La 20ème session ordinaire du conseil d’administration : le retour du Canada

Pour cette 20ème session ordinaire du Conseil d’administration de l’ l’Ecole de Maintien de la Paix Alioune Blondin Bèye (EPMABB) un point capital a émerveillé la partie malienne, il s’agit du retour du canada dans l’arène coopérative l’EMPABB.  Le tout nouveau directeur, le général de brigade Cheik Fantamadi Dembélé très enthousiaste a immortalisé cet acte par la signature d’un protocole avec le représentant du Canada. Ce pays revient  après s’être retiré des membres du conseil d’administration. Cette 20ème session s’est tenue ce jeudi 31 mai 2018. 10 pays membres dont le Mali, l’Allemagne, le Royaume du Danemark, la Suisse, le Japon, la France, les Pays bas, le Canada, le Royaume uni et le Représentant de la CEDEAO composent ce conseil.L’école a pour vocation de former les responsables civils et militaires africains aux opérations de maintien de la paix. Le nouveau réfectoire réalisé par le Japon a été inauguré avant l’ouverture de la session.Quant au secrétaire général du Ministère de la Défense et des Anciens Combattants, le général de brigade Salifou Koné, les renforcements enregistrés sont le signe de la vitalité, de la rigueur, de l’objectivité et de la bonne tenue de cette école. Tout en remerciant les différents partenaires, il a ajouté que si l’école est de plus en plus sollicitée c’est grâce à la qualité de l’organisation, et surtout grâce aux soutiens multiformes des partenaires.

Seulement, il a cependant déploré un besoin de renforcement en personnel instructeur et autres chercheurs avant d’assurer le soutien infaillible de son département à l’EMPABB dans le cadre du détachement des cadres et instructeurs nécessaires à sa stabilité.