La Garde Nationale

Le Commandant Sékouba Tounkara et le Capitaine Al Hadji Dicko ont été honorés par la Garde nationale dans l’enceinte dudit Camp. C’était au cours d’une cérémonie qui a vu la présence des jeunes Aiglons champions de la Coupe d’Afrique des Nations des moins de 18 ans et de nombreuses personnalités militaires, religieuses et administratives.

Le Chef d’Etat-major de la Garde nationale, le Colonel Ouahoun Koné a annoncé qu’aujourd’hui la Garde nationale témoigne toute sa satisfaction à l’égard des deux officiers qui ont par leur courage, leur sérieux et leur engagement, apporté un soulagement au sport en général et surtout au corps de la garde. La toute récente victoire des aiglons en est la preuve palpable qui incombe au talent du  Capitaine Al hadji Dicko, par ailleurs le Commandant Tounkara a,  en sa qualité d’officier de sport, su allié ses tâches quotidiennes au bureau et les activités sportives. Le Commandant Tounkara n’a jamais ménagé ni son temps ni son énergie dans l’obtention d’équipements sportifs pour la Garde nationale a-t-il martelé.

Le Commandant de groupement de maintien d’ordre de la Garde nationale, le lieutenant-Colonel Mamady dit Fany Diakité, s’est dit ému de voir ces deux brillants officiers élevés à ce niveau. Grâce aux deux officiers, la Garde nationale en 2005 a reçu un trophée en Basket-ball, en 2010 un trophée de Haut niveau de la coupe du ministre de la Sécurité et de la Protection civile, en 2016 et 2017 le championnat national dames avec l’USFAS.