Le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants rencontre les anciens : une première

Le Ministre de la Défense et des Anciens Combattants (MDAC), le Pr. Tièmoko Sangaré, était face aux officiers généraux, officiers, sous-officiers et militaires du rang à sa demande. Une première dans l’histoire de la 3ème République a fait savoir le colonel Ousmane Coulibaly. Ce représentant des doyens du département s’est réjoui au nom de tous les anciens de l’initiative noble du MDAC. Cette prise de contact, du vendredi 26 octobre 2018 au département, exprime une volonté de cohésion et de restitution d’une armée qui a été pendant des années affectée par des évènements regrettables.Pour le ministre Sangaré, cette rencontre traduit 3 symboles majeurs qui sont la solidarité, la maturité et la foi en l’avenir de notre pays. Le métier des armes est plus qu’un métier, c’est une vocation parce qu’il est fait des sens du devoir, de l’amour de la patrie, de l’esprit de sacrifice et l’acceptation volontaire du risque, poursuit le MDAC. Accepter de mourir pour préserver la vie et la liberté des autres est le serment et le périlleux devoir du soldat. Cette volonté de donner à notre armée l’unité et la cohésion pour face aux défis auxquels font face tous ceux qui ont servi cette organisation de Défense et de protection de la République.