Génie Militaire : le 34ème bataillon fidèle à sa tradition

La traditionnelle cérémonie semestrielle de montée aux couleurs du 34ème bataillon du Génie Militaire a eu lieu, ce jeudi 28 juin 2018, sur la place d’armes. Les autorités civiles et militaires étaient présentes pour donner de l’engouement à cette tradition. A ce grand rendez-vous le chef de corps a tenu avoir tous les anciens du GM et même d’autres armes.

Selon le Chef de corps du 34ème bataillon du Génie Militaire, le lieutenant-colonel Sidi Lamine Traoré, cette cérémonie dénommée « Grande Couleur » s’inscrit dans la logique du renforcement et de la consolidation de l’esprit de corps de ce bataillon. Pour rehausser plus haut le flambeau du Génie, la Grande Couleur est l’opportunité donnée aux uns et aux autres d’être évalué et de faire le bilan annuel de toutes les activités menées. Il a indiqué que ce semestre a été marqué par l’instruction sur la destruction et la neutralisation des Engins Explosifs Improvisés, la formation sur les techniques de Fouilles Opérationnelles Complémentaires (FOC) et les travaux d’embellissement.

Le Lieutenant-Colonel Sidi Lamine Traoré a affirmé la mise en place dans ses locaux du nouveau contingent 2017, qui est en train de faire la spécialisation du Sapeur. Un groupe composé d’officiers, de sous-officiers et de militaires de rangs est actuellement en formation au Bénin pour le niveau EOD 3 et l’inspectorat. Il a par ailleurs remercié les partenaires internationaux pour leur appui notamment le Service anti-mines des Nations Unies(UNMAS) à travers la formation d’une section du Génie Militaire. Cette section a suivi pendant un mois, une formation sur la fouille opérationnelle complémentaire et recevra aujourd’hui son attestation.

Le Chef de Corps a souligné les multiples engagements du Génie dans l’opération DAMBE, le curage des caniveaux, la formation en informatique des nouvelles recrues et à la réalisation des blocs de béton pour palier l’insécurité au niveau de l’Etat-major général des Armées et de l’ambassade de France. Il a par ailleurs demandé aux autorités l’amélioration des conditions de visites et d’analyses médicales par l’AMO.Le représentant du programme UNMAS-Mali, M. Jean Guy Lavoy a réitéré son soutien en notre pays tout en espérant que le Mali pourra un jour palier les défis sécuritaires qui lui sont assignés. L’appropriation, l’autonomisation et le renforcement des capacités sont autant de principes guidant l’action de l’UNMAS aux côtés du Mali a-t-il martelé.Selon Jean Guy Lavoy, cette nouvelle section, fruit de l’excellente collaboration et surtout de synergie d’action entre l’UNMAS et l’EUTM, aura pour tâche de sécuriser les itinéraires des soldats sur le terrain. Il a afin exhorté les bénéficiaires de cette formation à faire preuve de sagesse et de dévouement sur le terrain.

La cérémonie a pris fin par une remise d’attestation aux plus méritants ainsi qu’aux autres stagiaires. La fête a naturellement pris fin par la cadence militaire.