Archives for vendredi 29 mars 2019

EMPABB : 21 pays à l’école de paix pour la paix

L’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye (EMPABB) a abrité, le vendredi 29 mars 2019, la cérémonie de fin de formation des cours des Nations Unies pour les officiers d’état-major (UNSOC), de la Gestion des Risques et Catastrophes (GRC), de la Gestion des Projets Sensibles aux Conflits (GSPC) et des Droits de l’Homme du G5-Sahel. Ils sont au total 99 stagiaires venus de 21 pays dont 14 pays africains et ayant à son actif 17 du personnel féminin. Ils étaient militaires, paramilitaires et civils. Cofinancé par le Japon, le Canada et le PNUD. Le Représentant du Directeur Général de l’EMPABB, le colonel Joseph Calvez, se dit heureux et fier de l’intérêt porté à ces différents cours. Il a remercié les bailleurs de l’EMPABB tels le Canada, le Japon, l’Allemagne les Pays Bas les partenaires du PNUD, de la MINUSMA, ainsi que les experts formateurs qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de ces stages.Selon le colonel Calvez la formation est le fondement de l’EMPABB qui œuvre toujours dans le secteur de la paix et par conséquent de nouveaux modules sont toujours à la pointe. Pour lui, les malheureux évènements qui se sont déroulés dernièrement doivent nous montrer que la tâche est immense et qu’il ne faut jamais baisser les bras. Les responsables des formations ont chacun évoqué les enjeux et les grands défis auxquels feront désormais face les stagiaires.Les représentants des stagiaires ont aussi déclaré qu’ils ont été honorés de suivre ces stages qui n’ont fait que renforcer leurs connaissances dans les modules enseignés par les différents formateurs.

Le Général Baby remet l’Armée de Terre au Général Sangaré

La cérémonie de passation de commandement entre le chef d’état-major de l’Armée de Terre sortant, le Général Abdrahamane Baby et chef d’état-major entrant, le général Kéba Sangaré s’est déroulée le vendredi 29 mars 2019 sur la place d’Armes de Kati. Les deux généraux ont été nommés au cours du conseil extraordinaire des ministres tenu le dimanche 24 mars 2019 à Koulouba. Sous le patronage du chef d’état-major Général des Armées, le général Abdoulaye Coulibaly, ils se transmettent le commandement. La revue de troupe et un défilé militaire ont été les temps forts de cette cérémonie.  Le chef d’état-major sortant, le général Baby, a remercié les autorités pour leur confiance et leur soutien qui lui ont permis d’exercer ce haut commandement de l’Armée de Terre pendant trois ans. Il a exprimé toute sa gratitude aux épouses des militaires et à ses collaborateurs.  En signalant la gravité de l’insécurité dans le pays, le CEM- AT sortant a rendu hommage aux soldats tombés pour la sécurisation des personnes et de leurs biens. Il a ensuite souhaité prompt rétablissement aux blessés.Le chef d’état-major entrant de l’Armée de Terre, le général Kéba Sangaré a observé une minute de silence à la mémoire de tous les militaires tombés dans les opérations. Le nouveau CEM-AT a souligné que notre pays traverse une période particulièrement complexe marquée par la terreur dans le centre du Mali. Malgré les efforts consentis par les FAMa, la barbarie entre deux ethnies prend de l’ampleur. Le général Kéba Sangaré a déclaré que l’Armée de Terre contribuera au retour de l’administration et de la paix sur toute l’étendue du territoire.

Il a rassuré que toutes les ressources de l’Armée de Terre seront mises à l’épreuve pour répondre rapidement au besoin des opérations militaires et au bien-être des soldats pendant et après leur carrière. Le général Kéba a rendu hommage à sa famille et à tous ses collaborateurs qui lui donnent la force à surmonter les épreuves pour relever le défi.

COOPERATION GERMANO-MALIENNE : Un gîte pour une compagnie

Le partenaire privilégié dans la coopération militaire élargit son aide à l’Armée de l’Air qui bénéficie d’un camp flambant neuf très prochainement. La pose de la première pierre de cette caserne du Génie Militaire pour une compagnie de campement a eu lieu, le jeudi 28 mars 2019 à Sénou, sur le site de l’Armée de l’Air. Ce projet s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale entre la République Fédérale d’Allemagne et le Mali pour son ‘’ Programme Aide à l’Equipement’’.Cette caserne servira à la formation opérationnelle de ladite compagnie. Cette dernière sera transférée à Bapho une fois la formation terminée. M. Simon Herchen, chargé des affaires à l’Ambassade d’Allemagne s’est félicité de la tenue de cette cérémonie. Selon lui ces infrastructures sont destinées à l’entrainement et à la formation, afin de renforcer les capacités du Génie militaire malien. Il a rassuré la hiérarchie  militaire du soutien  total de l’Allemagne dans le cadre de ce projet à hauteur 2,3 milliard de F CFA avant de conclure que c’est un premier pas et que d’autres étapes de mise en œuvre seront bientôt achevés.

Le Directeur du Génie Militaire, le Général de Brigade Boubacar Diallo, a adressé ses sincères remerciements au nom du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants et de l’ensemble du personnel des Forces Armées et de Sécurité pour tous les efforts que l’Allemagne ne cesse de consentir pour le Mali.Les FAMa seront toujours heureuses de la présence constante de ce partenaire privilégié, surtout dans des moments difficiles. Cette coopération est aujourd’hui une fierté pour nos deux pays a-t-il déclaré. Le Général Diallo a rassuré l’Allemagne de l’entière disponibilité des plus hautes autorités Maliennes, pour non seulement pérenniser ces acquis, mais aussi maintenir plus haut le flambeau de cette coopération.