Ecole d’Etat-Major Nationale de Koulikoro : fin de stage de la 30ème promotion

Les stagiaires de l’Ecole d’Etat-Major Nationale de Koulikoro (EEMNK) ont reçu, le vendredi 8 juin 2018, leur parchemin marquant ainsi la fin de leur formation. Ils étaient 20 de  la 30ème promotion d’EEMNK. Cette promotion porte le nom du président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK).

Ces officiers,  viennent de 7 pays, à savoir 11 du Mali dont 1 personnel féminin, 2 de la Guinée Conakry, 2 du Sénégal, 1 du Tchad, 1 du Niger, 1 du Togo, et 1 du Burkina Faso. Le commandant Aboubacar Sidiki Keïta du Mali est le major de cette promotion.Ces désormais conseillers du commandement ont, pendant 9 mois de formation pratique et théorique, capitalisé les connaissances et le savoir-faire nécessaires à un Officier d’Etat-Major moderne. Ces Officiers sont aptes à opérer dans un environnement multinational interarmes et interarmées, dans la prise en compte de la valeur intrinsèque, de la spécialité et de l’expertise, résume leur directeur de formation.

Le directeur d’EEMNK, le Colonel Mamadou Issa Coulibaly, a fait savoir les raisons qui ont valu à cette promotion d’être baptisée IBK. Cela est une reconnaissance envers l’un des grands hommes d’Etat que le continent africain ait connu, explique-t-il. Après des longues études, IBK s’est investi dans l’édifice de la Patrie. Il a occupé des hautes fonctions à l’intérieur comme à l’extérieur du Mali. Son courage, sa détermination et l’amour qu’il a pour son pays lui ont permis d’être élu président de la République en août 2013.

Le commandant du centre Boubacar Sada Sy, le Colonel d’aviation Daouda Dembélé, s’est dit fier des fruits que ce centre ne cesse d’offrir au service de la Nation. Selon lui, le centre est devenu une institution militaire de référence et fait du Mali un partenaire fidèle, fiable et un acteur engagé dans la coopération militaire. Il a aussi félicité l’encadrement et encouragé les stagiaires. Puis le commandant du centre Boubacar Sada Sy de Koulikoro les a invités à mettre à profit les connaissances acquises pour faire face à leur mission.

Du parrain IBK

La 30e promotion de l’École d’État-major Nationale de Koulikoro (EEMNK) a pour parrain le président du Mali, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK). Une lourde responsabilité pour ses filleuls, avachit le représentant d’IBK, monsieur Sékou Fofana.De par son parcours, ses fonctions, IBK est un homme d’exception. Qui l’eût cru. L’homme déclina une offre de secrétaire général des Nations Unies au profit du Mali dont il veut le bonheur. En tout cas son slogan de campagne « Pour le Mali et pour le bonheur des Maliens » l’attestent à suffisance.

Le brillant étudiant de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar puis de la Sorbonne en France est un féru de l’excellence.

Homme de propre, les Maliens se souviennent encore des lourdes et responsables décisions prises par le Premier à alors pour calmer les ardeurs grévistes étudiantes dans les années 1993-1996.

Natif de Koutiala en 1946, IBK est un homme du peuple. Il fut plébiscité en 2013, président de la République par les Maliens ; alors que la maison Mali brûlait.

Nul autre que lui ne pouvait en fait aider à remonter la perte, tant le pays étant tombé très bas.

L’ancien président de l’Assemblée Nationale est détenteur d’un diplôme d’Etudes Approfondies (DEA) en sciences politiques et autres DEA en Histoire des Relations Internationales Contemporaines (HRIC).

Ancien ministre des Affaires Étrangères, IBK exerça également comme conseiller du président Alpha Oumar Konaré, et comme Ambassadeur du Mali au RCI.

Militant socialiste convaincu, il fut adjoint au président de l’International socialiste.

Homme de dialogue et de consensus, le parrain de la 30e promotion de l’EEMNK est l’artisan de l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali.