Protection civile : grève

Le Directeur confirme une manipulation

Suite au déclenchement d’une grève de 72 heures par certains éléments de la Section Syndicale de la Protection Civile (SSPC), un point de presse présidé par le Directeur Général de la Protection Civile qui entend donner à la population tous les éclaircissements sur une grève qui n’a pas de fondement.

Le Directeur de la protection avait en face ce 29 mai des journalistes pour expliquer les raisons d’une grève qui n’avait aucune raison d’être tenue.

Pour le Directeur les revendications des syndicalistes ont toutes été prises en compte avant la date indiquée. Seulement certains mal intentionnés ont voulu arrêté le travail pour des raisons inavouées. Une commission a fait savoir le Directeur a été mise en place pour la gestion des préoccupations présentés en 10 points. Ces points sont entre autres les avancements et le processus de recrutement. Pour le Directeur, il y’avait aucune raison d’aller à cette grève

Il faut signaler qu’il y a deux sections syndicales au sein de la Protection Civile, la Section Syndicale de la Protection Civile (SSPC), affiliée au SYNTADE et le Syndicat National des Fonctionnaires de la Protection Civile (SNFPC) affiliée à la CSTM. Cette grève de 72 heures a été déclenchée par la Section Syndicale de la Protection Civile par des éléments, à compter du 28 lundi mai 2018.