Le secrétariat permanent de la lutte contre la prolifération des Armes Légères et Petits Calibres engage la lutte contre la détention illégale et le commerce illicite des armes

Le secrétariat permanent de la Lutte contre la prolifération des Armes Légères et Petits Calibres (ALPC) a lancé, le jeudi 10 octobre 2019, ses activités de sensibilisation sur les dangers liés à la prolifération des armes légères et petits calibres à la mairie du district de Bamako. Le thème retenu est « la prolifération des armes, une menace pour la sécurité et le développement. Ensemble engageons-nous contre la détention illégale et le commerce illicite des armes ».

Cette activité s’est déroulée sous la présidence du secrétaire permanant de lutte contre la prolifération des armes légères, le colonel-major Nema Sagara. L’objectif est de lutter contre l’insécurité causée par les armes légères dans notre pays.

Selon le représentant du maire de la commune III, M. Boubacar Traoré,  cette lutte ne pourra être gagnée que si nous la menions ensemble. Il a indiqué que cette activité est très rassurante pour la population.

Le secrétaire permanant de la lutte  contre la prolifération des ALPC, le colonel-major Nema Sagara a déclaré que plus de 100 millions  d’armes circulent illicitement dans le monde  à travers de réseaux mafieux. Selon lui, ces armes illicites sont la cause de la mort de plus de 500 000 personnes chaque année. Pour éradiquer ce fléau, le secrétariat permanant de la lutte contre la prolifération des armes légères envisage de travailler étroitement avec les mairies pour la réussite de sa mission.