Ecole des Sous-Officiers de Banankoro : les prétendants ont concouru

Le concours d’entrée à l’Ecole des Sous-Officiers de Banankoro a eu lieu le samedi 3 août 2019. C’était à l’école fondamentale Cheick Tidiane Diarra de la Base A. Les candidats étaient composés de militaires et civils. Ils étaient près de 1621. Ils ont concouru dans les séries lettres et sciences.

La première enveloppe a été ouverte à 8h 00 par le général de brigade Bakaye Thierro, Directeur des Ecoles Militaires.

Il y a eu deux épreuves : la culture générale et une épreuve selon la spécialité. Le caporal Mahamadou Camara a hâte de passer par l’ESO. Il rêve d’une bonne carrière pour mieux bénéficier les avantages des sous-officiers. Son collègue de même patronyme, Mamadi Camara, est un civil décidé à s’engager dans l’armée. L’ESO constitue pour lui la meilleure opportunité. Il se dit prêt à tout pour défendre son pays si jamais il réussit le concours.

Le colonel Seydou Sogoba, Directeur de l’Ecole des Sous-Officiers de Banankoro souligne l’importance de l’engagement avant de conseiller aux candidats de bien réfléchir avant de se lancer dans le métier des armes. Aux auteurs des dossiers rejetés, le Directeur de l’ESO conseille courage, mais surtout il les invite à comprendre les motifs et les raisons pour leur éviter d’éventuelles surprises à d’autres occasions.

Share this: