Le Service National des Jeunes (SNJ) renait avec 600 recrues

600 jeunes maliens  dont 125 filles viennent ressusciter le Service National des Jeunes (SNJ) en fin 2018. En route sur Bapho, ce mercredi 29 août  2018, ils seront soumis à 6 mois de formation commune de base. Le ministre de la  Jeunesse et de la construction citoyenne, Amadou Koïta  et le Directeur général du  Service National des Jeunes, le colonel Keba Sangaré ont tenu à les accompagner au départ de Bko.

Pour le ministre de la Jeunesse et de la construction citoyenne, Amadou Koïta, aujourd’hui est un grand  jour, un jour mémorial et historique. Selon lui, après  27 ans, voilà le service national des jeunes de retour à nouveau avec  toujours sa devise  « servir apprendre et défendre ». Il  a ensuite souligné que le but du SNJ est de mettre un accent sur la formation physique, civique et professionnelle des jeunes en vue d’une participation entière et effective au développement socio-économique de notre pays au-delà la mobilisation pour la défense de la nation.

Pour le Directeur général du Service National des Jeunes, le colonel Keba Sangaré,  ces jeunes vont acquérir pendant 6 mois les bases de la formation militaire, 10 mois de Formation Professionnelle et 2 mois de reprise en mains. Il a aussi lancé un message de courage et d’abnégation à l’endroit de toutes les nouvelles recrues. Rappelons qu’ils étaient 4000 à postuler.