Communiqué du 26 janvier 2018: Abandon de poste en bande armée…

Le 17 janvier 2018 des gendarmes en bande armée ont abandonné leur poste à Gomacoura (Ségou). Cette faute contre la discipline militaire, et tendant à soustraire les intéressés de leurs obligations militaires en temps de crise, a été punie conformément à la réglementation en vigueur.

Une commission d’enquête spéciale a été mise en place pour faire toute la lumière sur cette situation intolérable. En tout état de cause Force doit rester à la discipline.

Par le ministre de la Défense et des Anciens Combattants