Archives for jeudi 18 avril 2019

Tombouctou : Barkhane forme les FAMa du secteur n°3 contre les IED

Un groupe du secteur N°3 de l’opération DAMBE, composé d’un officier, des sous-officiers et des militaires du rang, a suivi du 15 au 17 avril 2019 un stage théorique et pratique de lutte contre les engins explosifs improvisés (IED), organisé par la force Barkhane à la plateforme de l’aéroport. Les modules de cette formation étaient basés sur la connaissance des différents types d’IED, la maitrise des mesures de sauvetage et la maitrise de la réaction face à un incident d’IED. Ces trois jours de formations ont permis aux stagiaires d’acquérir des connaissances et de l’expérience sur les IED et les actes de reflexes pour éviter d’éventuels incidents IED.  Avec ces connaissances de bases acquises, les stagiaires pourront désormais retransmettre ce savoir aux autres frères d’armes pour la pérennisation et la consolidation.

80 millions pour des veuves militaires

Ce don destinée aux femmes et orphelins des camps est une collecte effectuée çà et là pour venir en aide à toutes celles qui ont été affectées au cours de ces différentes crises. Une initiative de l’association des Femmes des Camps, de la société civile et des entreprises au chevet de ces veuves militaires et paramilitaires

La cérémonie de remise de ce chèque géant de quatre-vingt millions (80.000. 000) de FCFA aux veuves des militaires s’est déroulée ce jeudi 18 avril 2019 sur la place d’Armes du Génie Militaire. La première dame, Mme Keita Aminata Maïga a remis symboliquement ce chèque au directeur du Service Social des Armées, le col Samaké Mariétou Dembélé.

En plus des 80 millions, des bonnes volontés sur place ont réuni une somme d’un million de FCA pour le Service Social des Armées. Ce geste patriotique permettra de soutenir des veuves des militaires et à renforcer leurs conditions de vie et de travail. La présidente de l’Association des Femmes des Camps, Mme Natoumé Fatoumata Doumbia a déclaré que depuis 2012, le Mali fait face à une crise multiforme qui continue de faire de nombreuses victimes civiles et militaires. Elle a renouvelé un appel à l’endroit des citoyens du pays pour les aider à poursuivre dans un esprit d’entraide et de solidarité, les veuves afin de créer des activités génératrices de revenus pour leur soutien. La représentante des veuves des militaires et paramilitaires, Mme Traoré Mariam Koné a remercié les plus hautes autorités du pays.