‘’Quand on met les FAMa en mission on les donne les moyens de cette mission’’ dixit le Président de la République chef suprême des armées

Après les festivités, le président de la République, son excellence Ibrahim Boubacar Keita a accordé une interview à la presse nationale et internationale.

Cette cérémonie se place sous le signe de l’expérience, de l’espoir, d’un Mali débout, car les premiers fruits des efforts qui ont été engagés commencent à se faire sentir. La remise symbolique par madame l’ambassadrice de Chine d’un aviona été l’un des temps forts de la cérémonie. Selon le Président, cet avion  dont deux sont déjà arrivés à Bamako,  vont accroitre notre capacité de transport de troupe et d’évacuation en cas de besoin. Il a ajouté que des hélicoptères sont également arrivés dans notre pays dont des MI-35 destinés à améliorer la protection de nos hommes sur le terrain.

IBK a noté que cette acquisition donnera aujourd’hui au peuple du Mali une très grande satisfaction morale. ‘’Quand je pense à l’armée malienne, à ces braves hommes sur le terrain sans couverture aérienne c’était pour moi un drame, une tragédie’’, a affirmé le Président. Pour le chef suprême des armées, nous commençons à sortir la tête dans l’eau. « Quand je vois également ces jeunes gens engagés dans la lutte contre le terrorisme, l’évènement douloureux du campement Kangaba est là pour rappeler la bravoure des éléments de la force spéciale antiterroriste.

Il faut récompenser les méritants de leur vivant et pas à titre posthume toujours », a déclaré IBK. Il a signalé que le défilé a été impeccable et les jeunes du prytanée militaire ont eu raison de vouloir leur propre fanfare, elle a été à la hauteur. ‘’C’est pour dire qu’aujourd’hui est un jour faste, un jour de bonheur absolu je suis heureux’’, a-t-il indiqué.

Quand l’armée malienne a soufflé et respiré, le chef de l’Etat dit avoir soufflé et respiré aussi. « C’est l’occasion également de  nous souvenir de ceux qui sont tombés pour la cause du Mali. Elle a été vilipendée mais ils n’ont qu’à attendre pour voir cette armée malienne  qui a eu sont lots de défections et de non accomplis. Quand on met les FAMa en mission on donne les moyens de la mission et nous ferons ça », a promis le Président de la République. Il a remercié les chefs militaires, les hommes, affirmant que le repas de corps à Sévaré l’a convaincu davantage de la grande fraternité que vit cette armée.

SCH Aly I. Maïga