Tournant de football féminin de l’Association des Policières du Mali : L’Armée de l’Air s’adjuge le trophée de la 1ère édition

Le coup d’essai du commissaire principal Tenimba Sangaré a été assurément un coup de maitre. Cette internationale athlète des années 80 vient d’initier à travers l’Association des Policières du Mali (APM) une édition sportive dont le premier trophée a été enlevé par l’équipe féminine de l’armée de l’air.

Le tournant de football organisé par l’Association des Policières du Mali (APM) en partenariat avec le Pari Mutuel Urbain (PMU) a connu son épilogue mardi 04 Octobre 2016, au Stade Mamadou Konaté. La finale mettait aux prises l’équipe féminine de l’Armée de l’Air à celle de la Police Nationale qui a vu les policières perdre devant leurs homologues de l’armée de l’air sur le score étriqué de 1but à zéro.

Cette rencontre était présidée par le Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général de Brigade Salif Traoré en compagnie du Directeur Général de la Police Nationale, le Contrôleur Général Moussa Ag Infahi, le représentant du Chef d’Etat-major de l’Armée de l’Air, le Colonel-major Raphael Fomba.

Après le coup d’envoi symbolique donné par le Ministre Salif Traoré, les 22 joueuses se sont affrontées sportivement sur le terrain. Les filles de l’Armée de l’Air furent les premières à créer la première occasion de but de la partie. Suite à un très bon mouvement collectif à la 10ème mn, l’Aviateur de1ere classe Hawa Tangara se joue de toute la défense adverse avant de battre d’une frappe limpide le portier de la Police qui n’y pouvait pratiquement rien sur le coup. Après ce but libérateur, les Aviateurs gèrent le reste du temps jusqu’aux citrons sans être sérieusement inquiétés par une équipe de la Police qui peinait à trouver ses marques.

A la pause, l’entraineur de la Police a procédé à de nombreux changements afin de donner un nouveau souffle à son équipe. Ces changements ont failli porter fruit car, à plusieurs reprises les Policières sont passées à côté de l’égalisation. N’eut été la vigilance de la gardienne de l’équipe des Aviateurs la victoire aurait pu changer de camp. Score final 1à 0 pour les Aviateurs.

Après la rencontre, l’entraineur des filles de l’Armée de l’Air le Sergent-chef d’Aviation Daouda Coulibaly a reconnu que ses joueuses ont toujours mouillé le maillot à chaque compétition. Depuis 1994 à nos jours, l’Armée de l’Air n’a jamais échoué sur le plan sportif. Ainsi, il a exhorté les autorités militaires à mettre l’accent sur le sport car, soutiendra –t-il, le sport est un facteur de cohésion entre les compagnons d’armes.

Quant à l’entraineur des policières, l’Inspecteur Principal Karounga Paul Soumano, il a estimé que son équipe n’a pas démérité. ‘’Nous nous sommes créé beaucoup d’occasions, mais on n’a pas pu les concrétiser. Ça fait partie du sport. On va se préparer encore pour la prochaine édition’’, a-t-il déclaré.

La présidente de la 1ère édition du tournoi de la paix et de la sécurité le Commissaire principal Tenimba Sangaré s’est réjouie du bon déroulement du tournant. ‘’Le match s’est déroulé dans le fair-play et l’entente. L’objectif recherché est que tous les corps habillés puissent s’entendre sur un seul objectif. Nous (APM) souhaitons organiser d’autres activités différentes du domaine sportif’’, a-t-elle ajouté.

Le Ministre de la Sécurité Intérieure et de la Protection Civile, le Général de Brigade Salif Traoré s’est dit comblé par l’initiative du commissaire principal Tenimba Sangaré qui a un passé sportif très flatteur. Assister à cette finale du match du tournant de la paix et sécurité, est très réconfortant puisqu’elle participe à la culture de la cohésion, la fraternité et l’esprit de corps. Il a félicité toutes les joueuses du tournant et en les souhaitant une bonne carrière de vie militaire et aussi sportive.

La cérémonie a pris fin par une remise de diplômes de reconnaissance et de prix aux différentes équipes participantes. La meilleure gardienne du tournant, Sergent de Police Asitan Traoré et la meilleure joueuse sergent de Police Maimouna Taoré ont reçu une enveloppe symbolique et le trophée est revenu à l’Armée de l’Air.

