Les garçons de l’USFAS s’adjugent le trophée et les dames ratent le sacre

Les Hommes de l’USFAS ont remporté la finale du championnat national de volley-ball le samedi 29 juillet 2017 dans la salle Afrobasket du Stade du 26 Mars de Bamako.

Les équipes féminine et masculine de l’Union Sportive des Forces Armées et Sécurité (USFAS) étaient en finale de la 26è édition du championnat national de volley-ball le samedi 29 juillet 2017 au stade du 26 Mars de Bamako.

Rappelons que le tournoi a commencé le Vendredi 21 Juillet avec 09 équipes féminines : USFAS, AS Commune IV, AS Commune V, Centre de Daoudabougou, AS 1008 logements, Koulikoro, Sikasso, Biton de Ségou, Gao et 10 équipes masculines à savoir ces formations citées plus haut et l’AS Commune VI.

En demi-finales jouées le jeudi 27 juillet les dames de l’USFAS avaient étrillé le Super Biton de Ségou par 03 sets à 01.  Quant aux hommes ils avaient dicté leur loi aux Koulikorois par 3 sets à zéro.

La finale jouée samedi 29 juillet l’équipe masculine de l’USFAS a battu l’AS Commune lV de Bamako par 03 sets à 0, quant aux Dames, elles ont raté le sacre face à l’AS Commune V, en s’inclinant par le score de 03 sets à 02. Il a fallu un cinquième set pour les départager puisque l’USFAS avait pu établir la parité deux sets partout. Il a fallu le set décisif pour voir les filles de la C.V arriver à bout des militaires. Au terme d’une finale bien pleine trois volleyeurs de l’USFAS ont eu des distinctions, il s’agit de Abba Malik Ballo, meilleur passeur ; Abou Konaté, meilleur attaquant et Mamadou Diarra Alias Tabako, meilleur libero.

Le présidium a enregistré la présence du président de la Fédération Malienne de Volley-Ball (FMVB), M. Amadou Bengaly, celle du Directeur du sport militaire le Colonel major Bréhima Diabaté qui a d’ailleurs donné le coup d’envoi de ces deux finales.

Le président de la FMVB Monsieur Bengaly n’a pas caché ses impressions de très grande satisfaction du fait que toutes les équipes ont pu participer pleinement. Il estime que le Mali peut jouer n’importe quel tournoi continental. « L’édition de cette année est placée sous le signe de la réconciliation, la paix et la fraternité prônées par nos autorités. Si la jeunesse comprend et arrive à animer cette action de paix et fraternité, je pense que le Mali sortira de la situation actuelle » a-t-il dit.

Selon le coach de l’USFAS féminine, l’adjudant-chef d’Aviation Boubacar KEITA, son équipe a atteint la finale par expérience sinon elle est vieillissante et doit être rajeunie.

Le sous directeur des sports d’élite et de compétition de l’USFAS, le commandant El Habib TOURE et du chef de section volley-ball, le Major Antonin KONE étaient tous visiblement heureux.  Ils se sont réjouis de ce parcours élogieux de leurs protégés en ces termes « Nous pensons à nos frères qui sont sur le front, le Sport est aussi une mission commandée. Nous sommes très contents de l’apport de la DIRPA ».

2° Cl Gilbert KONE