EMPABB : 21 pays à l’école de paix pour la paix

L’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye (EMPABB) a abrité, le vendredi 29 mars 2019, la cérémonie de fin de formation des cours des Nations Unies pour les officiers d’état-major (UNSOC), de la Gestion des Risques et Catastrophes (GRC), de la Gestion des Projets Sensibles aux Conflits (GSPC) et des Droits de l’Homme du G5-Sahel. Ils sont au total 99 stagiaires venus de 21 pays dont 14 pays africains et ayant à son actif 17 du personnel féminin. Ils étaient militaires, paramilitaires et civils. Cofinancé par le Japon, le Canada et le PNUD. Le Représentant du Directeur Général de l’EMPABB, le colonel Joseph Calvez, se dit heureux et fier de l’intérêt porté à ces différents cours. Il a remercié les bailleurs de l’EMPABB tels le Canada, le Japon, l’Allemagne les Pays Bas les partenaires du PNUD, de la MINUSMA, ainsi que les experts formateurs qui n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de ces stages.Selon le colonel Calvez la formation est le fondement de l’EMPABB qui œuvre toujours dans le secteur de la paix et par conséquent de nouveaux modules sont toujours à la pointe. Pour lui, les malheureux évènements qui se sont déroulés dernièrement doivent nous montrer que la tâche est immense et qu’il ne faut jamais baisser les bras. Les responsables des formations ont chacun évoqué les enjeux et les grands défis auxquels feront désormais face les stagiaires.Les représentants des stagiaires ont aussi déclaré qu’ils ont été honorés de suivre ces stages qui n’ont fait que renforcer leurs connaissances dans les modules enseignés par les différents formateurs.

Share this: