Obsèques du Lieutenant-colonel Harouna Traoré: un grand rassembleur s’en est allé

Décédé le dimanche 28 janvier 2018 à la suite d’une longue maladie à l’âge de 59 ans, le lieutenant- colonel Harouna Traoré a reçu les honneurs de la nation le 29 janvier 2018. C’était à la place d’armes du camp de Gardes de N’tomikorobougou sous la présidence du Chef d’Etat-major de la Garde nationale, le Colonel Ouahoun Koné.  

Ils étaient tous là, amis, parents, collaborateurs et compagnons d’armes pour lui rendre un dernier hommage. Dans son oraison funèbre, le Commissaire Colonel Abdoulaye Cissé a évoqué les qualités intrinsèques du défunt lieutenant-colonel Harouna Traoré. Selon lui, ce grand monsieur de l’Armée malienne a marqué de ses empruntes le corps de Garde dont-il est originaire.

Travailleur émérite, le Lieutenant-colonel Harouna Traoré est également détenteur de la médaille commémorative de campagne et de la médaille du mérite militaire. Officier disponible, il a occupé les fonctions de Chef comptable, chef bureau vérificateur et enfin chef section corps de troupe de la division administrative et financière de l’Etat-major de la Garde nationale, son dernier poste.

Selon le Médecin-colonel Moussa Coulibaly, le Lieutenant-colonel Harouna était un réunificateur plein de sagesse, qui n’hésitait pas à intervenir socialement entre collègues pour concilier les différentes prises de position. ‘’La 21ème promotion a aujourd’hui perdu un sage’’, a-t-il martelé.

Même constat de la part du lieutenant-colonel Bassékou Berthé qui ajoute que l’armée malienne a perdu un rassembleur avec le départ prématuré de ce vaillant officier.

Il laisse derrière lui deux veuves, des enfants et de nombreux compagnons d’armes inconsolables.

Dors en paix mon Colonel !

2ème Classe Abdoulaye Traoré