Visite de terrain du CEMGA : La localité de Léré désormais sécurisée par les FAMa

Le camp de la MINUSMA à Léré  a été officiellement transféré aux forces armées maliennes le jeudi 07 septembre 2017, lors d’une cérémonie solennelle coprésidée par le chef d’état-major général des armées, le général M’Bemba Moussa Keita et le commandant de la force de la MINUSMA, le général Jean Paul Deconinck.  Cette passation du camp de Léré confirme si besoin en était de la  montée en puissance des forces armées maliennes.

Trois ans presque jour pour jour ce camp était occupé par le contingent burkinabé de la MINUSMA pour la sécurisation de cette partie de notre pays. Après la signature des documents de passation entre le CEMGA, le commandant de la force de la MINUSMA et le chef du contingent Burkinabé,   la montée des couleurs maliennes et la descente du drapeau onusien ont constitué l’acte final de cette passation. Le patron de la MINUSMA, le général Jean Paul Deconinck s’est réjoui de cette cérémonie qui marque sa première prise de parole devant le contingent burkinabé de la MINUSMA, après 5 mois dans notre pays. Il a fait remarquer ce transfert répond à certains de leurs objectifs qui visent à céder la sécurité totale du pays aux forces armées maliennes.

Le général Deconinck a souligné que ce transfert donne plus de possibilité à ses forces d’être déployées en contrôle de zone dans d’autres secteurs du Mali. Il a affirmé que l’acte de jour correspond aux vœux du CEMGA qui envisage un redéploiement des forces armées maliennes sur toute l’étendue du territoire national. Il a réaffirmé la solidarité de sa mission aux forces maliennes car, dit-il nos forces sont  complémentaires quant aux actions de contrôle du terrain, d’appui aux populations et d’appui aux autorités  en vue du retour des services publics et des autorités.

Pour le premier responsable de la MINUSMA, ce 07 septembre 2017 est à marquer d’une pierre blanche car, c’est le premier jalon qui témoigne la montée en puissance des FAMa.

Le chef d’état-major général des armées, le général M’Bemba Moussa Keita a affirmé que ce transfert conforte l’opération ‘’Dambé’’ qui permet, sur des emprises consolidées comme c’est le cas aujourd’hui dans ces infrastructures, à nos forces de mieux se protéger en vue de pouvoir  entreprendre des opérations dynamiques de sécurisation des populations qui sont notre raison d’être. Il a souligné que cet objectif est aujourd’hui une réalité et que si, il a été décidé que les FAMa reprennent de manière autonome la sécurisation du fuseau Ouest, c’est parce que la réalité de la montée en puissance des FAMa n’est plus à contester.

Le général Keita a ajouté que la restructuration et la professionnalisation des forces armées maliennes sont de nos jours des pans assez visibles. Selon le CEMGA, ce sont des actions pareilles que notre pays attend de ses partenaires. Il a  déclaré que les éléments de Léré ont désormais une très belle emprise tout en les invitant à la maintenir en état, en vue d’assurer la sécurité des populations et leurs biens, dans le respect des normes internationales et de nos valeurs traditionnelles. Il a rappelé que notre armée est constituée d’engagés volontaires et la condition militaire à ses exigences dont la discipline  la loyauté et le sacrifice.

Pour le général Keita, les FAMa seront seules à assurer la sécurité du fuseau Ouest malgré qu’elles bénéficient quelques fois du soutien des partenaires. Il a félicité le contingent burkinabé pour le travail accompli. Il a promis de renforcer ce camp après le départ du contingent burkinabé et qu’il s’agira de dégager des volumes de forces pour mener des activités dynamiques sur le terrain.

E/Spéciale A/C.N.Dakouo