Gestion des crises : le CE.CO.GEC logé neuf

Le Centre de Coordination et de Gestion des Crises (CE.CO.GEC) a désormais un nouveau siège flambant neuf. L’inauguration en a été faite le vendredi 22 juin 2018, sur la route de l’aéroport.

Ce joyau a été possible grâce à l’appui de l’Union Européenne à travers le Projet Panorama-Corsec. Le bâtiment a coûté  5 millions d’euros, confie le représentant de l’ambassadeur de l’Union Européenne.

Selon le Chef du projet Panorama-Corsec, Cyril Brethes, cette infrastructure fait suite à la réhabilitation des différents centres de commandements de la police, de la gendarmerie, de la garde nationale et de la protection civile. Le projet Panorama-Corsec inclut la mise en place d’équipements modernes, innovants et adaptés qui donne une dimension collaborative à la gestion de crises inter-service.Il s’agit d’une montée en puissance qui devrait connaitre son épilogue très prochainement. Une phase de validation des acquis et des compétences  est prévue en septembre, avec des exercices pratiques de test en gestion des crises.

D’autres projets sont en cours de finalisation afin d’aider le Mali dans sa quête de sécurisation. L’accompagnement de l’Union Européenne à l’Etat du Mali durera afin que les liens de confiance s’installent entre les populations et les Forces de défense et de sécurité du Mali, rassure le représentant de l’Ambassadeur de l’Union Européenne, très enthousiaste.

Par ailleurs, dans le cadre de la politique étrangère et de sécurité, l’Union Européenne a décidé de permettre le redéploiement des autorités dans le centre du pays, note le diplomate.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, le Général Salif Traoré, a remercié l’Union Européenne qui n’a ménagé aucun effort pour la réalisation de ce joyau. En très peu de mois le projet Panorama-Corsec a contribué à la sérénité dans la réhabilitation des centres de commandement de la police, de la gendarmerie, de la garde nationale, de la protection civile et le Centre national.

Et au Général Salif Traoré d’exprimer sa fierté pour ce dispositif au nom du Mali ; un dispositif du reste profitable à la sous-région. Le ministre Traoré prône pour autant la capacité individuelle de chaque Etat. Ainsi, le tout ensemble apparait beaucoup plus profitable et viable. La cérémonie d’inauguration a pris fin par une visite guidée du centre et des démonstrations en salle.