Formation Commune de Base : de nouveaux soldats pour renforcer les effectifs des FAMa

Près de 1 700 jeunes nouveaux soldats sont prêts pour renforcer les capacités des FAMa. Ils viennent des centres de formation commune de base de  Tiby, Markala et Bapho.

Ces jeunes soldats ont été présentés au drapeau le lundi 29 juillet 2019 à Bapho et à Tiby. Il est à préciser que ceux de Markala ont rejoint leurs camarades à Bapho pour la circonstance. C’était sous la supervision du Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre, le Général de Brigade Kèba Sangaré. On y notait la présence de plusieurs autorités civiles et militaires.

Pendant 4 mois, sans répit, de jour comme de nuit dans des environnements particulièrement rudes, ces jeunes soldats, dont 288 personnels féminins, ont bravé les intempéries, surmonté les exigences et les contraintes afin de s’accoutumer au métier des armes. Ils sont aujourd’hui dotés d’un savoir-faire et d’un savoir être. Ils sont désormais prêts à franchir les portails du centre pour    servir avec honneur, dévouement, loyauté, dignité et patriotisme.

En prêtant serment, face au drapeau national, les jeunes soldats se sont engagés à : servir la patrie avec honneur, loyauté et fidélité ; participer en tout temps et en toutes circonstances à la défense de l’intégrité du territoire national ; se mettre au service de la République avec droiture et dignité ; accepter en toute circonstance les sujétions de l’état militaire qui implique discipline, loyauté et esprit de sacrifice ; protéger les populations civiles et leurs biens avant, pendant et après les conflits.

Le Chef d’Etat-Major de l’Armée de Terre, le Général de Brigade Kèba Sangaré a invité les nouveaux soldats à agir toujours en militaire professionnel, à œuvrer pour leur formation continue, gage de performance. Il les a exhortés également à défendre  les couleurs nationales dans le cadre de l’intégrité du territoire. Le Général  Kèba Sangaré a rappelé que la formation commune de base est l’introduction du jeune civil dans l’armée. Elle se décline en deux fonctions principales. La première consiste à façonner des jeunes pétris du sens de la maitrise et de la connaissance de soi, afin qu’ils soient capables en tout lieu et en toute circonstance de défendre le pays. La deuxième porte sur la formation morale en vue de développer en eux l’esprit de civisme et de loyalisme.

Ces formations sont des preuves réelles de la volonté des plus hautes autorités du pays, notre le Colonel Abdou Samba Sylla, Coordinateur des Formations communes de Base 2019. Il rappelle aux jeunes soldats le sens du drapeau national de notre pays :  « Jeunes engagés volontaires de FCB 2019, je tiens à vous réitérer  solennellement ces appels  suivants: plus jamais de sommeil au-delà de 5 heures du matin, le sports quotidien est sacré, le port correcte de la tenue est credo, les règles de politesse sont votre compagnon à chaque instant».

Des attestations de reconnaissance ont été décernées aux directeurs des 3 centres (Tiby, Markala, Bapho)  et aux meilleures recrues qui se sont distinguées dans ces centres.

Il faut noter que ces recrues seront désormais à la disposition de l’Armée de Terre, de l’Armée l’Air, de la Garde nationale, de la Gendarmerie nationale, du Génie Militaire et de certains services et directions de l’Armée malienne.

Share this: