Tournant de football féminin de l’Association des Policières du Mali : L’Armée de l’Air s’adjuge le trophée de la 1ère édition

Le coup d’essai du commissaire principal Tenimba Sangaré a été assurément un coup de maitre. Cette internationale athlète des années 80 vient d’initier à travers l’Association des Policières du Mali (APM) une édition sportive dont le premier trophée a été enlevé par l’équipe féminine de l’armée de l’air.

Le tournant de football organisé par l’Association des Policières du Mali (APM) en partenariat avec le Pari Mutuel Urbain (PMU) a connu son épilogue mardi 04 Octobre 2016, au Stade Mamadou Konaté. La finale mettait aux prises l’équipe féminine de l’Armée de l’Air à celle de la Police Nationale qui a vu les policières perdre devant leurs homologues de l’armée de l’air sur le score étriqué de 1but à zéro.

Cette rencontre était présidée par le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Salif Traoré en compagnie du Directeur Général de la Police Nationale, le Contrôleur Général Moussa Ag Infahi, le représentant du Chef d’Etat-major de l’Armée de l’Air, le Colonel-major Raphael Fomba.

Après le coup d’envoi symbolique donné par le Ministre Salif Traoré, les 22 joueuses se sont affrontées sportivement sur le terrain. Les filles de l’Armée de l’Air furent les premières à créer la première occasion de but de la partie. Suite à un très bon mouvement collectif à la 10ème mn, l’Aviateur de1ere classe Hawa Tangara se joue de toute la défense adverse avant de battre d’une frappe limpide le portier de la Police qui n’y pouvait pratiquement rien sur le coup. Après ce but libérateur, les Aviateurs gèrent le reste du temps jusqu’aux citrons sans être sérieusement inquiétés par une équipe de la Police qui peinait à trouver ses marques.

A la pause, l’entraineur de la Police a procédé à de nombreux changements afin de donner un nouveau souffle à son équipe. Ces changements ont failli porter fruit car, à plusieurs reprises les Policières sont passées à côté de l’égalisation. N’eut été la vigilance de la gardienne de l’équipe des Aviateurs la victoire aurait pu changer de camp. Score final 1à 0 pour les Aviateurs.

Après la rencontre, l’entraineur des filles de l’Armée de l’Air le Sergent-chef d’Aviation Daouda Coulibaly a reconnu que ses joueuses ont toujours mouillé le maillot à chaque compétition. Depuis 1994 à nos jours, l’Armée de l’Air n’a jamais échoué sur le plan sportif. Ainsi, il a exhorté les autorités militaires à mettre l’accent sur le sport car, soutiendra –t-il, le sport est un facteur de cohésion entre les compagnons d’armes.

Quant à l’entraineur des policières, l’Inspecteur Principal Karounga Paul Soumano, il a estimé que son équipe n’a pas démérité. ‘’Nous nous sommes créé beaucoup d’occasions, mais on n’a pas pu les concrétiser. Ça fait partie du sport. On va se préparer encore pour la prochaine édition’’, a-t-il déclaré.

La présidente de la 1ère édition du tournoi de la paix et de la sécurité le Commissaire principal Tenimba Sangaré s’est réjouie du bon déroulement du tournant. ‘’Le match s’est déroulé dans le fair-play et l’entente. L’objectif recherché est que tous les corps habillés puissent s’entendre sur un seul objectif. Nous (APM) souhaitons organiser d’autres activités différentes du domaine sportif’’, a-t-elle ajouté.

Le Ministre de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile, le Général de Brigade Salif Traoré s’est dit comblé par l’initiative du commissaire principal Tenimba Sangaré qui a un passé sportif très flatteur. Assister à cette finale du match du tournant de la paix et sécurité, est très réconfortant puisqu’elle participe à la culture de la cohésion, la fraternité et l’esprit de corps. Il a félicité toutes les joueuses du tournant et en les souhaitant une bonne carrière de vie militaire et aussi sportive.

La cérémonie a pris fin par une remise de diplômes de reconnaissance et de prix aux différentes équipes participantes. La meilleure gardienne du tournant, Sergent de Police Asitan Traoré et la meilleure joueuse sergent de Police Maimouna Taoré ont reçu une enveloppe symbolique et le trophée est revenu à l’Armée de l’Air.

Sergent d’Aviation Nassoun Fané

COMMUNIQUE DE PRESSE DU MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ET DES ANCIENS COMBATTANTS

Des assaillants armés ont perpétré ce vendredi 09 août 2016 vers 09 heures 45 minutes, une attaque contre une escorte des Forces armées maliennes. L’attaque est survenue sur l’axe Douentza – Gao, dans les environs de Boni. Elle a fait trois morts et deux blessés graves dans les rangs de nos forces. Deux véhicules ont été endommagés. Un détachement a été dépêché sur les lieux de l’embuscade pour secourir les blessés et ratisser la zone.
En cette occasion douloureuse, le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants présente ses condoléances aux familles des disparus et les assure de la reconnaissance éternelle de la nation. Il souhaite prompte rétablissement aux blessés qui bénéficieront d’une prise en charge intégrale par l’Armée.
Le Ministre condamne avec énergie, ces attaques lâches et barbares et réaffirme la détermination des FAMa à poursuivre leurs missions de sécurisation des populations et de leurs biens.

Porte-parole du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants

Colonel Abdoulaye SIDIBE
Chevalier de l’Ordre National

COMMUNIQUE DU GOUVERNEMENT Embuscade sur la route Douentza Gao contre une escorte

Le mardi 13 octobre 2015, aux environs de 7h30, un convoi de véhicules civils parti de Hombori, escorté par des éléments des forces armées et de sécurité nationales, est tombé dans une embuscade, à 105 kilomètres de Gao.

L’attaque terroriste perpétrée à coups de lance-roquettes, a causé la mort de six (06) personnes, des civils, et a fait deux (02) blessés dont un militaire, évacués sur l’hôpital régional de Gao.

On dénombre trois (03) citernes brûlées.

Le détachement chargé de l’escorte a aussitôt engagé la riposte et la poursuite des assaillants. Un renfort des FAMa s’est rendu sur place.

Dans cette circonstance douloureuse, le Gouvernement du Mali présente ses condoléances émues aux familles des victimes et formule des vœux de prompt rétablissement aux blessés.
Le Gouvernement du Mali condamne avec la dernière rigueur cette attaque barbare et terroriste.
Le Gouvernement du Mali rappelle aux citoyens et aux amis du Mali, qu’il œuvre sans relâche avec l’ensemble de ses partenaires dans la lutte contre le terrorisme et pour le rétablissement de la sécurité sur tout le territoire. Cela reste le plus gros défi à relever et auquel toutes les populations doivent participer.

Le Gouvernement du Mali réitère son soutien aux FAMa et à l’ensemble des forces de sécurité nationales dans leur action patriotique contre le terrorisme sous toutes ses formes.

Bamako, le 13 octobre 2015