Archives for vendredi 1 novembre 2019

Attaque terroriste à Indelimane

La situation est sous contrôle des FAMa à Indelilmane. Le bilan provisoire a évolué à 35 morts côté FAMa. Les évaluations sont toujours en cours.

Attaque terroriste à Indelimane

La position FAMa à Indelimane a fait l’objet d’une attaque terroriste dans la journée de ce vendredi 1er novembre 2019, dans la localité d’Ansongo,  secteur de Ménaka.

Le bilan provisoire est de 15 morts côté FAMa, des blessés et des dégâts matériels.

Les renforts y ont été dépêchés.

Visite de l’Ambassadrice de la Suisse au Mali à l’EMP : la diplomate réaffirme l’accompagnement de son pays à l’institution

L’Ambassadrice de la Suisse au Mali, Mme Marion Weichelt Kruspski, s’est rendue, le vendredi 1er Novembre 2019, à l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye de Bamako.

Cette rencontre entre l’Ambassadrice de la Suisse, Marion Weichelt Kruspski et le personnel de l’EMP s’est déroulée dans une atmosphère conviviale à travers la présentation de l’EMP. Une tradition pour cette Institution.

Ce passage de la diplomate a permis de faire le point sur l’état de la coopération avec cette école et de voir les stratégies sur lesquelles, ces deux coopérants  doivent travailler dans les mois à venir.A cette occasion, la Diplomate Marion a réitéré  l’accompagnement de son pays dans la construction de la paix au Mali. Elle a affirmé que la Suisse continuera à travailler avec l’EMP. Et cela se matérialisera très bientôt par l’envoi de deux officiers suisses qui vont intégrer le personnel de l’école de maintien de la paix.

Le Directeur de l’Ecole de Maintien de la Paix, le Colonel-major Mody Berethé a souligné que la Suisse soutient toujours la composante civile de l’EMP. Selon lui,  c’est  cela qui leur permet de faire venir des acteurs pour travailler sur différentes questions liées aux contributions des Nations Unies et de l’Union Africaine en matière de maintien de la paix pendant les opérations.

Solidarité : l’Association Réseau Fraternité apporte son soutien aux veuves et orphelins du RCP et aux anciens combattants de Kati

Dans le cadre de la 25ème édition de la solidarité et de la lutte contre l’exclusion, à travers la Direction du Service Social des Armées(DSSA), l’Association Réseau Fraternité, a offert des vivres et des kits scolaires, le 31 octobre 2019, aux veuves et orphelins du Régiment Commando Parachutiste(RCP) et aux anciens combattants de Kati dans la cour de la DSSA. C’était sous la présidence du directeur de la DSSA le colonel-major Mariétou Dembélé.

Ce don est composé de huit tonnes de riz et un important lot de kits scolaires.Le coordinateur général du Réseau Fraternité, M. Oumar Alpha Bah a déclaré que la solidarité, la cohésion sociale et l’amour sont des comportements de tous les jours que nous devons  avoir les uns envers les autres. Il a ajouté que l’Association Réseau Fraternité s’est fixée comme objectif d’accompagner et d’aider des projets de développement socio-économique et humanitaire.

Selon le directeur de la DSSA, ce don de céréales et de kits scolaires est un exemple de fraternité. Pour lui, cette donation constitue une assistance aux familles de nos compagnons d’armes qui ont perdu leurs vies en défendant la patrie. Elle a ensuite ajouté que cette gratification sans mesure allègera les charges de plusieurs familles en cette période difficile.

Sécurité : renforcement de capacité des FAMa

L’Institut Malien de la Recherche pour la Paix (IMRAP) a lancé, le 31 octobre 2019 à l’état-major général des armées, un projet d’appui au renforcement de capacités des services de santé des FAMa (PARSANTE).Le lancement était présidé par le chef d’état-major général adjoint des armées, le général de brigade Abdrahamane Baby, en présence du chef de la délégation de l’Union Européenne  M. Bart Ouvry.

Cette activité se situe dans le cadre de la paix, de la stabilité et de la sécurité.

A travers  des projections de vidéos basées sur les études qu’il a menées, IMRAP met en évidence l’importance des infirmeries qu’il a construites  dans les garnisons militaires de Goma-koura, Nampala et Hombori. Une manière pour l’Institut de faciliter la collaboration franche  entre les populations et les FAMa.

Le chargé de programme d’IMRAP, M. Zoumana Fofana, après avoir salué ses partenaires techniques et financiers a déclaré que son équipe est prête à relever tous les défis liés à la santé.

Selon le général Baby l’étude confiée à IMRAP nous permettra d’édifier davantage les problèmes  socio-sécuritaires qui existent entre les populations et les FAMa afin de trouver une solution lucide.  

Camp Fihroun Ag Alinsar (Gao): Don aux veuves des militaires

La Direction du Développement Social de la région de Gao a offert le mercredi 30 octobre 2019, au Camp 1 des vivres aux veuves des militaires tombés sur les théâtres des opérations. C’était sous la présidence du commandant de zone, chef secteur 1 de l’opération Dambé.

Ce don composé de riz, de mil et des enveloppes symboliques vient soulager la souffrance des veuves en cette fin de mois de solidarité et de la lutte contre l’exclusion. Un geste hautement apprécié par le commandant de la région militaire n°1 de Gao, le colonel Seydou Noumoutié Koné. Il a réitéré son soutien à ces veuves, tout en promettant que la porte des FAMa leur sera toujours ouverte de nuit comme de jour.

Quant au porte-parole des bénéficiaires Nana Diarra, elle s’est dite touchée  par ces gestes de bienfaisance de la Direction du Développement social de la région de  Gao en leur faveur. « Nous remercions le gouvernement et la hiérarchie militaire pour son soutien et nous prions pour le repos éternel de nos défunts maris », a-t-elle laissé entendre.