont rendus sur le site des 1000 logements de Kambila (Kati), destinés aux militaires.  Ils ont constaté l’état des travaux.

Aujourd’hui, 860 maisons sont terminées sur un total de mille. Le 20 janvier 2019, le chef de l’Etat, chef suprême des armées, Ibrahim Boubacar Keïta procédera à la remise des clés aux récipiendaires.

 

34ème BATAILLON DU GENIE MILITAIRE : La cérémonie aux couleurs, un devoir pour tous les militaires

En prélude aux festivités du 20 janvier 2019, commémorant la création de l’armée malienne, le 34ème bataillon du Génie militaire a organisé une grande cérémonie aux couleurs, ce 16 janvier 2019 à sa place d’armes sur l’Ex-base aérienne de Bamako. La quasi-totalité des éléments du Génie ont pris part à cette cérémonie. La cérémonie aux couleurs est une activité quotidienne dans toutes les garnisons.Le directeur du Génie militaire, le colonel-major Boubacar Diallo, a affirmé que la montée des couleurs est l’honneur dû aux couleurs nationales du Mali (le drapeau). « C’est l’extériorisation du sens  de  dévouement, de discipline, de sacrifices  pour notre pays. Chaque matin l’ensemble des compagnies du bataillon le font ici et le directeur à le devoir de venir inopinément assister. C’est pour dire qu’on est toujours près pour remplir notre devoir de soldat envers la patrie, envers la nation. Chaque matin, chaque soldat doit manifester cela avant d’aller au sport », a ajouté le colonel-major Diallo ce qui justifie notre sacrifice ultime.

Le chef de corps du Génie militaire, le lieutenant-colonel Sidy  Lamine Traoré, a déclaré que la cérémonie aux couleurs est très significative pour les militaires. « Un militaire qui ne participe pas à la cérémonie aux couleurs rate une partie de sa journée », a certifié le lieutenant-colonel Traoré. Il a ajouté que le chef de corps est la seule autorité compétente pour diriger la cérémonie de montée des couleurs. Le lieutenant-colonel Sidy Lamine Traoré a exhorté les militaires du Génie à la ponctualité, à la discipline, au don de soi, au patriotisme et à la rigueur.

Après la cérémonie aux couleurs, le chef de corps a invité les différents chefs d’éléments pour l’application correcte du tableau de travail. Et la section sport du bataillon s’est rendue à la salle de sport pour les exercices quotidiens.

COOPERATION MALI/ EU EUCAP Sahel Mali a quatre ans.

La mission civile de l’Union Européenne-EUCAP Sahel Mali fête ses 4 ans ce mardi 15 janvier 2019. Au siège de l’EUCAP-Sahel à Sébénikoro (Bamako) les Européens ont choisi un thème « Ensemble pour la sécurité et l’Etat de droit au Mali » au cours d’une cérémonie pleine de signification pour eux. Elle est composée de 15 pays contributeurs et compte 188 personnes dont 54 Maliens et 134 Européens. M. Holleville a rappelé certaines réalisations de l’UE au Mali en matière de sécurité et de développement. Il s’agit entre autres du Programme d’Appui au Renforcement de la Sécurité dans les Régions de Mopti, Gao et à la gestion des zones frontalières (29 millions d’euros) et le Projet Jeunesse et Stabilisation d’un montant de 30 millions d’euros. Ce projet est destiné à appuyer le retour des services sociaux de base dans le centre de notre pays. Il a noté que l’Union Européenne a mis sur pied un nouveau programme à impact rapide pour le centre d’un montant de 10 millions d’euros. A cela il faut ajouter le projet de Contribution aux efforts de Réforme du Secteur de la Sécurité d’un montant de 5 millions d’euros.

Présente depuis le 14 janvier 2015 au Mali, EUCAP-Sahel Mali constitue l’un des conseils stratégiques auprès du Ministère de la Sécurité et la Protection civile, et aussi le Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, pour restaurer des stratégies de ressources humaines et de formation.

La mission effectue des formations spécialisées et des stages au profit des unités destinées à être redéployées dans le centre. Ainsi de janvier 2015 à décembre 2018, 5653 éléments des forces de sécurité malienne ont bénéficié de stages de la mission européenne. En outre, EUCAP-Sahel Mali coopère avec la société civile malienne et les partenaires internationaux particulièrement la MINUSMA pour faciliter la cohérence des actions de soutien à nos forces de sécurité intérieure. En appui à la restauration de l’autorité de l’Etat, la mission civile européenne soutien les forces de sécurité intérieure dans la mise en œuvre de la réforme du secteur de la sécurité fixée par notre gouvernement.

Selon l’Ambassadeur de l’Union Européenne au Mali, Allain Holleville, la sécurité au Sahel demeure fragile et le renforcement de celle-ci figure au cœur des préoccupations européennes. Il a déclaré que la criminalité organisée et le terrorisme constituent un véritable fléau qui menace la paix et le développement des populations. Ils cristallisent le repli communautaire, favorisent l’extension de zone de non droit, le recul de la justice et l’Etat de droit.Selon M. Allain Holleville l’UE apporte son soutien au dialogue entre les populations et les forces de défense et de sécurité à travers des projets avec le Centre Henri Dunant et SIPRI.

Le commandant des opérations civiles de l’Union Européenne, le général Coppola Vincenzo, a remercié le personnel d’EUCAP Sahel Mali pour les résultats obtenus en 2018. Selon lui, la mission civile européenne a acquis un rôle important au Mali. Le général Vincenzo s’est engagé à soutenir EUCAP Sahel Mali à Bruxelles.

Le ministre de la sécurité et de la protection civile, le général Salif Traoré, a affirmé que le gouvernement du Mali est reconnaissant envers tous ses partenaires en particulier l’Union Européenne. Il a déclaré que la coopération avec EUCAP-Sahel Mali est une satisfaction.

Au cours de la cérémonie, le sous-lieutenant Issaka Diakité (Garde nationale), les sergent-chefs Djénèba dit Aly Coulibaly (Gendarmerie) et Baba Dembélé (Police nationale) ont reçu des certificats pour leur engagement au cours de la formation d’EUCAP-Sahel Mali.