CEMGA : Une mission de contrôle ordinaire sur le terrain.

L’état-major général des armées entend mener cette opération pour avoir la main mise sur tout le personnel militaire et paramilitaire évoluant dans l’opération « Dambé » du secteur n°3.

Dans le cadre de la maîtrise des effectifs des forces de défense et de sécurité, une   délégation de l’état-major général des armées, conduite par le colonel Abdoulaye Ibrahima Traoré, sous-chef d’état-major administration et personnel, a effectué du 29 janvier au 1er février 2019, une mission de contrôle des effectifs des forces de défense et de sécurité du secteur n°3 de la région militaire n°5 (Tombouctou). La délégation s’est rendue au poste de commandement du secteur n°3, aux différents check-points et postes de sécurité éloignés.

L’objectif était non seulement de faire un contrôle de présence physique des intéressés, pour la réglementation du payement de la prime de présence opérationnelle, mais aussi et surtout de s’assurer du bon moral des troupes et de la bonne maintenance des équipements.

Pour le colonel Abdoulaye Ibrahima Traoré, cette mission est l’occasion de dire que le CEMGA, dans sa mission de sécurisation du territoire a toujours souhaité avoir un cadrage des effectifs engagés dans la zone de l’opération « Dambé ». Il a promis aussi de mettre tous les moyens à leur disposition pour les opérations à venir.

La délégation s’est dite satisfaite et fière de l’engagement et la détermination des Forces de défense et de sécurité sur le terrain précisément dans le secteur n°3. Toutes les doléances des hommes ont été enregistrées pour être remonter au chef d’état-major général des armées.

Share this: