Archives for jeudi 14 novembre 2019

Tombouctou : les FAMa appuient la 2ème Edition du camp de basketball

Dans le cadre de la 2ème édition du camp de Basketball dénommé la « reconnaissance » dans la citée des 333 saints, le commandement de la 5ème Région militaire a offert, le 13 novembre 2019 à la Ligue régionale de basketball de Tombouctou, 4 jeux de maillots, 50 ballons de basket. L’objectif est de soutenir cette édition, promouvoir le sport en général et le basketball en particulier dans la région de Tombouctou. Cette 2ème édition a été organisée par le coach de l’équipe nationale de basketball du Mali, le capitaine Alhadj Dicko, en partenariat avec la Ligue régionale de basketball de Tombouctou.

Les 4 équipes de basketball de Tombouctou, à savoir le Centre Nialy Bagna de Tombouctou (CNBT), l’Association des animateurs basket de Tombouctou (CABT), Al Farouk et le Centre de référence de basketball de Tombouctou (CRBT) ont chacune bénéficié d’un jeu de maillot.

Cette édition pour le signe de reconnaissance, de soutien aux FAMa et de leur engagement pour la défense de l’intégrité territoriale.Le secrétaire général de la Ligue régional de basketball de Tombouctou, M. Ami Touré a remercié infiniment le commandement militaire de la région pour ce geste significatif  et symbolique. Il s’est dit honoré de l’attention particulière que les autorités militaires portent à l’endroit du sport et rassure la hiérarchie militaire du soutien total de la jeunesse aux actions de FAMa.

Le camp de basketball est un regroupement des joueurs de basket pour faire des exhibitions. Il permet de susciter l’intérêt du sport chez les jeunes, regrouper les différentes générations de basketteurs et de développer également des initiatives chez les entraineurs pour le progrès du  basketball.

Renforcement des capacités des Forces Armées Maliennes sur le plan opérationnel

La cérémonie de la fin de formation en Cours de Préparation à l’Engagement Opérationnel (CPEO) a eu lieu, le mercredi 13 novembre 2019, au Centre d’Instruction de Markala. Initiée par le Chef d’état-major de l’Armée de Terre, ce stage a été entièrement conduit par les instructeurs du détachement français basé à Dakar a l’endroit des Forces Armées Maliennes. Cette formation avait pour objectif de rafraîchir les connaissances des militaires dans certains domaines, notamment la tactique, le tir au combat, le secourisme au combat, entre autres.

Ont pris part à cette formation de 10 jours, une compagnie de Sikasso et une compagnie de Ségou.

Selon le Colonel Issa Kaloga, commandant du Commandement d’Organisme de Formation, d’Entrainement et d’Expérimentation au sein de l’Armée de Terre (COFEEAT), le but ultime est  d’avoir des unités plus opérationnelles pour faire face aux défis sécuritaires actuels. Enfin le Colonel Kaloga a invité les stagiaires à exploiter judicieusement les connaissances acquises au cours de ce stage.

 

MOPTI : Le gouverneur et le CEMAT près de la population

Pour une nouvelle gestion de la crise dans la région de Mopti, les autorités compétentes militaire et administrative prennent langue avec la population. Une démarche nécessaire pour mettre en confiance les populations apeurées par les exactions des terroristes dans la région. Du coup, ces chefs passent à la sensibilisation des citoyens pour ne pas tomber dans les manipulations des terroristes islamistes de la zone. Dans ce cadre une forte délégation avec à sa tête le gouverneur de la région le Gal Abdoulaye Cissé a entamé une visite des localités de la circonscription. Les localités visitées ce 12 novembre sont les cercles de Bandiagara, Bankass, Koro et leurs communes.

Partout où elle est passée, la délégation s’est entretenue avec les autorités administratives, politiques et les notabilités des zones concernées. Après des échanges entre les parties, le gouverneur de la région a tenu à rassurer les notabilités de la disponibilité des forces de défense et de sécurité.

Des logements sociaux de Bandiagara où se trouvent les déplacés de Gogo, Deguemberé, Tilékanda et Doumdjourou de la commune de Doucombo, au siège du Réseau Fraternité de Bandiagara, le même message a été véhiculé. Des kits scolaires ont ensuite été offerts aux enfants par le gouverneur de la région et le chef d’état-major de l’Armée de Terre. Selon le coordinateur des chefs de quartiers de Bandiagara Ousmane Ganané, la peur commence à gagner le cœur de la population. Les terroristes ont déjà fait un tour à 10 km de Bandiagara, des mesures doivent être prises pour éviter la circulation libre de ces terroristes. Selon le gouverneur de la 6ème Région Militaire, le Général de Brigade Abdoulaye Cissé, le but de sa mission est de constater les conditions de vie et de travail des populations, les mettre en confiance, les sensibiliser par rapport aux conditions de l’heure et apporter des solutions idoines aux doléances. Il a exhorté la population a donné des informations fiables afin de contrer les terroristes. Une autre mission, permettre à l’entreprise qui s’occupe de l’aménagement du pont de Talo de d’acheminer les travaux dans quiétude pour cela les dispositifs militaires en place ont été renforcés.  « L’armée est en grande offensive dans les secteurs du centre et commence à avoir des victoires sur l’ennemi. Elle est en train de faire des patrouilles jours et nuits sur terre et dans les airs. Les rapports entre les FAMa et les forces internationales sont au beau fixe » a précisé le général Sangaré. Auparavant dans la matinée le CEMAT a assisté à la grande cérémonie aux couleurs de la 6ème RM.  Des médailles ont été décernées aux plus méritants notamment la croix de la valeur militaire.