Sergent d’Aviation Nassoun Fané

Présentation des membres du cabinet au Ministre de la Défense et des Anciens Combattants

En 2016 les efforts porteront sur la consolidation des acquis
La salle de conférence du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants a abrité jeudi, 31 Décembre 2015, la cérémonie de présentation de vœux du personnel du Ministre Tiéman H Coulibaly. La cérémonie a enregistré la présence du Secrétaire général de la Défense, le Général de Division Mamadou Lamine Ballo, du Chef de Cabinet, Général Adama Dembélé, de l’Inspecteur Général des Armées et Services, le Général Salif Koné.
Le ministre Tiéman a affirmé que l’année 2015 s’achève et une nouvelle année pointe à l’horizon avec l’espoir de pouvoir continuer le travail de sécurisation et de stabilisation du territoire national.
Pendant l’année 2015, les forces armées et de sécurité ont multiplié les efforts de sécurisation du territoire national. Trois opérations majeures sont actuellement en cours. En plus de cela, de nombreuses missions sont régulièrement menées pour escorter les convois, protéger les points sensibles et sécuriser les grands projets de développement, les populations et leurs biens.
Le ministre a rappelé que du 10 au 15 Novembre dernier, une mission conjointe des FAMa et groupes armées signataires de l’accord a été initiée pour récupérer les véhicules militaires offerts au Mali par le gouvernement algérien. Ces véhicules étaient bloqués depuis 2014 à Bordj El Moktar, à la frontière avec l’Algérie.
Les forces armées et de sécurité dans le cadre du fonctionnement organique de la Loi d’Orientation et de Programmation Militaires ont bénéficiéau cours de l’année 2015 des armes et des munitions, des moyens roulants, de dotation en effets d’habillements, des casques balistiques, des gilets pare-balles, de tentes collectives et de rations de combat.
Le programme EUTM a permis de former sept groupements tactiques interarmes (GTIA). La formation des pilotes et des équipages est également en cours. Il a souligné qu’un recrutement de 5000 hommes par état-major et services est aussi en cours.
En 2016, les efforts porteront notamment, sur la consolidation des acquis, la réalisation des projets inachevés de la LOPM et non exécutés en 2015 et celle prévue pour 2016 en vue de renforcer les capacités opérationnelles des forces, la réalisation des logements sociaux et la mise en place d’un fonds social pour le personnel de la Défense.
Le ministre a enfin souhaité aux personnels de son département bonne chance et plein de succès en 2016 dans leur mission sacerdotale de défense, de l’intégrité territoriale et de sauvegarde de la souveraineté du Mali.
La cérémonie a été mise à profit pour informer le ministre du départ à la retraite de certains éléments du cabinet.Il s’agissait des Colonels-Majors Mary Diarra, Mady Diakité et du Capitaine Alassane Yattara.
Selon le Colonel-Major Mary Diarra, l’admission à la retraite n’est pas synonyme d’adieu. Elle est plutôt un au revoir dans la mesure où vous vous retrouvés ailleurs.
Il a remercié le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants pour son courage, sa disponibilité et sa fermeté qui ont facilité l’accomplissement de la mission.
Le Colonel-Major Mary a, au nom des partants à la retraite, présenté des excuses les plus sincères au personnel du MDAC pour lesdésagréments qu’ils auraient causés dans l’exercice de leurs fonctions.

