Archives for vendredi 15 février 2019

FAMa-EUTM : une assistance de taille

La formation de type Combined Mobile Advisory and Training Team (CMATT) a pris fin le vendredi 15 à Kati où elle se déroulait. C’est sur la place d’arme de la garnison que la cérémonie de remise de certificat a eu lieu sous la présidence du chef eutm et celui de l’armée de terre. Pendant 4 semaines, 3 sections de l’infanterie, 1 de l’artillerie et 1 des conducteurs composés de béret vert et de bérets rouges ont suivi quelques modules enseignés par l’EUTM.

Cette formation avait pour objectif premier de former les officiers tous corps confondus de la 3ème région aux techniques d’Etat-major, à la manœuvre d’une compagnie d’infanterie d’une section d’artillerie et de conducteurs. Vingt-quatre stagiaires officiers se sont familiarisés avec les modules de connaissances et compétences de base, les modules poste de commandement et planification, l’exercice de planification et les droits des conflits armés.

En second lieu, des sous-officiers et militaires du rang en sections d’infanterie ont appris les modules du Droit International Humanitaire, les mesures de secours, la réaction à l’embuscade, des séances de tir aux armes légères et collectives, du calcul des donnés de tir et des mesures de sécurité.

Le Général de Division Abdrahamane Baby déclare. Selon qu’il est important de comprendre que le travail doit se poursuivre pour relever les compétences, et continuer cet effort d’entrainement et de formation continue.

Le Général de Brigade Mirow Peter, commandant de l’EUTM a souligné l’importance de la culture d’instruction et d’entrainement continue. Il se dit fier par la suite et félicite l’ensemble des stagiaires qui ont faits preuve de dévouement, de motivation et de professionnalisme tout au long de la formation.

Le chef d’état-major de la 3ème région militaire, le Lieutenant-colonel Tièmoko Camara a adressé sa profonde reconnaissance et ses sincères remerciements aux formateurs pour le sacrifice et la grande disponibilité dont ils ont fait preuve.

DSMIL fête les 71 ans du CISM

Les FAMa ont célébré, ce vendredi 15 février 2019, le 71ième anniversaire de la journée du Conseil international du sport militaire (CISM). L’évènement s’est déroulé  sur le terrain de football de l’USFAS au siège de la Direction du sport militaire. Placée sous la présidence du chef d’Etat-major Général des Armées, le Général de Division M’Bemba Moussa Keita, cette cérémonie a enregistré la présence des chefs d’Etat-major et Directeurs de Services.

Le conseil international du sport militaire fut créé le 18 février 1948 à Nice (France) par 5 pays à savoir la France, la Belgique, le Danemark, le Luxembourg et les Pays-Bas. Il est composé des forces armées des pays qui y sont membres. Son but est de contribuer à la paix mondiale en unissant les forces armées à travers le sport.

Cette année, l’événement est placé sous le signe de l’amitié à travers le sport. Dans son allocution d’ouverture, le Directeur du Sport Militaire, le colonel-major Ibrahim Diabaté a fait l’historique du CISM avant d’énoncer le bilan de sa structure.  Selon lui, l’USFAS a été championne du Mali 2018 dans certaines disciplines notamment l’Athlétisme, le basketball messieurs, le Rugby à 7, la lutte traditionnelle, l’Escrime, la Boxe et le judo. L’USFAS a été également vainqueur de la coupe du Mali en athlétisme, en handball (messieurs et dames) et Volley (dames), a ajouté le Colonel-major Diabaté. Il a exprimé toute sa satisfaction à l’USFAS pour les résultats obtenus au cours de l’année 2018 avant de l’exhorter à redoubler d’efforts pour que l’année 2019 soit plus prolifique en trophées et en médailles.

Le Colonel-major Diabaté a souligné que la délégation malienne est très active au Conseil International de Sport Militaire (CISM). C’est en reconnaissance de ce dynamisme qu’il a été proposé d’abriter la 43ème Assemblée Générale de l’Office de Liaison Ouest Africaine (OLAO) à Bamako courant 2019 et le 2ème championnat d’Afrique Militaire de Basket Ball (messieurs) en 2020, a-t-il laissé entendre.

Il a témoigné que la pratique du sport est un moyen de promotion et de consolidation de la paix avant d’ajouter que c’est un outil puissant de renforcement des liens, de fraternité d’armes et de solidarité. Le sport joue un rôle significatif dans la réalisation de l’intégration sociale et du développement économique du pays, a conclu le Directeur.

Pour sa part, le Chef d’Etat-major Général des Armées, le Général de Division M’Bemba Moussa Keita, a souligné que cette commémoration sportive annuelle est une opportunité pour montrer ce que le sport peut apporter dans la formation et dans le renforcement des capacités des forces armées et de sécurité. Selon lui, cette journée ne peut que contribuer à la promotion de la paix à travers le sport. Le sport vise à maintenir, de façon permanente, en bonne forme physique les éléments des forces armées et de sécurité, a martelé le CEMGA.

Cette journée a été mise à profit pour décerner des médailles de Commandeur de l’Ordre du Mérite du CISM et Grand Officier de l’Ordre de Mérite du CISM à certains éléments de la Direction du Sport Militaire.