Fête de l’indépendance du Mali : le président rend hommage aux pères de l’indépendance

22 septembre 1960 – 22 septembre 2019, le Mali a célébré le dimanche ses 59 ans d’indépendance. La cérémonie a été marquée par le dépôt de gerbe de fleurs au monument de l’indépendance à Bamako, suivi de la prise d’armes à Kati.

Le président de la République Ibrahim Boubacar Keita est arrivé à la Place de l’Indépendance,  dans la matinée pour donner le coup d’envoi des festivités. Au programme d’abord, l’hymne national suivi très rapidement de la sonnerie aux morts. Ensuite, il y a eu le dépôt de gerbe et les coups de main chaleureux à des pionniers de l’indépendance présents.

Selon le président de la République, le 22 septembre est une date de souveraineté et de dignité retrouvée. « Ici autour du Monument sont alignés les médaillés d’or de l’indépendance. Ils ont mérité de la patrie, d’autres sont  partis. Nous avons le devoir de les honorer chaque année. Par ailleurs notre pays a traversé et traverse des difficultés. Comme toutes les vieilles Nations, ce pays est sur le chemin de sortie de crise », a souligne le président IBK. Il a ensuite rappelé qu’il est très heureux de la bonne conclusion de l’atelier de validation des termes de référence du Dialogue National. Selon lui, cela est un signe de bonheur et de progrès. IBK d’ajouter que quand le Mali se met debout, quand les maliens se mettent ensemble, le pays avance contre vents et marrées, il dit sa dignité, il s’affirme et sa présence s’impose.

Juste après, IBK a pris la direction de Kati, à 15 kilomètres de Bamako pour présider la cérémonie de prise d’armes.