Epreuves du DEF au centre du pays : les FAMa apportent leur soutien au bon déroulement

L’examen du Diplôme d’Etudes Fondamentales (DEF) s’est déroulé du lundi 4 au mercredi 6 juin 2018 au Mali. Au centre du pays, les FAMa ont apporté leur soutien pour le succès de l’événement.

Les FAMa ont par exemple convoyé les sujets d’examen jusqu’à Hombori où elles les ont sécurisés. Les militaires maliens ont surtout aidé et assisté des surveillants à pouvoir rejoindre leur centre de surveillance. L’on peut citer à cet effet le cas de ceux du centre de Madougou (cercle de Koro).

Dans les secteurs de Douentza-Hombori, les FAMa ont patrouillé permanemment d’un centre à un autre pour ainsi assurer la quiétude et la sécurité des épreuves du DEF, session de juin 2018. Les patrouilles ont été étendues à la quasi-totalité des localités abritant des centres d’examen dans le centre du pays. Qu’il s’agisse de Bandiagara, Djenné, Konna, Kouakourou, Teninkou ou encore Bouguel et Konio Madiama.

Pour les besoins, toutes les forces de la région et du secteur 4 de l’opération Dambé (militaires, gardes, gendarmes et policiers) étaient mobilisées.

Les épreuves se sont déroulées normalement. L’on ne déplore aucun incident majeur au centre du pays lors des épreuves du DEF, session 2018.

Les FAMa sont mobilisées afin que les enfants singulièrement puissent bénéficier du droit à l’instruction, à l’éducation sur toute l’étendue du territoire national.