Journée du Sapeur : la mémoire collective

Dans le cadre de la célébration de la journée du sapeur, les 34ème et 26ème  bataillons du Génie militaire ont organisé un cross-country le vendredi 12 octobre 2018 à Bapho. Plus de 900 personnes composées des militaires ont pris part à ce cross-country. Il s’agit de ceux sont actuellement en formation classique à Bapho. A ceux-ci s’ajoutent des éléments des 2 bataillons et des civils.

Cette journée marque le 55ème anniversaire de la création de la 1ère compagnie du génie militaire. Pour donner l’engouement à cette fête des autorités militaires, des chefs de villages, des retraités et des populations des villages environ étaient présents.

Cette cérémonie pleine de signification interpelle plus d’un pour le renforcement des capacités, la cohésion au sein du corps et le  rapprochement des FAMa aux populations. La direction du Génie militaire est une entité intégrante des FAMa. Pour le directeur du Génie militaire le colonel-major Boubacar Diallo c’est une journée de mémoire collective.

Le colonel-major Diallo a souligné que tous les sapeurs ont répondu présent, les sapeurs de la gendarmerie, de la Garde nationale ainsi que ceux qui sont à la retraite. Il souhaite que la célébration de cette journée du 12 octobre soit pérenne.

Les coureurs étaient en 2 groupes le 1er en rouge et  le 2ème en jaune. Le personnel féminin, les militaires de la classe 1994 et les civils en jaune ont parcouru 4 km le soldat de 2ème Kafouné Mariko fut 1er,  Joseph D Samaké 2ème et Mamadou Kamaté 3ème tous de la classe 94. Tandis que les autres qui étaient en rouge ont fait 7 km et le soldat de 2ème cl Djakary Dacko est arrivé en tête suivi du 2ème cl Moussa Traoré et le 2ème cl Gaoussou Dembélé a pris la 3ème place.

2ème Classe Sidi Mariko