AA : Un nouvel aéronef pour éradiquer le braconnage

La communauté pachyderme au Mali a désormais une protection aérienne avec l’acquisition de cet appareil de type RANDKHAIR d’une valeur de 112 millions de FCFA. Sous les auspices de l’Armée de l’Air avec l’appui de l’ONG Wild foundation en partenariat avec la MUNISMA, les premières opérations débuteront le 25 janvier 2019.

Ce riche patrimoine d’éléphants, malgré la protection par des conventions internationales, conventions ratifiées par le Mali, se voit exposer à tous les niveaux à la barbarie des braconniers. Cette volonté affichée des donateurs aide les générations à faire de ce combat une priorité.

C’est dans ce contexte que la Direction Nationale des Eaux et Forêts, l’état-major de l’armée de l’air et l’ONG Wild Foundation ont décidé de conjuguer leurs efforts et moyens pour assurer la protection des éléphants a indiqué le général Bamba. Le gourma sera dans les jours à venir une zone touristique à grande échelle.

Le Randkhair pèse environ 500 kg avec une capacité de vol de 5 à 6 heures pour 2 places.

« Dans l’optique de l’exploitation de cet appareil, l’armée de l’air fournira initialement une équipe de mécaniciens, mettra ses infrastructures à disposition et réalisera d’autres appuis nécessaires en coordination avec la Direction Nationale des Eaux et Forêts et l’ONG Wild Foundation pour l’exploitation de cet appareil », a poursuit le général Bamba. La Cérémonie de remise a eu lieu à la Base Aérienne 101 de Sénou, ce mardi 18 décembre 2018.

2ème Cl Valentin Roger Diallo

Share this: