22 septembre 2017 une mobilisation des grands jours

Célébré dans un climat d’espoir, le 57ème anniversaire d’accession de notre pays à l’indépendance a mobilisé les populations de Bamako-Coura et environ  lors du dépôt de gerbe de fleurs au monument de l’indépendance. Le dispositif sécuritaire et les décors n’ont pas fait défaut à l’évènement. Les médaillés d’or de l’indépendance, les invités et les spectateurs ont exprimé leur satisfaction pour l’occasion.

Alhousseyni Issa Maïga, représentant le médaillé d’or de l’indépendance M. Idrissa Oumarou Maïga de Gao, a rapporté que son grand père déplore que la fête de l’indépendance soit l’unique occasion où les autorités se rappellent d’eux. Toute fois, il dit être satisfait de l’état actuel du pays.

Le Grand Officier de l’Ordre National, l’honorable Aly Nouhoum Diallo a dit célébrer cet anniversaire avec beaucoup de nostalgie. Il a exhorté la jeunesse à plus d’assiduité pour reconstruire le pays qui, selon lui a perdu de son intégrité.

Selon le Commander de l’Ordre National, Mme Soumaré Assa Diallo, le 22 septembre est une opportunité pour s’incliner devant la mémoire des pères et victimes de l’indépendance.  Mme Soumaré a déclaré que la situation du pays lui déchire le cœur, mais qu’elle nourrit beaucoup d’espoir quant à l’avenir de notre pays. Mais elle pose comme condition le retour de l’éducation civique et éthique des jeunes.

Selon un spectateur l’évènement est une grande occasion de fierté nationale. Il se réjouit également d’avoir eu la chance de fêter ce 57ème anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté nationale et internationale. Pour un autre, la préoccupation de l’heure réside dans le chômage, le retour de la paix et la cohésion nationale.

 La Rédaction