Exercice de simulation de la surveillance aéroportuaire à la base aérienne 101 de Sénou.

Une manœuvre de simulation de la surveillance aéroportuaire s’est déroulée le jeudi 13 juin 2019 à la base aérienne 101 de Sénou.

Cette manœuvre est organisée chaque année par l’Armée de l’Air et de l’agence de l’aviation civile.  Elle est coordonnée par le chef d’opération de l’armée de l’air le lieutenant-colonel Adama Dembélé, le directeur des transports aériens de la sûreté à l’agence nationale de l’aviation civile M. Mamadou Diop, le commandant de groupement de transport aérien de gendarmerie sous la supervision de chef d’Etat-major de l’Armée de l’Air.

L’objectif de cette manœuvre est de tester le mécanisme opérationnel des acteurs sur la plateforme, c’est-à-dire la surveillance de l’aéroport contre les tirs des missiles (MANPADS) sur les avions lors de leurs atterrissages et de leurs décollages à l’aide de l’appareil de surveillance (CESNA 206).

Ce groupe d’exercice était composé d’une équipe d’appui, d’assaut et de la santé.

Selon M. Mamadou Diop cet exercice de simulation qui se fait chaque année permet de faire la mise au point de la situation réelle des différents intervenants et de savoir quels sont les points de défaillance afin d’en remédier. Pour lui compte tenu de l’importance de la manœuvre il serait nécessaire de créer un cadre formel réglementaire qui aura pour mission de pérenniser l’exercice.

Quant au lieutenant-colonel Adama Dembélé, cette manœuvre est d’une importance capitale car c’est un exercice qui aguerri le combattant. Il s’est ensuite réjouit de la bonne marche de l’exercice en évoquant l’absence d’incident ou de l’accident.

Share this: