Archives for vendredi 10 mai 2019

KOULIKORO : des armées étrangères pour les CT1 et 2

30 stagiaires de 10 nationalités différentes ont reçu leur certificat des mains de la hiérarchie à Koulikoro. C’était ce vendredi 10 mai 2019. Venus du Bénin, du Burkina Faso, du Cameroun, du Congo, de la Côte d’Ivoire, du Djibouti, de la Guinée, du Mali, du Niger et du Sénégal, ces sous-officiers sont tous des administratifs pour la gestion financière des armées.Le Directeur de l’Ecole Militaire d’Administration (EMA), le Lieutenant-colonel Hamala Diarra a souligné que la diversité des pays représentés dans cette promotion confirme la vocation régionale de l’Ecole Militaire d’Administration qui s’est vertueusement illustrée comme une référence sur le continent en matière de formation des officiers et sous-officiers africains, aux techniques administratives comme la comptabilité, les finances, le budget et la trésorerie. Le Directeur des études de l’EMA, le lieutenant-colonel Réges Dore Graslin, a indiqué que 11 sous-officiers ont obtenu leur certificat avec la mention Très-bien. Le Major de la promotion est le Sergent Guèye du Sénégal avec la moyenne 17,29. Elle a été présidée par le Colonel commissaire El hadji Moussa Diakité qui a représenté le Chef d’Etat-major Général des Armées.

Ségou : 105 Officiers, Sous-officiers et Militaire du rang outillés par l’EUTM

La place d’armes du camp Amadou Cheick Oumar Tall de Ségou a abrité, le vendredi 10 mai 2019, la cérémonie de clôture de la formation de la 18ème CMATT (Combined mobile advisory Team) de l’EUTM. Organisée par l’EUTM à l’intention de 4 officiers subalternes et 101 sous-officiers et Militaires du rang de la 212ème Compagnie d’Infanterie Motorisée, cette formation s’est tenue du 15 avril au 10 mai 2019.Cet évènement a enregistré la présence du représentant du chef d’Etat-major de l’Armée de Terre, le Colonel Modibo Kouyaté, du représentant du Commandant de l’EUTM, le Colonel Lunder ainsi que plusieurs autorités militaires et civiles.

Cette initiative s’inscrit dans le cadre du renforcement des capacités opérationnelles des Forces de Défense et de Sécurité de la 2ème Région Militaire.Selon le représentant du Commandant de la 2ème Région Militaire, le Lieutenant-colonel Abdoul Kader Daou, cet engagement de l’EUTM est un témoignage indéfectible qui contribue à compléter et à renforcer les acquis du personnel des FAMa. Le représentant du Commandant de l’EUTM, le Colonel Lunder a déclaré que cette 18ème CMATT a été l’occasion, une fois de plus, de démontrer combien les liens entre les forces armées maliennes et les équipes de l’EUTM se resserrent. Il a souligné que la conduite de cette CMATT n’a été possible que grâce aux efforts conjoints des FAMa et de l’EUTM.

Le représentant du Chef d’Etat-major de l’Armée de Terre, le Colonel Modibo Kouyaté a profité de l’occasion pour saluer les relations bilatérales qui existent entre ces 2 forces.

Formations classiques : Les détenteurs des BA1 et BA2 prêts à servir

La cérémonie de sortie des formations des Brevets d’Armes n°1 et n°2 (Aviation, Sports et Administration) a eu lieu, le jeudi 9 avril 2019, au Centre des formations classiques à la Base 101 de Sénou. Présidée par le Directeur des Sports, le Colonel-major, Ibrahima Diabaté, la cérémonie s’est déroulée en présence du Directeur du Commissariat des Armées, le Colonel Adama Diarra, de nombreux responsables militaires et directeurs de service.

Plus de 200 sous-officiers hommes et femmes viennent de boucler un stage de formation classique de 3 mois. Cette formation s’est déroulée en 2 parties, théorie et pratique sanctionnée chacune par un examen. Durant ces 3 mois d’intenses labeurs, les BA aviation ont été innovés par l’introduction de la Méthode de raisonnements Tactiques.

Quant à l’Administration, elle s’est appesanti sur ses fonctions traditionnelles, à savoir la gestion du matériel et celle des deniers. Elle  a permis à ces sous-officiers d’acquérir les connaissances nécessaires pour occuper les fonctions de Sous-officier Adjoint (SOA) pour les détenteurs du BA1 et de Chef de Section (CDS) pour les détenteurs du BA2.Pour le Coordinateur du Centre, le capitaine Hamzata Bah, plus rien ne sera comme avant pour ces sous-officiers qui sont tenus désormais à guider leurs sections vers la réussite.

Le Directeur des Sports Militaires, le colonel-major Ibrahima Diabaté a félicité les stagiaires pour avoir suivi avec succès les formations respectives.

DCSSA-DTTA : Fin de formation des BA1, BA2 Santé et Transmissions

Ils étaient environ 200 stagiaires hommes et femmes pour les Brevets d’Armes Santé et transmissions. Chaque groupe dans sa spécialité a fait 3 mois d’intenses cours pratiques militaire et professionnel pour répondre aux missions des unités d’origines. Concernant les éléments de la santé, le Coordinateur du centre de formation, le Commandant Oumar Traoré a félicité ses stagiaires pour les brillants résultats obtenus.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour les transmetteurs, le Directeur des Transmissions et des Télécommunications des Armées, le Général de Brigade Moussa Traoré a invité les uns et les autres à prouver sur le terrain les connaissances et les aptitudes acquises.

Ces 2 cérémonies se sont déroulées à Kati ce vendredi 10 mai 2019.

Visite du MDAC au centre du pays : l’indispensable collaboration entre FAMa et population

Le MDAC vient de boucler une visite de terrain de 48 heures dans la 6ème  région militaire Sévaré.

À Koro comme à  Sévaré  les messages véhiculés par le patron de la défense étaient identiques. Le général Dembélé a insisté sur l’indispensable coopération des FAMa avec les populations. C’est tout logiquement que le MDAC y invite les FAMa.Au-delà des mots de félicitations et d’encouragement a l’endroit des troupes qui venaient d’enregistrer une victoire opérationnelle à Diankabou, le ministre Ibrahima Dahirou Dembélé a insisté sur le bon  comportement  à adopter par nos militaires sur le terrain.

Pour le ministre Dembélé, le souhait de tout un peuple est aujourd’hui de voir la peur changer de camp. Et de  noter que cela constitue une instruction du chef suprême des armées.Cela passe, selon le ministre,  par le sérieux et la rigueur dans tout ce que nous faisons sur le terrain pour sauver notre vie et celle de nos camarades pour ainsi  permettre à  la population  de vaquer librement  à  ses  occupations. Le ministre et sa forte délégation ont enregistré  quelques doléances  qui seront examinées à toute fin utile.

Les réponses et les solutions seront dans la mesure du possible. Le vendredi dans la matinée pour mettre un terme à  la mission, la délégation a rendu une visite de courtoisie en compagnie du gouverneur le général  de Division Didi Alassane Touré successivement  au chef de village de Mopti,  Baba Touré  et a l’Imam de Mopti, Mohamed Lamine Konaté, remplaçant  le titulaire  en mission à  Bamako. Toutes ces deux autorités locales ont apprécié la démarche du ministre et ont promis d’accompagner les FAMa pour la réussite  de leurs exaltantes missions  de protections des populations.