Av de 1°Classe Oumar Bagayoko

Présentation de vœux des Chefs d’Etat-major et Directeurs de Services au MDAC

DSC_0501Les grandes directives de 2016 seront exécutées dans l’intérêt supérieur de la nation
La salle de conférence du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants a abrité le Jeudi, 31 Décembre 2015 la présentation des vœux des Chefs d’Etats-Majors et Directeurs de Services au Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéman Hubert Coulibaly.Le Directeur du Service Social des Armées, le Colonel Mariétou Dembélé a, au nom des Chefs d’états-majors et Directeurs de Services, présenté au ministre Tiéman Hubert Coulibaly, les meilleurs vœux de l’année 2016. Elle a affirmé au ministre que la hiérarchie militaire est disposée à faire aboutir les grandes directives dans l’intérêt supérieur de la nation tout en s’efforçant à maintenir la cohésion, l’entente et la discipline qui font la force principale des armées.
Le ministre Coulibaly a déclaré que certes l’année 2015 a été difficile mais elle a été aussi positive au regard du chemin parcouru par les forces Armées et de Sécurité. Les FAMa, dira Ministre, ont joué le rôle habituel de forces pré-positionnées pour marquer la souveraineté du Mali sur l’ensemble du territoire nationalà travers la surveillance des frontières. Il est à noter qu’ellesont travaillé dans des contextes opérationnels extrêmement contraignants. Les FAMa ont été sollicitées sur plusieurs fronts et ont répondu.
Le plus grand défi en 2015 a été pour les forces armées,la conjugaison des activités opérationnelles axées sur la sécurisation du territoire et des efforts de réorganisation et de renforcement des capacités.
Parlant des activités menées par les FAMa en 2015, le Ministre a relevé que l’opération Maliba continue de mobiliser plusieurs soldats dans la partie nord et au centre-ouest du pays. Mais avec la signature de l’accord pour la paix et la réconciliation, elle s’est concentrée sur la lutte contre le terrorisme. A travers cette opération, les FAMa travaillent sans relâche à la sauvegarde de l’intégrité du pays, en promouvant la paix et la cohésion.
Il a affirmé qu’en marge de l’opération Maliba, elles mènent aussi l’opération SENO dans les cercles comme Mopti, Douentza, Koro,Bankass, Tominian, lesquels font l’objet d’attaques criminelles perpétrées par la secte d’AmadounKoufa. Cette opération vise à prévenir la menace de manière à maintenir la paix et la tranquillité des populations dans ces localités.
Dans la région de Sikasso, les FAMa ont promptement agi pour tuer le germe dans l’œuf des velléités de création d’une soi-disante branche-sud du groupe terroriste An sardine.
Le ministre a précisé que le professionnalisme des FAMa s’est manifesté de la manière la plus éclatante lors des prises d’otages survenus à Sévaré à l’hôtel Byblos et à Bamako à l’hôtel Radisson Blu. Le ministre de la Défense a rendu un vibrant hommage à ces hommes et femmes qui, malgré les énormes difficultés que constituent leurs tâches quotidiennes, répondent sans hésitation, à l’appel du devoir, parfois jusqu’au sacrifice ultime.
Il a rappelé qu’en Mars 2015, pour la première fois au Mali, une Loi d’Orientation et de Programmation Militaire a été votée, afin de répondre aux besoins des armées sur le long terme et combler les déficits capacitaires des soldats.
L’effort d’équipement des FAMa a été considérable au titre de cette année. Des armes et des munitions, des moyens roulants, des hélicoptères de combat et de manœuvre, des avions de chasse et de transport sont en cours de réalisation. Plus de 11 000 casques balistiques et 6 000 gilets pare-balles ont été distribués aux éléments déployés sur le théâtre des opérations.
S’agissant du renforcement des ressources humaines, le ministre Coulibaly a souligné qu’un recrutement de 5 000 hommes par les états-majors et services est en cours.
Concernant l’amélioration des conditions de vie des hommes, plusieurs actions ont été menées en 2015 notamment l’introduction de l’indemnité compensatrice de logement, l’augmentation de15% de la pension de retraite par l’intégration des 15% de la prime de risque et l’amélioration de la grille indiciaire.
Le Ministre ajouta que la Loi d’Orientation et de Programmation Militaire a défini le bon cap qu’il conviendra de maintenir et de renforcer. En 2016, l’effort portera notamment sur le parachèvement du processus de recrutement, la construction d’infrastructures, notamment celles nécessaires à l’exploitation des vecteurs aériens, à l’entrainement des forces et à l’amélioration des conditions de vie des hommes à travers la réhabilitation des casernes et la réalisation de logements sociaux.
Le ministre a réitéré ses sincères félicitations pour le travail accompli en 2015. Il a formulé ses vœux les plus sincères de voir l’année 2016 couronnée de succès, de santé dans les trois domaines d’activités majeurs qui sont la vie individuelle, familiale et collective.
Av de 1°Classe Oumar Bagayoko

Cérémonie de présentation de vœux à l’IGAS

DSC_0570Des partants à la retraite heureux de passer le flambeau
L’Inspection Générale des Armées et Services du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, a abrité la cérémonie de présentation de vœux des partants à la retraite. La cérémonie était placée sous la présidence du Ministre de la Défense et des Anciens Combattants, Tiéman Hubert Coulibaly, en présence de l’Inspecteur Général des Armées et Services, le Général Salif KONE.
Ce sont les Colonels-Majors Gaoussou Coulibaly, FelixSagara, Madou Diarra et des Colonels Yayou Diamouténé et Mahamane Abidine Maiga qui ont fait le déplacement.
Le Colonel-Major Gaoussou Coulibaly a au nom des partants à la retraite exprimé au Général Salif Koné toutes leurs admirations pour les sollicitudes qu’il a toujours manifesté à leur endroit tant dans le domaine des activités professionnelles mais aussi dans le social.
S’adressant aux personnels de l’inspection général des Armées et Services, il leurs a remercié et présenté des excuses pour les désagréments survenus dans la gestion du quotidien tout en affirmant que le pardon est divin et l’excuse est humaine.
Pour lui, l’IGAS est une famille formidable caractérisée par la gentillesse, la disponibilité, la solidarité et l’esprit de sacrifice.
« Cette belle époque de notre vie, nous ne la regrettons pas car, elle est pour nous révolue et, nous sommes heureux de passer le flambeau à la nouvelle génération pleine de promesse » a-t-ilajouté.
Il a enfin souhaité une bonne et heureuse année 2016 à tout le personnel du ministère de la Défense et des Anciens Combattants pour un mali un et indivisible.
Av de 1°Classe Oumar Bagayoko