Archives for vendredi 1 février 2019

La CNPAL rend hommage à ses nouveaux promus

La Commission Nationale de Lutte Contre la Prolifération des Armes Légères(CNPAL), a organisé le vendredi 1er février 2019 en son sein, une cérémonie d’hommage à l’endroit des promus. L’événement tant riche en couleur s’est déroulé en présence de son secrétaire exécutif, le colonel major Néma Sagara et de nombreuses autres personnalités de marque.

Ils sont au total quatre officiers, sous-officiers et militaire du rang nommés aux grades supérieurs au sein de la commission nationale de lutte contre la prolifération des armes légères. Une occasion pour les responsables de ce service de respecter la tradition en organisant une grande cérémonie en leur honneur tout en renforçant la cohésion entre les éléments.

Ainsi, pour le porte-parole des nouveaux promus, le contrôleur Général de police El Hadj Youssouf Maïga, c’est le lieu de remercier les plus hautes autorités qui ont bien voulu reconnaitre le travail titanesque qu’ils abattent sur le terrain. C’est pourquoi a-t-il rappelé que la balle est désormais dans leur camp en ce qui concerne la lutte contre la prolifération des armes légères. Occasion également pour le colonel major, Néma Sagara d’exhorter les promus à redoubler d’efforts dans l’atteinte des objectifs fixés par les autorités.

Un tableau de reconnaissance a été remis à la secrétaire exécutive de la CNPAL, le colonel major Sagara pour les efforts consentis à la tête de la commission.

Fin de formation professionnelle des élèves gendarmes.

La cérémonie de fin de formation professionnelle de la 26ème promotion des élèves gendarmes couplée avec la remise des Médailles Commémoratives de Campagne aux 244 gendarmes, ont eu lieu, le vendredi 1 février 2019 à l’Ecole Nationale de la Gendarmerie de Balla Koné. Cette cérémonie a été présidée par le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le général de division Salif Traoré.

Cette promotion, baptisée feu Commandant Moussa Sanou ayant pour major de promotion l’élève gendarme Saïbou Togola, a pendant 08 mois subi une formation professionnelle de sous-officier de gendarmerie. Ils sont 388 élèves gendarmes, dont 67 personnels féminins.

Le but de cette formation était de les aguerrir d’avantage après les 6 mois de formation commune de base passés dans les centres d’instructions militaires, de les enseigner les connaissances théoriques et pratiques indispensable à un sous – officier de la gendarmerie.

Durant cette formation, les élèves gendarmes ont appris plusieurs modules dans les matières qui sont entre autres le Droit Pénal Général, la Procédure Pénale, le genre, l’éthique, la déontologie du gendarme, le Droit Pénal Spécial et la procédure écrite.

Le directeur des Ecoles de la Gendarmerie Nationale, le lieutenant-colonel Youssouf Otto Diallo, a exhorté les élèves gendarmes à mettre en pratique les connaissances, les savoirs faire et être qu’ils viennent d’acquérir au sein des écoles de la gendarmerie.

Par ailleurs, la remise des Médailles Commémoratives de campagne aux 244 gendarmes après 6 mois d’engagement opérationnel à Sokolo et Dialloube.

Le directeur de la Gendarmerie Nationale, le Général de brigade magistrat Satigui dit Moro Sidibé, a invité les élèves gendarmes et les récipiendaires à être assidus,  déterminés, disciplinés afin de relever le défi qui est la protection des personnes et de leurs biens.

Cérémonie aux couleurs à la Base 101 de Sénou

Dans le cadre de la préparation des festivités de l’anniversaire de l’armée de l’air, le 6 février 2019, le commandement militaire de la Base 101 de Sénou a organisé vendredi 1er février 2019 la cérémonie aux couleurs à la place d’armes. Toutes les unités de la base y ont pris part.

La cérémonie aux couleurs est organisée par mois dans les garnisons du pays pour rehausser la fibre patriotique au sein des forces armées et de sécurité. La montée aux couleurs est une marque de reconnaissance et d’appartenance à la nation.

L’importance de la cérémonie aux couleurs marque le début et la fin de la vie du soldat. Le drapeau est l’emblème national et le salut au drapeau fait partie de la vie quotidienne du militaire, a fait savoir Le commandant de base 101 de Sénou, le lieutenant-colonel Boubacar Tangara.