Protection Civile malienne fête sa journée !

La Protection Civile malienne, à l’instar de la communauté internationale, a fêté ce jeudi 1er mars 2018 la journée internationale de la protection civile sous l’égide de l’Organisation Internationale de la Protection Civile. La fête a eu lieu à la Direction Générale à l’ACI 2000.

Pour la première fois dans l’histoire de la Protection Civile de notre pays, la journée mondiale de la Protection Civile est célébrée sous le haut patronage du Président de la République, son Excellence Ibrahim Boubacar Kéita. Cela témoigne tout l’intérêt que le Président de la République porte à la protection des personnes, la sauvegarde de leurs biens et la préservation de l’environnement qui sont les missions essentielles de ce service. Le thème retenu cette année est : ‘’ la Protection Civile et les Institutions Nationales pour une gestion plus efficace des catastrophes’’.

Le Mali est pleinement en phase avec ce thème aux regards des actions entreprises dans le cadre de la gestion des risques de catastrophes, affirme le Directeur Général de la Protection Civile, le Colonel Seydou Doumbia. A cet effet, on peut noter sur le plan législatif et règlementaire l’adoption de la Loi de Programmation Relative à la Sécurité Intérieure (LPRSI) 2017-2021 qui renforcera considérablement les capacités opérationnelles de la Protection Civile. Pour le renforcement de capacités des ressources humaines, il y’a eu le recrutement de 500 élèves sapeurs-pompiers en 2016, 350 en 2017 et 500 autres pour le compte de l’année 2018 dont le processus est déjà lancé. Ces renforcements en ressources humaines devront porter l’effectif de la Protection Civile à 4 000 à l’horizon 2021, martèle le Colonel Doumbia.

En plus de la formation initiale de 20 officiers sapeurs-pompiers, 800 fonctionnaires de la Protection Civile ont bénéficié des formations continues au Mali et à l’étranger dans les thématiques de L’hydraulique, incendie et sauvetage, gestion opérationnelle et commandement, secourisme, gestion de crise et de catastrophe, natation et préventions, secourisme au combat

Sur le plan logistique, la Direction Générale de la Protection Civile a enregistré pour la seule année 2017, l’acquisition de 14 véhicules de liaison et de commandement, 6 motos de liaison, 25 ambulances dont 12 semi médicalisées, 60 radios portatifs dont 40 numériques avec GPS, des matériels divers et des équipements individuels de protection.

Toutefois, malgré ces efforts gigantesques consentis par l’Etat, l’année 2017 a été marquée par l’augmentation des interventions des unités opérationnelles de la Protection Civile. Ces interventions sont de 16 941 dont 802 cas de décès enregistrés et 23 894 blessés.

« Notre vision, c’est la réduction des risques de catastrophe en anticipant : Anticiper les urgences, mitiger les risques et renforcer la résilience », tels sont les mots du Colonel Seydou Doumbia.

Le Président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, dira qu’il est   présent à cette cérémonie pour témoigner de toute la reconnaissance de la nation malienne au personnel de la Protection Civile.

Les invités ont eu droit à 1 exercice de simulation et un sketch. Du coup la protection civile a choisi la date du 1er mars pour lancer sa revue dénommée « Le Sapeur-Pompier ».

2ème Cl Valentin Roger Diallo